Adstrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, un adstrat est une langue qui en influence une autre sans que l'une des deux ne disparaisse. Il s'agit de l'un des trois rapports possibles d'interférence linguistique (les deux autres étant le substrat et le superstrat).

Le contact entre deux langues ne garantit pas que l'interférence se produise dans les deux sens. On note au contraire qu'il se produit préférentiellement de la langue la plus forte, ou la plus prestigieuse, vers la plus faible. Ce sont ces rapports de force qui expliquent des phénomènes historiques dont les effets se font encore sentir aujourd'hui. Ainsi, l'adstrat français en allemand est beaucoup plus important que l'adstrat allemand en français. Il y a quelques siècles (au XVIIe siècle ?), le français était tellement présent à la cour allemande que certains linguistes ont écrit des dictionnaires « Allemand de la cour – Allemand du peuple » qui ressemblaient à des dictionnaires « Français – Allemand ». De même aujourd'hui, certains dictionnaires prétendument d'« Allemand moderne » ressemblent à des dictionnaires « Anglais – Allemand » (voir Denglisch).

L'adstrat produit des évolutions dont généralement beaucoup sont réprouvées par les puristes. Ainsi, dans les régions proches d'une frontière linguistique, on constate certaines interférences non admises par le canon de la langue. Ainsi il n'est pas rare en Suisse romande d'entendre la tournure réputée incorrecte « C'est quoi pour un x » (signifiant « Quel type de x est-ce ? »), dans laquelle on peut voir l'influence de l'allemand « Was (ist das) für ein », traduit littéralement ; cas similaire en Belgique avec « Qu'est-ce que c'est pour un x » (même sens), traduction cette fois du néerlandais « wat is dat voor een » : dans ce cas également, le discours normatif a condamné la tournure. De même, le bien connu « une fois » que l'on entend provient de l'allemand « mal » souvent placé arbitrairement dans une phrase et traduit académiquement par le français « donc ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :