Definitely Maybe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Definitely, Maybe.

Definitely Maybe

Album de Oasis
Sortie 30 août 1994
Enregistré Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Durée 52:02
Genre Britpop,
Rock alternatif,
Rock psychédélique
Producteur Oasis, Owen Morris et Mark Coyle
Label Creation Records

Albums de Oasis

Singles

  1. Supersonic
    Sortie : 11 Avril 1994
  2. Shakermaker
    Sortie : 13 Juin 1994
  3. Live Forever
    Sortie : 8 Août 1994
  4. Cigarettes & Alcohol
    Sortie : 10 Octobre 1994

Definitely Maybe est le premier album du groupe anglais Oasis sorti le 30 août 1994. Il est considéré comme une référence pour de nombreux groupes des années 2000. Aujourd'hui encore, les frères Gallagher estiment cet album comme étant leur meilleur, notamment grâce aux hymnes Live Forever, Supersonic, l'explosif Cigarettes And Alcohol, Rock'N'Roll Star, la ballade Married With Children, Bring It On Down et Slide Away qui feront d'Oasis un groupe majeur dans l'histoire musicale des années 1990, lançant par la même occasion l'« Oasismania », cette immense popularité mondiale, rarement atteinte par un groupe de rock depuis les Beatles et les Rolling Stones. L'album fut 7 fois disque de platine au Royaume-Uni avec 7 millions d'exemplaires vendus dont 1 million aux États-Unis et 2,1 dans leur pays d'origine, et figure souvent dans le top 100 des classements des meilleurs albums de tous les temps.

Le préambule[modifier | modifier le code]

Premièrement appelé The Rain, Oasis se forme en 1991. D'abord occupé par Liam Gallagher, Paul Arthurs, Paul McGuigan, et Tony McCaroll, il est ensuite rejoint par le grand frère de Liam, Noel Gallagher, complétant ainsi la formation. Le nouveau venu insiste bien sur le fait qu'il ne se joindra au groupe que quand il aura la garantie d'avoir un total contrôle et que les autres membres du groupe se donneront à fond afin de devenir des célébrités. Noel se mit au travail pour écrire un premier répertoire de titres.

Ainsi, en 1993, le groupe signe avec le label indépendant Creation Records. En 1993, sort le titre Columbia sous forme d'un 33 tours en édition limitée à l'attention des journalistes et des radios. Bizarrement, le titre fut passé 19 fois en deux semaines sur la radio BBC Radio 1, chose surprenante pour un single qui n'était même pas dans les bacs. Le premier single commercial du groupe, Supersonic, sort le 11 avril 1994. Il atteint la 31e position dans le UK Singles Chart, se faisant ainsi remarquer par la critique. Suit alors le single Shakermaker, qui arrive en 11e position et donne ainsi droit au groupe d'un passage dans le Top of the Pops[1] qui fait connaitre le groupe dans tout le Royaume-Uni. Le single Live Forever vient ensuite le 8 août 1994, apportant la vraie consécration au groupe en rentrant dans le top 10 au Royaume-Uni, mais aussi aux États-Unis après la sortie de l'album le 30 août. La chanson sera par la suite primée dans de très nombreux classements, étant mise le plus souvent dans les 5 meilleures chansons de rock anglais de tous les temps[2],[3] (voir l'article pour plus de précisions). L'album sort le 30 août suivant.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Oasis avait réservé les studios de Valley Monnow, près de Monmouth (pays de Galles), et commencèrent dès décembre 1993 l'enregistrement de leur premier album. Leur producteur était Dave Batchelor, qui avait rencontré Noel Gallagher lorsque ce dernier travaillait comme roadie pour les Inspiral Carpets. Les séances n'étaient cependant pas satisfaisantes. "Ça n'a pas marché", a dit Arthurs. "Il n'était pas la bonne personne pour ce poste… Nous aurions aimé jouer dans les studios […], mais il nous faisait jouer dans une grande pièce, et disait : "Venez et écoutez". Ça faisait un son horrible, comme si nous jouions dans une chambre, comme font les débutants. Il était maigre. Faible. Trop propre."[4]

