Ramuntcho (film, 1959)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ramuntcho.

Ramuntcho est un film français réalisé par Pierre Schoendoerffer en 1958 et sorti en salle en 1959.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le contrebandier basque Ramuntcho est fiancé avec Gracieuse, dont la mère Dolorès s'oppose formellement à leur mariage.
Lors de l'introduction en France de travailleurs portugais clandestins, il est capturé par les douaniers et contraint de s'engager dans les troupes coloniales. Lorsqu'il est porté disparu en Indochine et présumé mort; sa fiancée entre au couvent.
Finalement revenu au pays à l'issue de la guerre d'Indochine, il hésite entre l'exil en Amérique du Sud et la reconquête de Gracieuse.

Le contexte[modifier | modifier le code]

L'intrigue se déroule avec, en arrière plan, la Guerre d'Indochine finissante : un bulletin radio mentionne la bataille de Na San (décembre 1952) et Ramuntcho prisonnier de guerre est libéré à l'issue de la Conférence de Genève, (juillet 1954).
De façon plus ou moins visible, les scénaristes — Lartéguy et Schoendoerffer — transposent au Pays basque les thèmes et les images qui leur tiennent à cœur et qu'ils ne pouvaient alors pas exposer directement sous peine de censure, en particulier le devenir des peuples montagnards des hauts plateaux confrontés à une administration coloniale jacobine.
Comme souvent, Schoendoerffer donne un caractère documentaire à son film (la fête de la truite, les pelotaris et surtout les danseurs équilibristes).
Certaines scènes seront reprises avec leur sens véritable dans la 317e Section :

  • Les contrebandiers et les Portugais, coiffés de bérets et de chapeaux informes, marchant à la queue leu leu en se profilant sur fond de ciel rougeoyant préfigurent les supplétifs pris dans un incendie de savane.
  • A l'embuscade sur le torrent-frontière correspond l'embuscade sur la rivière dans la jungle.
  • Les plans de la montagne basque, noyée dans la brume, évoquent les haut plateaux du Tonkin et du Laos, filmés également dans la Section Anderson.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]