Couleurs panafricaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les couleurs panafricaines sont trois couleurs ; le rouge, le jaune et le vert : utilisées par beaucoup de pays d'Afrique dans leurs drapeaux, en particulier en Afrique de l'Ouest. Ces couleurs proviennent du drapeau de l'Éthiopie, l’une des seules nations d’Afrique à avoir conservé sa souveraineté pendant le démembrement de l’Afrique au XIXe siècle. Le Ghana est le premier pays à arborer ces couleurs lors de son accession à l'indépendance en 1957

Les couleurs rouge, noir et vert ont été déclarées couleurs officielles de la race africaine par l'UNIA (Universal Negro Improvement Association and African Communities League) en 1920. Elles font donc concurrence aux rouge, jaune et vert comme couleurs du panafricanisme. Elles sont toutefois beaucoup moins utilisées, excepté par les Afro-américains.

Histoire des couleurs panafricaines[modifier | modifier le code]

Histoire du drapeau d'Éthiopie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Drapeau de l'Éthiopie.

La décolonisation et l'utilisation dans les premiers drapeaux[modifier | modifier le code]

Le mouvement panafricain[modifier | modifier le code]

L'UNIA et les mouvements afro-américains[modifier | modifier le code]

Le drapeau rouge, noir et vert créé par l'UNIA en 1920

Les couleurs rouge, noir et vert ont été déclarées couleurs officielles de la race africaine par l'UNIA (Universal Negro Improvement Association and African Communities League), un mouvement Afro-américain en 1920, lors de la convention du 13 août au Madison Square Garden. Le drapeau correspondant est ainsi nommé drapeau pan-africain, drapeau afro-américain, drapeau de libération des noirs, ou encore drapeau de l'UNIA. Les trois couleurs représentent :

  • rouge : le sang qui unit tous les peuples ayant des ancêtres africains et celui de la lutte pour la libération ;
  • noir : le peuple noir en tant que nation, bien que sans État correspondant ;
  • vert : l'abondance de la nature d'Afrique.

Le drapeau aurait été créé en réponse à une chanson raciste, écrite en 1900 qui s'intitule Every race has a flag but the 'Coon' [1]

Le mouvement rastafari[modifier | modifier le code]

Symbolique des couleurs[modifier | modifier le code]

Symbolique initiale des couleurs du drapeau éthiopien[modifier | modifier le code]

Symboliques nouvelles utilisées lors de la création des drapeaux[modifier | modifier le code]

Symbolique des couleurs actuelle dans le rastafarisme[modifier | modifier le code]

Le rouge[modifier | modifier le code]

Il symbolise le sang versé par les esclaves. il représente leur courage. Le rouge représente le sang en général, donc la vie.

Le jaune[modifier | modifier le code]

Le jaune symbolise l'or: la richesse de l'Afrique

Le vert[modifier | modifier le code]

Il symbolise la verdure, la richesse naturelle de l'Afrique.

Le noir[modifier | modifier le code]

Pourrait représenter : la couleur des habitants de l'Afrique subsaharienne.

Galerie des drapeaux arborant les couleurs panafricaines[modifier | modifier le code]

Pays africains actuels utilisant un drapeau tricolore rouge-jaune-vert[modifier | modifier le code]

Pays actuels africains utilisant le rouge-noir-vert, ou une combinaison incluant des couleurs panafricaines[modifier | modifier le code]

Pays arborant les mêmes couleurs sans se réclamer du panafricanisme[modifier | modifier le code]

Pays hors Afrique[modifier | modifier le code]

Les couleurs panafricaines sont souvent associées à tort à la Jamaïque, probablement du fait du mouvement rastafari, alors que le drapeau jamaïcain est noir, jaune et vert. Quatre autres pays des Amériques avec une population d'origine africaine significative (Grenade, Guyana, Saint-Christophe-et-Niévès, Suriname et la Guyane) utilisent les couleurs panafricaines.

Drapeaux anciens[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]