Iris (genre végétal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iris.

L’iris (nom masculin) est une plante vivace à rhizomes ou à bulbes de la famille des Iridacées (dont fait également partie le crocus). Le genre Iris contient 210 espèces et d'innombrables variétés horticoles. On trouve souvent dans les jardins des Iris germaniques.

On trouve des iris dans tout l'hémisphère nord, aussi bien en Europe qu'en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « iris » est un emprunt médiéval au latin iris, iridis, lui-même emprunté au grec Iris, Iridos désignant la messagère des dieux, personnification de l'arc-en-ciel. Le terme a d'ailleurs longtemps été employé pour désigner l'arc-en-ciel. On le trouve associé à la fleur à partir du XIIIe siècle, en raison de la coloration de ses pétales, aux reflets irisés[réf. nécessaire].

Symboles[modifier | modifier le code]

Fleur de lys (or).svg

Déjà considéré comme sacré par les Égyptiens, l'iris est devenu, sous le nom héraldique de fleur de lys, le symbole de la royauté en France.

Aujourd'hui, l'iris des marais (Iris pseudacorus, également appelé Iris faux-acore), dont les fleurs sont d'une belle couleur jaune, est l'emblème de la Région de Bruxelles-Capitale[1], tandis que l'iris versicolore, à fleurs de couleur bleu vif à violet, (I. versicolor) est celui du Québec depuis 1999.

L'iris d'Angleterre (Iris latifolia) est en fait à l'origine une belle espèce endémique des Pyrénées.

Parfum[modifier | modifier le code]

Certaines espèces sont très recherchées en parfumerie pour leur rhizome, dont on extrait l'essence d'iris et son principal composant, l'irone. Ce sont Iris germanica avec surtout sa forme blanche plus connue sous le nom d'iris de Florence et Iris pallida, cultivé en Italie et au Maroc. Il semble que la mode de l'iris comme parfum ait été lancée par Catherine de Médicis.

Au XVIIe siècle, on l'utilisait en poudre pour les cheveux : le rhizome était pilé, puis tamisé, donnant une poudre qui sentait très bon la violette, propriété due à l'irone. Après avoir été un moment considéré comme démodé, l'iris entre toujours aujourd'hui dans la composition de nombreux parfums, associé aux notes florales ou comme note de fond.

Description[modifier | modifier le code]

Feuilles d'iris

Plantes vivaces, composées d'au moins deux catégories :

  • les bulbeuses (type iris de Hollande)
  • les iris à rhizome (type iris de jardin) possédant une tige souterraine (rhizome) charnue horizontale qui fait aussi office d'organe de réserve nutritive.

Tige très développée.

Les feuilles sont alternes, à base engainante, presque toujours ensiformes.

Grandes fleurs hermaphrodites groupées en cymes hélicoïdes, entourées à plusieurs dans des bractées appelées spathes, puis s'ouvrant en trois pétales et trois sépales (pièces pétaloïdes semblables) disposés sur deux rangs :

  • les tépales extérieurs sont horizontaux ou réfléchis, à large limbe;
  • les tépales intérieurs, plus petits, sont dressés, souvent connivents.

Trois étamines constituées de deux éléments : le filament et l'anthère sur lequel se trouve le pollen, insérées à la base des tépales extérieurs, à anthères extrorses (le pollen est libéré vers l'extérieur de la fleur, en l'occurrence les trois grands tépales).

Style à trois stigmates très dilatés, pétaloïdes.

Le fruit, soudé avec le tube du périanthe, est une capsule à trois loges contenant plusieurs graines.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Palais de Knossos, le prince des "lys"
En France
Au Liban

Espèces[modifier | modifier le code]

