Francisco de Orellana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orellana.

Francisco de Orellana

Description de cette image, également commentée ci-après

Statue de Francisco de Orellana.

Naissance 1511
Trujillo, Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès 1545 (à 34-35 ans)
Amazonie
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnole
Profession Navigateur
Explorateur
Activité principale Conquistador

Francisco de Orellana, né à Trujillo (en Estrémadure) à une date inconnue mais qui se situe vraisemblablement entre 1490 et 1511 et mort en 1545 en Amazonie, est un navigateur et explorateur espagnol qui nomma le fleuve Amazone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sert très jeune au Nicaragua (dès 1527), puis participe à la conquête du Pérou avec Francisco Pizarro à partir de 1535. Là, il refonde Santiago de Guayaquil et en devient gouverneur.

Il part en février 1541 de Quito et rejoint Gonzalo Pizarro pour une expédition dans l'intérieur du continent, à la recherche de la cannelle, qui valait alors plus cher au poids que l'or en Europe. Ils franchissent les Andes et atteignent le río Napo, après avoir perdu 140 des 220 Espagnols et 3 000 des 4 000 Indiens de l'expédition. N'ayant découvert que des faux canneliers, Pizarro fait brûler et dévorer par ses chiens ses guides indiens. Ils se séparent là le 22 février 1542 : Pizarro retourne à Quito et Orellana continue.

Il construit d'abord le San Pedro, un petit brigantin, pour transporter les malades et les blessés. Puis il change d'idée, fait construire un autre brigantin, le Victoria et entame la descente avec 57 hommes. Effectuant un voyage des plus risqués, Orellana parvient à descendre le rio Napo, la rivière Trinidad, le rio Negro et l'Amazone, dont il découvre l'embouchure après 4 800 km de descente. Ils s'y arrêtent (île de Marajó) pour réparer, et rejoignent Nueva Cadiz de Cubagua le 11 septembre 1542.


Itinéraire du voyage (1541-1542) (carte interactive)


Émissaire de Charles Quint[modifier | modifier le code]

Il reçoit des lettres patentes de Charles Quint pour établir des colonies à l'embouchure du fleuve le 18 février 1544. Il épouse une jeune fille pauvre, Ana de Ayala, et repart le 11 mai 1545 avec trois vaisseaux. Il en perd un au cours de la traversée, et abandonne l'autre en arrivant. Il meurt d'une flèche empoisonnée lors d'un combat avec les Indiens Caraïbes. Les rares survivants, dont sa femme, furent secourus par l'équipage du troisième navire, arrivé en retard. Lope de Aguirre prit le commandement. La plupart des survivants s'installèrent en Amérique.

Une province de l'Équateur porte son nom aujourd'hui.

El Dorado[modifier | modifier le code]

Son expédition sur l'Amazone est à l'origine du nom du fleuve et de la légende de l'El Dorado. Le père Gaspar de Carvajal, missionnaire à Lima (et frère de Francisco de Carvajal, compagnon de Francisco Pizarro), chroniqueur de Orellana rapporta qu'ils avaient été attaqués, le 24 juin 1542, par de farouches guerrières : il est possible toutefois que ces ennemis fussent des Amérindiens portant les cheveux longs. C'est ainsi que l'Amazone reçut le nom qui lui est resté.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :