Be Here Now

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Be Here Now

Album par Oasis
Sortie 21 août 1997
Enregistré octobre 1996/avril 1997
Abbey Road Studios, Air Studios, Master Rock, Orinoco Studios (Londres) et Ridge Farm (Surrey)
Durée 71:38
Genre Rock alternatif
Britpop
Producteur Oasis
Label Sony Music Entertainment

Albums par Oasis

Be Here Now est le troisième album studio du groupe de rock anglais Oasis. Sorti en août 1997, cet album était très attendu, à la fois par les critiques et les fans, du fait du succès des deux premiers albums du groupe, Definitely Maybe (1994) et (What's the Story) Morning Glory? (1995). La sortie de l'album fut précédée d'une grande effervescence dans la presse musicale et grand public. À ce moment-là, Oasis était au faîte de sa gloire. Be Here Now est devenu l'album à s'être vendu le plus rapidement au Royaume-Uni à l'époque, avec 420 000 exemplaires vendus dès le jour de sa sortie, et plus d'un million en deux semaines. En 2008, l'album s'était vendu à 8 millions d'exemplaires dans le monde.

L'entreprise chargée du management du groupe, Ignition, était consciente des dangers d'une surexposition, et contrôla fortement l'accès des médias à l'album avant sa sortie. Les passages radio étant limités, les journalistes devaient observer le silence. Cette tactique eut pour résultat d'éloigner une partie des journalistes, mais aussi des personnes de l'industrie du disque liées au groupe. La restriction à l'accès à l'album avant sa sortie officielle a alimenté de nombreuses spéculations autour de celui-ci au sein de la scène musicale britannique.

Les premières critiques de l'album furent positives, mais rétrospectivement, l'album est considéré par la presse, le public et la plupart des membres d'Oasis comme trop complaisant[1]. En 2007, le magazine Q décrit le fait que Be Here Now est souvent vu comme « une folie désastreuse, exagérée ; le moment où Oasis, dont le jugement était embrumé par les drogues et l'adulation, s'est effondré sur sa trop grande confiance en soi. »[2] Le producteur de l'album, Owen Morris, dit ceci des sessions d'enregistrement : "La seule raison pour laquelle tout le monde était là, c'était l'argent. Noel avait décidé que Liam était un mauvais chanteur. Liam avait décidé qu'il détestait les chansons de Noel.[...] De grosses quantités de drogue. Des bagarres. De mauvaises vibrations. Des enregistrements exécrables."[2] Aucune des chansons de cet album n'a été incluse dans la compilation Stop the Clocks sortie en 2006.

Lourd et puissant, cet album tranche par son côté résolument rock, avec une pluie de guitares et des refrains à rallonge (76 minutes de musique pour les 12 chansons). La promotion de l'album conduit à la première tournée mondiale du groupe, qui visite tous les continents de septembre 1997 à mars 1998. Il contient deux singles qui se placèrent numéro 1 des ventes: D'You Know What I Mean? et All Around The World.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'avant Be Here Now[modifier | modifier le code]

Après les cartons de leurs deux derniers opus Definitely Maybe et (What's the Story) Morning Glory?, Oasis était parvenu au stade de rock-star. De plus, il en résultat une montée frénétique de la médiatisation du groupe qui devinrent des habitués des grands médias britanniques avec tous les risques que cela peut comporter. Rang du super-star puisqu'ils sont notamment invités par le premier ministre anglais Tony Blair au 10 Downing Street[3]. Ils passeront leurs vacances en compagnie de Johnny Depp et de Kate Moss dans la villa de Mick Jagger à Moustique, une île des Caraïbes. C'est d'ailleurs là-bas que Noel écrivit la majorité des sons de Be Here Now.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. D'You Know What I Mean ?
  2. My Big Mouth
  3. Magic Pie
  4. Stand By Me
  5. I Hope, I Think, I Know
  6. The Girl In The Dirty Shirt
  7. Fade In-Out
  8. Don't Go Away
  9. Be Here Now
  10. All Around The World
  11. It's Gettin' Better (Man!!)
  12. All Around The World (Reprise)

Toutes les chansons sont écrites par Noel Gallagher.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Personnel : Liam Gallagher, Noel Gallagher, Paul « Guigsy » McGuigan, Paul Arthurs (Bonehead) & Alan White
  • Production : Owen Morris & Noel Gallagher
  • Mike Rowe s'occupe des parties de claviers de l'album
  • Johnny Depp joue de la guitare slide sur Fade In-Out
  • Mark Coyle : backward bits sur D'You Know What I Mean?
  • Mark Feltham joue de l'harmonica sur All Around The World

Charts[modifier | modifier le code]

Meilleures positions de Be Here Now dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure
position
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Mahasz)[4] 13
Drapeau de la Malaisie Malaisie [5] 2

Pour les autres pays, voir Discographie d'Oasis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cameron, Keith. "Last Orders". Q, Juin 2007.
  2. a et b "Be Here Now — was it really so bad?". Q. Pris le 23 juin 2007.
  3. http://news.bbc.co.uk/2/hi/in_pictures/6591109.stm
  4. (en) « Archívum › Kereső - lista és dátum szerint », sur http://zene.slagerlistak.hu (consulté le 3 juin 2013)
  5. (en) « Hits of the worlds continued », sur http://books.google.it (consulté le 3 juin 2013)