Les rhizomes des iris contribuent à stabiliser les berges et vasières des cours d'eau
Floriculture d'Adolphe Buyssens (1910)
fig.132 - Iris anglica
Floriculture d'Adolphe Buyssens (1910)
fig.132 - Iris Kaempferi
Iris versicolor
Iris reticulata)
  • Iris acoroides Spach
  • Iris acutiloba C.A.Mey.
  • Iris albertii Regel
  • Iris albicans Lange
  • Iris albomarginata R.C.Foster
  • Iris anglica
  • Iris aphylla L.
  • Iris arctica
  • Iris arenaria
  • Iris assadiana Chaudhary, Kirkw. & C. Weymolauth
  • Iris astrachanica Rodionenko
  • Iris atrofusca
  • Iris atropurpurea
  • Iris attica
  • Iris aucheri (Baker) Sealy
  • Iris aurea Lindl.
  • Iris bakeriana Foster
  • Iris benacensis A.Kern.
  • Iris biflora
  • Iris bismarckiana
  • Iris bloudowii Ledeb.
  • Iris boissieri Henriq
  • Iris bracteata S.Wats.
  • Iris brandzae Prodan
  • Iris brevicaulis Raf.
  • Iris bucharica Foster
  • Iris bulleyana Dykes
  • Iris buriensis Lem.
  • Iris calcarea Dinsm.
  • Iris camillae
  • Iris carthaliniae Fomin
  • Iris caucasica
  • Iris cengialti Ambros.
  • Iris cespitosa
  • Iris chamae
  • Iris chrysographes Dykes
  • Iris chrysophoenicia
  • Iris chrysophylla T.J.Howell
  • Iris clarkei Bak.
  • Iris confusa Sealy
  • Iris cretensis Janka
  • Iris cristata Ait.
  • Iris croatica Horv.
  • Iris crocea Jacquem. ex R.C.Foster
  • Iris cycloglossa Wendelbo
  • Iris cypriana Foster & Baker
  • Iris daenensis Kotschy ex Baker
  • Iris danfordiae (Baker) Boiss.
  • Iris decora Wall.
  • Iris delavayi Micheli
  • Iris demetrii Achv. & Mirzoeva
  • Iris dichotoma Pall.
  • Iris douglasiana Herbert
    • Iris douglasiana var. major
    • Iris douglasiana var. oregonensis
  • Iris edomensis
  • Iris ensata Thunb.
  • Iris ewbankiana Foster
  • Iris fernaldii R.C.Foster
  • Iris filifolia Boiss.
  • Iris flavescens Delile
  • Iris flavispina
  • Iris foetidissima L.
  • Iris forrestii Dykes
  • Iris fosteriana Aitch. & Baker
  • Iris fulva Ker-Gawl. : Copper Iris
  • Iris fulvala Dykes
  • Iris gatesii Foster
  • Iris germanica L.
    • Iris germanica var. florentina
  • Iris giganticaerulea Small : iris bleu géant
  • Iris glockiana O.Schwarz
  • Iris gracilipes A.Gray
  • Iris graeberiana Tubergen ex Sealy
  • Iris graminea
  • Iris grant-duffii
  • Iris halophila
  • Iris hartwegii Baker : iris d'Hartweg
    • Iris hartwegii ssp. australis
    • Iris hartwegii ssp. columbiana
    • Iris hartwegii ssp. hartwegii
    • Iris hartwegii ssp. pinetorum
  • Iris haynei
  • Iris hermona
  • Iris hexagona Walt. : Dixie Iris
    • Iris hexagona var. flexicaulis
    • Iris hexagona var. hexagona
    • Iris hexagona var. savannarum
  • Iris hirsuta
  • Iris histrio
  • Iris histrioides (G. F. Wilson) S.Arn.
  • Iris hoogiana Dykes
  • Iris hookeri Penny
  • Iris hookeriana Fost.
  • Iris humilis Georgi
  • Iris iberica Hoffm.
  • Iris iliensis Poljakov
  • Iris illyrica Tomm.
  • Iris imbricata Lindl.
  • Iris innominata Henderson
  • Iris italica Parl.
  • Iris japonica Thunb.
  • Iris juncea Poir.
  • Iris junonia Schott ex Kotschy
  • Iris Kaempferi
  • Iris kamaonensis Wall.
  • Iris kemaonensis
  • Iris kerneriana Asch. & Sint.
  • Iris klattii Kem.-Nath.
  • Iris koreana Nakai
  • Iris korolkowii Regel
  • Iris lactea
  • Iris lacustris Nutt.
  • Iris laevigata Fisch.
  • Iris landsaleana
  • Iris latifolia Mill.
  • Iris lazica Albov
  • Iris loczyi Kanitz
  • Iris longipetiolata
  • Iris longiscapa Ledeb.
  • Iris lorea
  • Iris lortetii
  • Iris lurida Aiton
  • Iris lusitanica Ker Gawl.
  • Iris lutescens Lam. : iris de Crimée
  • Iris maackii Maxim.
  • Iris macrosiphon Torr.
  • Iris magnifica Vved.
  • Iris mandshurica Maxim.
  • Iris mariae
  • Iris marsica I. Ricci & Colas.
  • Iris melitta Janka
  • Iris mesopotamica
