Drapeau blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un drapeau blanc

Le drapeau blanc est un signe international de paix, de trêve, de reddition d'un belligérant.

Ce drapeau est typiquement employé en période de guerre ; des soldats portant ou agitant un drapeau blanc ne doivent pas être attaqués. Il indique à tous qu'un négociateur s'approche désarmé ou a l'intention de se rendre.

On attend d'une personne portant le drapeau blanc qu'elle reste neutre et ne s'engage pas dans des actes guerriers.

Le drapeau blanc est reconnu par la convention de La Haye depuis 1899.

Vexillologie[modifier | modifier le code]

Cornwallis se rend à Washington entre les troupes françaises à gauche et américaines à droite, bataille de Yorktown en 1781.

Le drapeau blanc fut aussi le drapeau du royaume de France, jusqu'au , excepté entre 1790 et 1815 où il fut remplacé par un drapeau tricolore. Sur les champs de batailles, le drapeau blanc était souvent levé par l'ennemi lors d'une défaite, en signe de respect pour l'armée vainqueur du Royaume de France. Il ne faut pas confondre le drapeau blanc de la France avec la bannière de France, bleue à fleurs de lys.

Course automobile[modifier | modifier le code]

Dans une course, un drapeau blanc signale le dernier tour de piste, sauf dans les courses couvertes par la FIA dont la Formule 1 où le drapeau blanc avertit qu'il y a une voiture lente devant.

Article connexe[modifier | modifier le code]