Kostas Papaïoannou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kostas Papaïoannou (1925-1981) était un philosophe et historien de l'art français d'origine grecque. Il était spécialiste de l'œuvre de Hegel, mais aussi de Marx et du marxisme en général.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès 1941 il se joint à la Résistance grecque contre les nazis et quitte son pays natal en 1945, en compagnie de jeunes intellectuels dont Kostas Axelos et Cornelius Castoriadis[1]. Installé en France à partir de 1950, il fréquente des écrivains comme Octavio Paz, Yves Bonnefoy, Eugène Ionesco et Denis de Rougemont. Critique du totalitarisme, il a également contribué à l'histoire du marxisme et à la traduction de textes fondamentaux de Marx, Engels et de Hegel (La Raison dans l'histoire). Plusieurs de ses essais ont été publiés à titre posthume par Alain Pons.

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Hegel, présentation, choix de textes, bibliographie, par Kostas Papaïoannou, Paris, Seghers, 1962.
  • Marx et les marxistes, textes choisis et présentés par Kostas Papaioannou, 1965, Gallimard, (plusieurs rééditions avec une préface de Raymond Aron).(ISBN 978-2070758081)
  • De Marx et du marxisme, Gallimard, 1983. (ISBN 978-2070255368)
  • (et al.), L'Art grec, Paris, L. Mazenod, 1972.
  • La Consécration de l'Histoire : essais, avant-propos d'Alain Pons, Paris, Éditions Champ libre, 1983. (ISBN 2-85184-140-8)
  • La Civilisation et l'art de la Grèce ancienne, préface d'Alain Pons, nouvelle éd., Paris, Librairie générale française, 1989.
  • De la critique du ciel à la critique de la terre, éditions Allia, Paris, 1998.
  • Hegel et Marx. L'Interminable débat, éditions Allia, Paris, 1999.
  • L'Idéologie froide : essai sur le dépérissement du marxisme, 1967, nouvelle éd., Paris, éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2009.

Préfaces et postfaces[modifier | modifier le code]

  • G.W.F. Hegel, Écrits politiques, suivis de La Raison et la Croix du présent par Kostas Papaioannou, éditions Champ Libre, 1977.
  • G.W.F. Hegel, La raison dans l'Histoire, par Kostas Papaioannou, édition 10/18

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sa notice biographique, « Fonds Kostas Papaïoannou », IMEC, abbaye d'Ardenne.

Source[modifier | modifier le code]

  • Notice biographique de Kostas Papaïoannou, dans Le Dictionnaire des Intellectuels, publié sous la direction de Jacques Julliard et Michel Winock, éditions du Seuil, 1996.