  • Iris milesii Baker ex Foster
  • Iris missouriensis Nutt.
  • Iris macrosiphon
  • Iris monnieri DC.
  • Iris munzii R.C.Foster
  • Iris musulmanica Fomin
  • Iris nelsonii Randolph
  • Iris nertschinskia
  • Iris notha M. Bieb.
  • Iris nusairiensis Monterode
  • Iris odaesanensis
  • Iris orientalis Mill.
  • Iris orjenii Bräuchler & Cikovac
  • Iris palaestina
  • Iris pallida Lam.
  • Iris pamphylica Hedge
  • Iris paradoxa Steven
  • Iris perrieri Simonet ex P. Fourn.
  • Iris persica L.
  • Iris petrana
  • Iris planifolia
  • Iris polakii Stapf
  • Iris pontica Zapal.
  • Iris prismatica Pursh ex Ker-Gawl.
  • Iris pseudacorus L.
  • Iris pseudocaucasica Grossh.
  • Iris pumila L. : iris nain
  • Iris purdyi Eastw.
  • Iris purpureobractea B. Mathew & T.Baytop
  • Iris reginae Horvat & M.D.Horvat
  • Iris regis-uzziae
  • Iris reichenbachii Heuff.
  • Iris reticulata
  • Iris robusta E.Anders.
  • Iris rosenbachiana
  • Iris rudskyi J. & M.Horv.
  • Iris ruthenica Ker Gawl.
  • Iris sambucina L.
  • Iris sancti-cyrii Rouss.
  • Iris sanguinea Hornem. ex Donn
  • Iris sari Schott ex Baker
  • Iris scariosa
  • Iris schachtii Markgr.
  • Iris serotina Willk. in Willk. & Lange
  • Iris setosa Pallas ex Link
    • Iris setosa var. canadensis
    • Iris setosa var. interior
    • Iris setosa var. setosa
  • Iris sibirica L.
  • Iris sikkimensis Dykes
  • Iris sindjarensis Boiss. & Hausskn.
  • Iris sintenisii Janka
  • Iris sisyrhinchum
  • Iris sofarana
  • Iris sogdiana Bunge
  • Iris songarica Schrenk
  • Iris speciosa Terracino
  • Iris spuria L. : iris des côtes
  • Iris stolonifera Maxim.
  • Iris stylosa
  • Iris suaveolens Boiss. & Reut.
  • Iris subbiflora Brot.
  • Iris suworowii Regel
  • Iris taite
  • Iris taochia Woronow ex Grossh.
  • Iris tectorum Maxim.
  • Iris tenax Dougl. ex Lindl.
    • Iris tenax ssp. klamathensis
    • Iris tenax ssp. tenax
  • Iris tenuifolia Pall.
  • Iris tenuis S.Wats.
  • Iris tenuissima Dykes
    • Iris tenuissima ssp. purdyiformis
    • Iris tenuissima ssp. tenuissima
  • Iris thompsonii R.C.Foster
  • Iris thunbergii C.E.Lundstr.
  • Iris tingitana Boiss. & Reut.
  • Iris tridentata Pursh
  • Iris unguicularis Poir.
  • Iris uniflora
  • Iris variegata L.
  • Iris vartanii
  • Iris verna L.
    • Iris verna var. smalliana :
    • Iris verna var. verna
  • Iris versicolor L. : iris versicolore
  • Iris vicaria
  • Iris vinicolor Small (pro sp.)
  • Iris virginica L.
    • Iris virginica var. shrevei
    • Iris virginica var. virginica
  • Iris wattii Baker ex Hook.f.
  • Iris wilsonii C.H.Wright
  • Iris winogradowii Fomin
  • Iris xiphioides Ehrh.
  • Iris xiphium L.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Langage des fleurs[modifier | modifier le code]

L'iris symbolise les bonnes nouvelles. Dans la mythologie grecque, Iris était fille de Thaumos, fils de la Terre. Elle devint la favorite de Junon, à laquelle elle n'apportait jamais que de bonnes nouvelles. En récompense de ses services, elle fut changée en arc-en-ciel, symbole du retour du beau temps.

L'iris blanc symbolise l'ardeur; le bleu la confiance.

Exposition[modifier | modifier le code]

Dans les jardins du château de Vullierens en Suisse se trouve une exposition d'iris.
De même, ce genre est mis en avant chaque année lors du Festival de l'Iris au château d'Auvers-sur-Oise, en France.

Ennemis[modifier | modifier le code]

Les papillons de nuit (hétérocères) suivants se nourrissent d'iris :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordonnance du 16 mai 1991 portant fixation de l'emblème et du drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale, Moniteur belge du 10 septembre 1991, p. 19 828

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :