Jake Cutter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cutter.

Jake Cutter

Titre original Tales of the Gold Monkey
Genre Série d'aventures
Création Donald P. Bellisario
Acteurs principaux Stephen Collins
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 22
Durée 47 minutes
Diff. originale 22 septembre 19821er juin 1983

Jake Cutter (Tales of the Gold Monkey) est une série télévisée américaine en 22 épisodes de 47 minutes, créée par Donald P. Bellisario et diffusée entre le 22 septembre 1982 et le 1er juin 1983 sur le réseau ABC.

En France, la série a été diffusée à partir du 23 juin 1990 dans l'émission Club Sandwich sur Antenne 2.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les aventures de Jake Cutter, pilote d'hydravion à Boragora, port de l'archipel imaginaire des Marivellas Françaises, dans le Pacifique Sud en 1938.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Titre français inconnu [1/2] (Tales of the Gold Monkey [1/2])
  2. Titre français inconnu [2/2] (Tales of the Gold Monkey [2/2])
  3. Titre français inconnu (Shanghaied)
  4. Titre français inconnu (Black Pearl)
  5. Titre français inconnu (Legends Are Forever)
  6. Titre français inconnu (Escape From Death Island)
  7. Titre français inconnu (Trunk From the Past)
  8. Titre français inconnu (Once a Tiger...)
  9. Titre français inconnu (Honor Thy Brother)
  10. Titre français inconnu (The Lady and the Tiger)
  11. Titre français inconnu (The Late Sarah White)
  12. Titre français inconnu (The Sultan of Swat)
  13. Titre français inconnu (Ape Boy)
  14. Titre français inconnu (God Save the Queen)
  15. Titre français inconnu (High Stakes Lady)
  16. Titre français inconnu (Force of Habit)
  17. Titre français inconnu (Cooked Goose)
  18. Titre français inconnu (Last Chance Louie)
  19. Titre français inconnu (Naka Jima Kill)
  20. Titre français inconnu (Boragora or Bust)
  21. Titre français inconnu (A Distant Shout of Thunder)
  22. Titre français inconnu (Mourning Becomes Matuka)

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Jake Cutter, pilote d'hydravion et soldat de fortune américain, diplômé de l'Université Cornell, ancien pilote de guerre, ancien pilote des Forces aériennes de la République espagnole, ancien Flying Tigers, ancien pilote de Boeing 314 de la Pan Am et ancien joueur de baseball professionnel de l'équipe de Duluth.
  • Corky, mécanicien et copilote, meilleur ami alcoolique de Jake.
  • Sarah Stickney White, espionne américaine et chanteuse romantique, flirt de Jake.
  • Bon Chance Louie, propriétaire du Monkey Bar et magistrat français de Boragora dans les Marivellas Françaises.
  • Révérend Willie Tenboom, espion allemand se faisant passer pour un pasteur néerlandais, ami de Jake et anti-nazi.
  • Princesse Koji, fille d'un capitaine de navire irlandais et d'une princesse japonaise, assoiffée de pouvoir et d'argent, amoureuse de Jake.
  • Todo, homme de main de la princesse Koji.
  • Gushie, associé en fauteuil roulant de Louie.
  • Jack, le chien borgne de Jake.
  • La Cutter's Goose (l'oie de Cutter), l'hydravion de Jake, un Grumman G-21 Goose.

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Donald P. Bellisario a eu l’idée du show à la fin des années 1970. Aucune chaîne ne voulait alors le développer. Le succès du premier Indiana Jones de Steven Spielberg au cinéma, en 1981, a convaincu ABC de se lancer dans l’aventure. Son titre en version originale, Tales of the Gold Monkey fait référence à la première mission du héros, au cours du pilote[1].
  • Dans l’épisode pilote, le personnage de « Bon Chance » Louie (en français dans le texte) était incarné par Ron Moody. Pour la suite de la saison, le rôle a été confié à Roddy McDowall, qui n’est autre que le singe Galen de La Planète des singes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jack Cutter - L'Encyclopédie des séries TV », sur Toutelatele.com (consulté le 4 mars 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]