Les séances à Monnow Valley coûtaient 800 £ par jour. Voyant à quel point ces sessions étaient infructueuses, le groupe a commencé à paniquer. Bonehead a déclaré: "Noel était toujours au téléphone, frénétique, essayant de trouver un autre producteur, et en attendant, il essayait de gérer l'affaire lui-même. Mais ce n'était pas son travail."[5]. Batchelor a donc été congédié, et Noel a essayé de mixer des enregistrements que le groupe avait déjà fait dans plusieurs petits studios de Londres. Tim Abbot, qui travaillait à Creation Records, le label de Oasis à l'époque, a déclaré que lors d'une visite au groupe à Chiswick, il avait pensé que "McGee, Noel, moi et plusieurs personnes avaient un grand espoir en ce groupe, que nous avions écouté encore et encore. Cependant, leur enregistrement n'était toujours pas encore réellement attaqué. Ils ne faisaient rien de spontané."

En février, le groupe rentre d'un voyage malheureux à Amsterdam et se remet à l'enregistrement de l'album au Sawmills Studio dans les Cornouailles. Cette fois, les sessions sont produites par Noel Gallagher et Mark Coyle. Le groupe décide alors que la seule bonne façon de reproduire le mieux possible leur son est d'enregistrer directement les instruments ensembles sans insonorisations entre eux.

Mais les résultats étaient encore jugés insuffisants, et il y avait peu de chance d'obtenir de nouvelles sessions d'enregistrement. Les enregistrements déjà réalisés ont donc dû être utilisés. En désespoir de cause, Marcus Russel de Creation Records a appelé l'ingénieur devenu producteur Owen Morris. "J'ai juste pensé : « Ils ont tout gâché ici !». a déclaré Russel. "Morris a rappelé après avoir entendu les enregistrements aux Sawmills Studio. «Noel était si tendu et énervé qu'il a dit à Morris : « Faites ce que vous voulez ! ». Les premières tâches de Morris consistaient à dépouiller les pistes des couches de guitares saturées que Noel avait mises avec sa technique de séparation des instruments. Morris a terminé son mix final de l'enregistrement le premier week-end de mai. Le journaliste musical John Harris a déclaré: "Le miracle est que la musique qui a traversé tant de mains sonne aussi dynamique : le ragoût de guitare lourdes dont Morris avait hérité avait été remanié en quelque chose de très positif et énergique."[6].

Sortie et Réception[modifier | modifier le code]

La sortie de Definitely Maybe a été précédée par un troisième single, Live Forever, qui a été publié le 8 août 1994 et a été le premier single du groupe à atteindre le top 10 au Royaume-Uni. Le succès grandissant d'Oasis a, en partie, permis à Creation de survivre pendant sa période de difficultés financières. Mais les dettes s’élevaient encore à 2 000 000£, alors on donna seulement 60 000£ à Tim Abbot pour promouvoir l'album. Abbot a donc essayé de déterminer la meilleure façon d'utiliser son petit budget. «J'aimerais retourner dans la région des Midlands toutes les deux semaines», dit Abbot : «et que les gens me disent:« Oasis est génial. C'est ce que nous écoutons ». Et je serais là, à penser : «Eh bien, vous n'achetez pas beaucoup de singles. Vous ne lisez pas le NME. Vous ne lisez pas Q (magazine). Comment arrivons-nous à atteindre des gens comme vous ?'."[7] Abbot a donc décidé de placer des annonces dans des publications qui n'avaient jamais été approchées par Creation auparavant, comme les magazines de football, les programmes de match et les périodiques de dance music au Royaume-Uni. Abbot pensait qu'Oasis ferait appel à des clientèles non traditionnelles, ces suppositions ont vite été confirmées lorsque le magazine de dance music Mixmag, qui à le plus souvent ignoré la musique de guitare, a donné à Definitely Maybe une note de cinq étoiles[8].

Definitely Maybe est finalement sorti le 30 août 1994. L'album s'est vendu à 100 000 exemplaires dans les quatre premiers jours de sa parution et 150 000 la première semaine. Le 4 septembre l'album se place numéro un dans les charts britanniques. Grâce aux ventes de la première semaine Definitely Maybe devient le premier album le plus rapidement vendu de l'histoire britannique. Cigarettes & Alcohol a été publié comme le quatrième single extrait de l'album en octobre. La chanson Slide Away qui aurait dû sortir en tant que cinquième single n’a jamais été publiée, Noel Gallagher pensant qu’on ne peut pas avoir cinq singles pour un premier album.

