Carmine Gallone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carmine Gallone

Description de l'image  Carmine Gallone.png.
Naissance 18 septembre 1886
Taggia (Ligurie)
Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès 4 avril 1973 (à 86 ans)
Rome (Latium)
Italie
Profession Réalisateur

Carmine Gallone est un réalisateur italien né le 18 septembre 1886 à Taggia dans la province d'Imperia (Ligurie) et mort le 4 avril 1973 à Rome.

Tout au long de sa carrière de près de cinquante ans, il a abordé tous les genres, avec une préférence pour les films musicaux et les reconstitutions historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès ses débuts, Carmine Gallone adapte des classiques comme Histoire des Treize (1917), Le Colonel Chabert (1920), tous deux d'après le roman éponyme de Balzac ou encore Il bacio di Cirano d'après Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand.

Après nombre de réalisations où il met en scène l'actrice Lyda Borelli, puis sa propre épouse Soava Gallone (it), il réalise en collaboration avec Amleto Palermi, un film colossal « à la manière de » Cecil B. DeMille : Les Derniers Jours de Pompéi (Gli ultimi giorni di Pompei) en 1926.

Mais la crise économique italienne de 1929 l'oblige à s'exiler en Allemagne, puis en Angleterre et enfin en France où il produit trois films, avant de retourner en Italie où il devient l'un des « piliers » de la reprise du cinéma italien de 1935 à 1961, avec notamment l'adaptation d'œuvres lyriques (Rigoletto, Il trovatore, La forza del destino, etc.), des biographies filmées (Casta Diva d'après la vie de Vincenzo Bellini, Giuseppe Verdi, Casa Ricordi, Puccini) et des péplums.

Il a aussi réalisé Les Deux Orphelines (1942), deux opus de la série Don Camillo (1955 et 1961) et Michel Strogoff (1956) d'après Jules Verne, qui ont eu un énorme succès en France.

Carmine Gallone meurt à Rome le 4 avril 1973. Il est inhumé au cimetière communal monumental de Campo Verano.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Pasquale Iaccio, Roberto Calabretto, Non solo Scipione : il cinema di Carmine Gallone, Napoli, Liguori edizione, 2003 (ISBN 8820733137 et 9788820733131)

Liens externes[modifier | modifier le code]