Kim Cattrall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kim Cattrall est une actrice anglo-canadienne née le 21 août 1956 à Liverpool au Royaume-Uni.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

À l'âge de six mois, ses parents émigrent au Canada et s'installent à Courtenay. À onze ans, en 1967, elle retourne dans son pays natal pour étudier à la London Academy of Music and Dramatic Art. Quatre ans plus tard, elle obtient une bourse pour l’American Academy of Dramatic Arts de New York.

Carrière[modifier | modifier le code]

Son diplôme en poche, elle décroche son premier rôle en 1975 dans Rosebud d'Otto Preminger qui lui fait signer un contrat pour cinq ans. Mais Universal casse ce contrat et la rattache au studio avec le Universal Contract Player System. C'est dans ces années-là que son nom commence à être connu. Elle apparaît dans de nombreuses séries télévisées, notamment dans un épisode de L'Incroyable Hulk intitulé "La tombe sacrée", ainsi que dans un épisode de la série Colombo intitulé How to dial a Murder (Jeu de mots en français), en 1978, auprès de Peter Falk. Parallèlement, elle continue de jouer au théâtre.

En 1982, elle retourne étudier le théâtre à l'American Academy of Dramatic Arts de New York. Dans les années 1980, au cinéma on la voit dans de grosses productions telles que Police Academy (1984), Porky's, Masquerade (1988) ou Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin. En 1985, elle tourne dans un film d'Alexandre Arcady, Hold-Up, avec Jean-Paul Belmondo. En 1987, elle tourne dans Mannequin de Michael Gottlieb. En 1989, elle incarne la fille de Milady (Faye Dunaway dans les précédents épisodes) dans Le Retour des mousquetaires de Richard Lester.

Dans les années 1990, elle continue à tourner, on la voit dans Le Bûcher des vanités de Brian De Palma (1990), Star Trek 6 : Terre inconnue (1991), P'tits Génies, 15 minutes. Mais, son rôle le plus célèbre de la fin de la décennie, est sans doute celui de Samantha Jones, la croqueuse d'hommes, dans la série télévisée Sex and the City qui lui vaut un Golden Globe en 2003 et pas moins de quatre autres nominations aux Golden Globes et aux Emmy awards entre 2000 et 2004.

Souvent cantonnée à des rôles de femme fatale, elle interprète en 2002 la mère de Britney Spears, l'ayant abandonnée après sa naissance, dans Crossroads. Mais elle ne tardera pas à revenir dans la peau de Samantha Jones puisque la série est portée à l'écran en 2008, puis en 2010.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Native de la ville de Liverpool, Kim Cattrall est une fervente supportrice du club des Reds, ainsi qu'une amie du capitaine Steven Gerrard.

Elle rencontre à Los Angeles l'architecte allemand Andreas Lyson avec qui elle se mariera en 1982. Son second mariage dure cinq ans, elle divorce en 1989.

Elle épouse un ingénieur du son, Mark Levinson le 4 septembre 1998 de qui elle divorce quelques années plus tard.

L'actrice Kim Cattrall avoue préférer les hommes jeunes, car c'est elle qui a le contrôle au lit. La vedette du feuilleton Sex and the City, âgée de 52[réf. nécessaire] ans, fréquente un homme qui est de 22 ans son benjamin. L'actrice admet qu'elle adore cette situation puisqu'elle ne ressent aucune pression lorsqu'elle a des relations sexuelles avec son amant[réf. nécessaire].

Elle s'est confiée au New York Daily News, lors du lancement de son livre Sexual Intelligence. Elle explique : « Ils se disent : elle est plus âgée que moi, elle a plus d'expérience, alors calme-toi et relax. », avant d'ajouter : « Je préfère cela à : je vais te montrer cela. Je vais prendre le contrôle. Je vais te faire cela. »

La vedette a aussi expliqué qu'elle avait appris beaucoup de son personnage de Sex And The City, Samantha, qui était très portée sur la chose. Elle dit : « Samantha voulait toujours expérimenter pour le plaisir des choses folles et acrobatiques. »

Depuis le tournage de Rosebud d'Otto Preminger, elle est restée très liée à l'actrice française Isabelle Huppert[1],[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Kim Cattrall en 2008

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Kim Cattrall sur l’Internet Movie Database