Artwork[modifier | modifier le code]

La photo utilisée en couverture a été prise par Brian Cannon. Prise dans les tons jaune et bleu pâles, elle est devenue très populaire au Royaume-Uni. La photo est prise dans un appartement de Londres. La photo est prise en légère contre-plongée. La photo est prise dans le sens de la longueur de la pièce, et on voit des fenêtres au fond de la pièce. On y voit également les cinq membres du groupe: Liam au premier plan, allongé par terre, le sommet de la tête tourné vers nous, un verre de vin au côté et de l'autre un paquet de cigarettes et un verre vide (qui rappellent la chanson Cigarettes And Alcohol).

Noel, assis sur un canapé, jouant de la guitare tout en contemplant la cheminée qui lui fait face. Il y a une statuette représentant un flamand rose sur la cheminée, ce qui est une référence à une blague que Bonehead avait fait sur Liam, prétendant que la démarche de ce dernier ressemblait à la façon dont se pavanaient les flamands roses.

Tony McCarroll, le batteur, est assis en tailleur à droite de la pièce, juste derrière les pieds de Liam, et regarde bouche bée une télévision, ce qui est une référence aux moqueries de Liam sur la manie de Tony de regarder des émissions de cuisine tous les matins.

Enfin au dernier plan on voit Guisy et Bonehead, ce dernier assis sur un fauteuil d'où il semble regarder également la télévision, une bouteille de vin et un verre plein posés à ses pieds. Guisy est debout et s'appuie à la fenêtre.

Une affiche de Burt Bacharach est posé dans le coin inférieur gauche de la couverture, appuyée contre le canapé où Noel est assis. Oasis ont essayé ici de rendre hommage à Pink Floyd, qui sur la pochette de Ummagumma avaient placé une affiche du disque de la bande originale du film musical américain Gigi de Vincente Minnelli[9] .

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1997, Definitely Maybe a été nommé 14e meilleur album de tous les temps dans un sondage menée par HMV, Channel 4, The Guardian et Classic FM[10]. En 2005, Channel 4 l'a placé 6e de son top 100 des meilleurs albums de tous les temps[11].

En 2006, NME a placé l'album en troisième position d'un classement des meilleurs albums britanniques derrière l'album éponyme des Stone Roses et The Queen Is Dead des Smiths[12].

Dans un récent sondage britannique, dirigée par NME et le livre de British Hit Singles and Albums, Definitely Maybe est élu meilleur album de tous les temps, le Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles arrivant en deuxième position et Revolver en troisième[13].

Q magazine l'a placé cinquième de leur liste des plus grands albums de tous les temps en 2006 et cette même année, NME l'a salué comme le plus grand album de tous les temps.

Dans un sondage 2008 de Q et HMV en 2008, Definitely Maybe a été classé premier sur la liste des plus grands albums britanniques de tous les temps[14]

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons ont été composées par Noel Gallagher.

Édition d'origine[modifier | modifier le code]

  1. Rock'N'Roll Star - 5:22
  2. Shakermaker - 5:08
  3. Live Forever - 4:36
  4. Up In The Sky - 4:28
  5. Columbia - 6:17
  6. Supersonic - 4:43
  7. Bring It On Down - 4:17
  8. Cigarettes And Alcohol - 4:49
  9. Digsy's Dinner - 2:32
  10. Slide Away - 6:32
  11. Married With Children - 3:11
    1. Cloudburst - 5:20 Version japonaise uniquement
    2. Sad Song - 4:27 Vinyle japonais uniquement
    3. Whatever - 4:27 Édition "Special Limited" seulement

Réédition 2014[modifier | modifier le code]

CD 2 B-sides
  1. Columbia (white label demo)
  2. Cigarettes & Alcohol (demo)
  3. Sad Song
  4. I Will Believe (live)
  5. Take Me Away
  6. Alive (demo)
  7. D'Yer Wanna Be a Spaceman?
  8. Supersonic (live)
  9. Up in the Sky (acoustic)
  10. Cloudburst
  11. Fade Away
  12. Listen Up
  13. I Am the Walrus (live at the Glasgow Cathouse June '94)
  14. Whatever
  15. (It's Good) to Be Free
  16. Half the World Away
CD 3 Rare tracks
  1. Supersonic (live at Glasgow Tramshed; 7 April 1994)
  2. Rock 'n' Roll Star (demo)
  3. Shakermaker (live Paris in-store performance)
  4. Columbia (Eden Studios mix)
  5. Cloudburst (demo)
  6. Strange Thing (demo)
  7. Live Forever (live Paris Instore)
  8. Cigarettes & Alcohol (live at Manchester Academy; 18 December 1994)
  9. D’Yer Wanna Be a Spaceman? (live at Manchester Academy; 18 December 1994)
  10. Fade Away (demo)
  11. Take Me Away (live at Manchester Academy; 18 December 1994)
  12. Sad Song (live at Manchester Academy; 18 December 1994)
  13. Half the World Away (live at Tokyo Hotel Room)
  14. Digsy’s Dinner (live Paris in-store performance)
  15. Married with Children (demo)
  16. Up in the Sky (live Paris in-store performance)
  17. Whatever (strings)

