Paul Arthurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul « Bonehead » Arthurs, (né le 23 juin 1965 dans le quartier de Burnage à Manchester, Angleterre, Royaume-Uni) est un guitariste et l'un des fondateurs du groupe Oasis dans le début des années 1990. Ce surnom de "tête d'os" fait référence à sa calvitie naissante accentuée par des cheveux coupés très courts.

Les Années Oasis[modifier | modifier le code]

Né au sein de la communauté catholique irlandaise, Arthurs quitte le lycée à 16 ans et travaille comme plâtrier. Il intègre son premier groupe - Pleasure & Pain - en 1984, et commence à cette époque à trainer avec une certaine Kate, qui deviendra son épouse quelques années plus tard. Devenu entrepreneur musical, il forme rapidement en 1991 le groupe the Rain avec ses amis musiciens Paul "Guigsy" McGuigan (basse), Tony McCarroll (batterie) et Chris Hutton (chant), vite remplacé par Liam Gallagher.

Ainsi formé, le groupe, changé en 'Oasis', se lance dans la composition; Liam écrivant les textes et Paul la musique, mais le duo fonctionne mal et le groupe ne rencontre que peu de succès. Apparait alors l'opportunité de la bande, Noel Gallagher, frère de Liam, qui rentre d'une tournée des Inspiral Carpets avec lesquels il collabore en tant que roadie, et qui accepte de rejoindre le groupe en tant qu'unique auteur/compositeur (menaçant même de virer Paul s'il voit "ce putain de petit doigt bouger", rapport aux solos qu'il s'accapare également).

Peu après, il présente plusieurs de ses maquettes au groupe, telles que Live Forever ou All Around The World qui plaisent immédiatement à tout le monde et feront le succès futur d'Oasis. Paul avoue d'ailleurs avoir fondu en larmes lorsqu'il a entendu pour la première fois Champagne Supernova dans un bus de tournée, et ajoute dans le DVD de Definitely Maybe qu'il préférait par dessus tout interpréter le titre Columbia, car les seuls 3 accords qu'il avait à jouer formaient un « groove hypnotique ».

La sortie du premier album Definitely Maybe est un succès sans précédent qui propulse le groupe sous les projecteurs internationaux. La photo de la pochette a été prise dans la chambre de Paul lui-même, qu'il avait peinte et décorée.

Bien qu'il soit connu en tant que guitariste rythmique du groupe, Paul joue également de nombreux autres instruments : Mélodica, Guitare basse, … et on peut le voir jouer du piano au début du clip de Don't Look Back in Anger. Il interpréta même une chanson, nommée Bonehead's Bank Holiday, sorte d'ode humoristique dédiée au second album (What's the Story) Morning Glory?, mais sa nervosité à l'idée d'effectuer sa première performance vocale l'avait tétanisé. Liam l'a alors emmené boire quelques verres, et il a finalement chanté, « pire qu'un sourd » assure Noel, qui apprécia beaucoup cette chanson et la surnomma la "Ringo track", comparant cette gentille boutade aux titres interprétés par Ringo Starr au sein des Beatles ce qui, bien que le batteur n'avait pas une voix extraordinaire, apportait toujours son lot de bonne humeur.

Ces propos généreux contrastent cependant avec la vraie relation qu'entretenait Paul et Noel (ce dernier affirmant « n'avoir passé que quelques heures de réelles conversations avec lui durant 6 années à jouer dans le même groupe »), et bien qu'il ait toujours minimalisé son amitié avec lui, il assura en 1995 « qu'être dans la même bande que [Bonehead] n'a rien de misérable, car ce type est Peter Sellers (célèbre acteur anglais) et Rigsby (personnage d'un feuilleton britannique, "Rising Damp") à la fois, avec moins de morale que l'un ou l'autre - il est juste scandaleux ». Également parrain de la petite Lucy Oasis Arthurs, Noel prétend aussi avoir écrit le single Don't Go Away après une demande de Paul qui voulait rendre hommage à sa mère, décédée d'une tumeur en 1997. Il est à noter que la mère de Noel souffrait également d'un cancer à cette époque.

La même année, on raconte que Paul fit fabriquer une plaque d'immatriculation sur mesure estampillée "S1 SAO", ce qui, lu dans un miroir, donne bien sur "OASIS".

Le départ et la vie après Oasis[modifier | modifier le code]

En 1999, bien que le groupe soit devenu plus mature et que la relation des frères Gallagher se soit améliorée, il plane un sentiment de tension sur Oasis, et Paul décide de quitter le groupe durant les séances d'enregistrement du quatrième album Standing on the Shoulder of Giants, prétendant vouloir passer plus de temps avec sa famille, qui accueillit en 1997 son premier fils, Jude, évidemment nommé d'après le titre des Beatles.

« C'est presque Paul McCartney quittant les Beatles" plaisanta Noel, qui admira cependant ses efforts et respecta sa décision en tant que nouveau père, statut que venait également d'acquérir le bassiste Paul McGuigan qui quitta la bande la même année ».

L'album se termina donc sans eux, Liam et Noel restant les seuls membres "d'origine" au sein du groupe, et les guitariste et bassiste professionnels Gem Archer et Andy Bell ne rejoignant la bande qu'après la fin des enregistrements.