Denise René

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bleibtreu.

Denise René, de son vrai nom Denise Bleibtreu, née en juin 1913 et morte le 9 juillet 2012 à l'âge de 99 ans, est une galeriste parisienne[1].

Histoire de la galerie[modifier | modifier le code]

La galerie Denise René[2] est une galerie d’art abstrait[3], fondée sur la présentation des pionniers de l’abstraction du XXe siècle, et sur la défense des artistes de l’art géométrique et cinétique de l’après-Seconde Guerre mondiale.

La première galerie ouvre le 13 février 1944 au 124 rue La Boétie avec l’exposition « Les dessins et compositions graphiques de Vasarely ».

En 1955, la galerie organise l’exposition « Le Mouvement » qui contribue à faire découvrir des artistes du mouvement de l'art cinétique.

Le 23 juin 1966, une seconde galerie est inaugurée sur la rive gauche, au 196 boulevard Saint-Germain. Elle est consacrée, notamment, à la présentation des multiples et des éditions de la galerie.

De 1967 à 1971, une ouverture internationale se traduit par l'ouverture de deux galeries en Allemagne et une à New York (fermée en 1981).

En mai 1976, la galerie de la rue La Boétie est fermée et, en octobre 1991, une nouvelle galerie est inaugurée à Paris à l'Espace Marais.

En 2001, la galerie du musée national d'art moderne du Centre Pompidou lui rend hommage à travers une exposition « Denise René, une galerie dans l’aventure de l’art abstrait. 1944-1978 ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Biblio-filmographie[modifier | modifier le code]

  • Denise René, film de Camille Guichard avec la participation d'Anne Tronche, 52 min, une production Terra Luna Films[4], France 5, Centre Georges Pompidou
  • Conversations avec Denise René, Catherine Millet, Adam Biro éd., 1991 (réédité en 2001)
  • Cinquante ans d’art construit, hommage à Denise René, éditions Ronald Hirlé, 1995 (ISBN 2-910048-38-1)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décès de la galériste Denise René », sur lefigaro.fr du 9 juillet 2012
  2. Notice d'autorité collective du catalogue général de la BNF.
  3. « La papesse de l'abstraction est décédée », sur leparisien.fr.
  4. Site de Terra Luna Films.

Liens externes[modifier | modifier le code]