Personnel[modifier | modifier le code]

Article connexe : Membres d'Oasis.

DVD[modifier | modifier le code]

Definitely Maybe

Vidéo de Oasis
Sortie 6 septembre 2004
Format DVD
Auteur Noel Gallagher

Albums de Oasis

Sorti le 6 septembre 2004, ce DVD commémoratif propose l'album original en piste audio (PCM stereo), toutes les vidéos promos de l'album (commentées) ainsi qu'une version live pour chaque titre (concert ou performance TV), une heure d'interviews comme making-of de l'album et de nombreuses surprises cachées.

Singles Boxset[modifier | modifier le code]

Definitely Maybe Singles Box Set

Album de Oasis
Sortie 4 novembre 1996
Enregistré 1993 - 1994
Durée 87:38
Genre Britpop, Rock alternatif
Compositeur Noel Gallagher
sauf "I Am the Walrus" (Lennon/McCartney)
Producteur Oasis, Mark Coyle, Owen Morris, Dave Batchelor
Label Creation Records

La Definitely Maybe box set est sortie le 4 novembre 1996, comportant les 4 singles CD tirés de Definitely Maybe. Il inclut aussi un disque contenant des interviews. L'album est arrivé à la 23e place aux UK Singles Chart[15]. Cette box set a la forme d'un paquet de cigarettes contenant en inscription Warning ! Rock'n'Roll can seriously damage your health.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont de Noel Gallagher, sauf I Am the Walrus de Lennon/McCartney.

Disque 1
  1. "Interviews" – 18:22
Disque 2
  1. Live Forever – 4:38
  2. Up in the Sky (acoustique) – 3:32
  3. Cloudburst – 5:21
  4. Supersonic (live) – 5:12
Disque 3
  1. Shakermaker – 5:08
  2. D'Yer Wanna Be a Spaceman? – 2:41
  3. Alive (démo) – 3:56
  4. Bring It on Down (live) – 4:17
Disque 4
  1. Cigarettes & Alcohol – 4:48
  2. I Am the Walrus (live) – 6:25
  3. Listen Up – 6:39
  4. Fade Away – 4:13
Disque 5
  1. Supersonic – 4:43
  2. Take Me Away – 4:30
  3. I Will Believe (live) – 3:46
  4. Columbia (démo du white label) – 5:25

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.youtube.com/watch?v=V1UcVoJmnmU
  2. http://www.xfm.co.uk/onair/shows/50-to-1
  3. http://www.nme.com/news/nme/28097
  4. Definitely Maybe (livre), M. Harris, page 175.
  5. Definitely Maybe (livre), M. Harris, page 176.
  6. Britpop!: Cool Britannia and the Spectacular Demise of English Rock. Da Capo Press, 2004. ISBN 0-306-81367-X
  7. Harris, p. 177
  8. Harris, p. 178
  9. http://books.google.com/books?id=TKJU6CegkogC&pg=PA298&dq=Ummagumma+cover+art&cd=3#v=onepage&q=&f=false
  10. "Channel 4/HMV best music of this millennium". Rocklistmusic.co.uk. Retrieved on 2 January 2007
  11. Channel4.com : The 100 Greatest Albums
  12. (en) « NME's best British album of all time revealed », NME,‎ 26 janvier 2006 (lire en ligne)
  13. (en) « Oasis' album 'best of all time' », BBC News,‎ 1er juin 2006 (lire en ligne)
  14. "Oasis top best British album poll". BBC.co.uk. 18 February 2008. Retrieved on 15 March 2008.
  15. http://www.chartstats.com/albuminfo.php?id=11648