Drapeau du Rwanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau du Rwanda
Drapeau du Rwanda
Drapeau du Rwanda
Utilisation Drapeau national Version officielle
Caractéristiques
Proportions 2:3
Adoption 25 octobre 2001

Le drapeau du Rwanda a été adopté le 25 octobre 2001 en remplacement du drapeau tricolore vert-jaune-rouge portant un « R » en son centre.

Signification des couleurs[modifier | modifier le code]

  • La couleur verte symbolise l'espoir de la prospérité, grâce à l'utilisation rationnelle de la force des Rwandais et des ressources du pays.
  • La couleur jaune symbolise le développement économique. Les Rwandais doivent s'atteler au travail afin d'arriver au développement économique durable.
  • La couleur bleue symbolise le bonheur et la paix. Les Rwandais doivent lutter pour la paix qui les amènera au développement économique durable et au bonheur.
  • Le soleil et ses rayons de couleur jaune doré (plus orangé que le jaune utilisé sur la bande horizontale) symbolisent la lumière qui éclaire progressivement tout le peuple. Ceci traduit l'unité, la transparence et la lutte contre l'ignorance.
  • Le rouge est absent du drapeau, mais pas de la symbolique officielle. Il s'agit d'ailleurs du seul pays présentant une symbolique pour une couleur non présente. Le rouge symbolise donc les massacres passés et le sang qui y a été versé. Son absence du drapeau symbolise la rupture avec l'esprit du génocide.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier drapeau, arborait les couleurs panafricaines, rouge, jaune et vert. Il fut dessiné officiellement le 25 septembre 1961 et fut confirmé lors de la pleine accession à l'indépendance le 1er juillet 1962.

Mais ce drapeau était absolument identique à celui de Guinée (Guinée-Conakry). La lettre R, initiale du nom du pays, fut donc ajoutée peu de temps après pour différencier le drapeau rwandais de celui de la Guinée.

Un nouveau drapeau a été adopté en 2001 après la période de transition qu'a connu le pays pour sortir du génocide. Le précédent drapeau était en effet trop lié aux événements qui avaient ensanglanté le pays. La suppression du rouge, remplacé par du bleu d'une bande plus large que les deux autres, ainsi que l'ajout d'un soleil, représente ainsi la volonté revendiquée de couper avec la période précédente et de se tourner vers l'avenir.