Gaby Morlay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaby Morlay

Description de cette image, également commentée ci-après

Gaby Morlay en compagnie de Félix Mayol (1912) .

Nom de naissance Blanche Pauline Fumoleau
Naissance
Angers, Maine-et-Loire
Nationalité Flag of France.svg Française
Décès (à 71 ans)
Nice, Alpes-Maritimes
Profession actrice

Gaby Morlay (née Blanche Pauline Fumoleau) est une actrice française née le 8 juin 1893 à Angers et décédée le à Nice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gaby Morlay commence très jeune une carrière d'actrice au théâtre et au cinéma. Dans les années 1910, elle joue dans les courts-métrages de Max Linder ou les pièces de Sacha Guitry. Elle devient un symbole de la femme libre des années folles, notamment en étant la première femme à obtenir son brevet de pilote de dirigeable[1].

Consacrée par ses prestations dans les pièces d'Henry Bernstein, elle devient dès 1930 l'une des vedettes les plus populaires du cinéma parlant. Elle fera pleurer la France entière dans "Le Voile bleu", et fera rire les spectateurs de l'après-guerre dans "Lorsque l'enfant paraît".

Sous l'Occupation, elle est la maîtresse de Max Bonnafous, secrétaire d'État à l'Agriculture du maréchal Pétain. Elle finit par l'épouser à la mort de sa femme en 1961.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Cf Noël Herpe, "Gaby Morlay, ou le théâtre incarné" (Positif, Scope Editions, 2010).

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elles ont conquis le ciel de Bernard Marck aux éditions Arthaud [1]