Flic ou Voyou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Flic ou voyou)
Aller à : navigation, rechercher

Flic ou Voyou

Réalisation Georges Lautner
Scénario Michel Audiard
Jean Herman
Acteurs principaux
Sociétés de production Cerito Films
Gaumont International
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Sortie 1979
Durée 107 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Flic ou Voyou est un film français réalisé par Georges Lautner, sorti en 1979.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Stanislas Borowitz est un commissaire divisionnaire de la « police des polices » qui use de méthodes particulièrement expéditives pour contrer les ripoux. Envoyé à Nice pour lutter contre la Mafia et enquêter sur le meurtre d'un commissaire notoirement ripoux, il se fait passer pour un petit malfrat du nom d'Antonio Cerruti auprès des truands afin de déclencher une guerre des gangs entre les deux plus gros parrains locaux, Théodore Musard (« L'Auvergnat ») et Achille Volfoni (« Le Corse »), et découvre une organisation policière en collaboration avec les mafieux de la ville. Si son enquête commence bien, la situation tourne bientôt à la bouillabaisse avec l'arrivée de sa fille fugueuse, sa rencontre avec une auteure, bourgeoise jalouse (mais mariée), et son adjoint. Mais les inspecteurs ripoux Rey et Massard, à la solde de Volfoni, veulent absolument lui nuire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Flic ou Voyou est le premier film de la carrière de Jean-Paul Belmondo à dépasser le million d'entrées sur Paris et sa périphérie[2]
  • Suite au succès du film, les scénaristes ont l'idée de faire un second film à l'attention de Belmondo : Le Guignolo. On y retrouve, outre Belmondo, la plupart des autres comédiens du film : Georges Géret, Charles Gérard, Michel Galabru, Philippe Castelli, Tony Kendall ou encore Michel Beaune
  • Dans le film, le film qui est projeté au cinéma est un autre film de Georges Lautner, tourné trois ans auparavant : Pas de problème !, qui fut rebaptisé, pour le film, Le Terminus des prétentieux, titre prévu initialement pour Les Tontons flingueurs et partie d'une réplique de Blier dans le film.
  • Claude Brosset s'appelle Volfoni, en hommage à un autre film culte du cinéaste : Les Tontons flingueurs, dans lequel Bernard Blier et Jean Lefebvre s'appellent également Volfoni.
  • À noter la présence dans "Flic ou voyou" de l'acteur italien Venantino Venantini qui y joue le rôle de Mario et qui tint celui de Pascal dans "Les Tontons flingueurs" !
  • Une partie du film a été tournée à Nice, on peut y voir la promenade des Anglais à plusieurs reprises, la place Masséna de nuit où l'Auvergnat (Georges Géret) se retrouve nu, le Vieux Nice, le port où Rey et Massard discutent etc...
  • Belmondo exécute lui-même les cascades : la séquence de la tyrolienne lors de la scène de reconstitution de la police, la course-poursuite dans la voiture d'auto-école aux côtés de Philippe Castelli (que Belmondo retrouvera dans Le Guignolo) entre autres.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Flic ou Voyou », sur Box Office Story (consulté le 6 septembre 2013).
  2. Gilles Durieux, Belmondo, Le Cherche-midi, 2009, page 270