Iris pseudacorus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Iris des marais)
Aller à : navigation, rechercher

L’iris des marais, iris faux acore ou iris jaune (ou encore flambe d'eau ou glaies en Saintonge) est une plante herbacée vivace de la famille des Iridacées[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Iris pseudocarus dans la région de Saratov

L'iris des marais est commun en Europe, en Afrique du Nord et au Proche-Orient, dans les lieux humides[1]: fossés, mares, étangs, marécages, cours d'eau, ceinture de roseaux. Il est parfois associé aux laîches et carex, toujours en eaux peu profondes. Peu exigeant quant à son exposition, l'iris se développe cependant mieux à la chaleur et à la lumière. Il est utilisé dans les systèmes de lagunage pour son pouvoir purifiant.

Description[modifier | modifier le code]

Il se différencie de l'iris de Sibérie (appelé aussi orchidée du pauvre ou iris bleu) par ses feuilles beaucoup plus robustes et larges de 10 à 30 mm (contre 2 à 8 mm)[1]. Les feuilles renferment des substances toxiques qui restent même dans les feuilles séchées et qui peuvent causer des diarrhées chez le bétail[1].

Floraison : mai-juin. La fleur jaune comporte trois grands tépales extérieurs, trois intérieurs de plus petite taille, ainsi que trois stigmates pétaloïdes[1].

Les fruits sont mûrs en juillet/août et sont des capsules à trois compartiments: triloculaires, flottants et emportés par les eaux. Cependant, les graines ne peuvent germer qu'à la lumière. Les graines peuvent flotter durant 12 mois sur l'eau tout en gardant leur pouvoir germinatif[1].

La plante peut également se reproduire par son rhizome.

Iris pseudacorus et l'homme[modifier | modifier le code]

Utilisation[modifier | modifier le code]

Riche en tanin, son rhizome est utilisé pour le tannage[1]

Symbolique[modifier | modifier le code]

C'est cette fleur (« gele lis » en néerlandais[2]) qui aurait inspiré le blason des rois de France, la fleur de Louis portée par le roi Louis VII de France et non pas une fleur de lys comme son nom pourrait le laisser à penser[3]. On retrouve également cette fleur sur le blason de la Région de Bruxelles-Capitale de la ville de Lille en France et de la ville américaine de Louisville[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (fr) Guide complet de la nature - Michael Lohmann - p.376 - (ISBN 2-8034-4019-9) - Éditions Chantecler - Aartselaar - Belgique - 1992
  2. (nl) Voir l'article « Gele lis » sur Wikipédia en néerlandais.
  3. D'autres hypothèses existent. Voir l'article « Fleur de lys » (paragraphe relatif aux légendes sur l'origine des fleurs de lys de France) sur Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :