Alcántara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alcantara.
Alcántara
Blason de Alcántara
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Estrémadure
Province Cáceres
Démographie
Population 1 684 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 39° 43′ 07″ N 6° 53′ 02″ O / 39.71861111, -6.88388889 ()39° 43′ 07″ Nord 6° 53′ 02″ Ouest / 39.71861111, -6.88388889 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Alcántara

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Alcántara

Alcántara (en arabe el-Kantara, c’est-à-dire le Pont) est une commune d'Espagne, dans la province de Cáceres, en Estrémadure, située sur la rive gauche du Tage.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Arabes fondèrent cette ville sur les ruines de l'ancienne ville romaine, nommée dans l'Antiquité Norba Cæsarea ou Interamnium. Elle est connue pour son pont romain à six arches symétriques, le pont d'Alcántara, bâti en l'honneur de Trajan par C. Iulius Lacer, ainsi que le rappelle une inscription. Ce pont permettait à la voie romaine de Norba à Conimbriga de franchir le Tage.

C'est sur le territoire de la cité romaine que l'on a trouvé l'inscription latine dite Table d'Alcantara.

Le roi Alphonse IX de León prit cette ville sur les Maures en 1214 et en fit le chef-lieu de l'ordre d'Alcántara. Un traité y fut conclu entre la Castille et le Portugal en 1479.

Saint Pierre d'Alcántara, réformateur des Franciscains, y naquit en 1499.

La ville est le siège de la bataille d'Alcántara, qui opposa les Espagnols aux Portugais en 1580.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Alcántara » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :