Émile Couzinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Émile Cousinet, dit Couzinet, né le à Bourg (Gironde) et mort le à Bordeaux, est un producteur de cinéma et réalisateur français.

Fils d'un menuisier, il devient projectionniste ambulant puis directeur du Casino de Royan.

Dans les années 1920, il décide d’investir dans l’exploitation de salles de cinéma, y compris d'art et d'essai. En 1930, à cause de la concurrence effrénée des barrières de Bordeaux, il acquiert ses propres studios, les Studios de la Côte de Beauté, un complexe cinématographique installé dans la station balnéaire de Royan. Après la destruction de la ville à l'issue de la seconde guerre mondiale, il récrée ses studios à Bordeaux, qui prennent alors le nom des Studios de la Côte d'Argent.

Il produit lui-même des vaudevilles dont il est aussi le scénariste (à l'occasion sous le nom de Robert Eyquem) parfois au premier degré ou un peu grivois, souvent adaptés du théâtre de boulevard.

Pilier représentatif du cinéma populaire – son slogan est « On y rit, on ira » –, il produit des films jubilatoires dont Le Club des fadas, Trois Vieilles Filles en folie, La Famille Cucuroux, Le Congrès des belles-mères, Mon curé champion du régiment...

Il fait tourner de grands noms du cinéma de l'époque, mais il suscite également les débuts d'acteurs truculents comme Jean Carmet et Robert Lamoureux.

L'empire Couzinet périclite progressivement à partir de la fin des années 1950 dans le contexte de concentration de l'industrie cinématographique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Mamolar, Citizen Couzinet, Hollywood-sur-Gironde, Vaux-sur-Mer, Éditions Bonne-Anse,‎ juin 2008, 120 p. (ISBN 978-2-916470-03-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]