Josias von Heeringen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Josias von Heeringen
Josias von Heeringen
Josias von Heeringen

Naissance
Cassel, Électorat de Hesse
Décès (à 76 ans)
Berlin-Charlottenburg, Allemagne
Allégeance Flag of Prussia 1892-1918.svg Royaume de Prusse
Empire allemand Empire allemand
Grade Generaloberst
Années de service 1867 – 1918
Conflits Guerre franco-allemande de 1870
Première Guerre mondiale
Commandement 22e division d'infanterie
IIe corps
VIIe armée
Haut commandement des défenses côtières
Faits d'armes bataille de Mulhouse
Bataille de Dornach
Distinctions pour le Mérite avec feuilles de chêne

Josias von Heeringen, né le 9 mars 1850 à Cassel (Hesse) et mort le 9 octobre 1926 à Berlin-Charlottenburg, est un général allemand de la période impériale qui commanda pendant la Première Guerre mondiale. C'est le frère de l'amiral von Heeringen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Général Josias von Heeringen

Après une longue carrière militaire, Heeringen rentre en 1887 au département de la Guerre. Entre 1892 et 1895, il est chef du département de l'état-major général. En 1898, il est nommé général et entre au ministère de la Guerre.

En 1901, il est promu au grade de lieutenant général et commande en 1903 la 22e Heeringen Division. En 1906, il est nommé général de l'infanterie, et en même temps nommé à commander le 2e Corps d'armée, basé à Szczecin. Entre 1909 et 1913, il sert comme ministre de la Guerre de Heeringen. Puis devient inspecteur général de la Deuxième Armée, basé à Berlin.

Avant la guerre, il est ministre de la Guerre du royaume de Prusse. Le 2 août 1914, il prend le commandement de la VIIe Armée, à la tête de laquelle il repousse les troupes françaises d'Alsace, notamment pendant la bataille de Mulhouse et à la bataille de Bataille de Dornach (1914). Ce succès lui vaut de recevoir la médaille Pour le Mérite, la plus haute distinction militaire allemande, pour son courage. Après quoi il est personnellement félicité par le Kaiser, Guillaume II

Il reste au commandement de la VIIe Armée jusqu'au 28 août 1916. Le jour même, il reçoit la croix de fer avec feuilles de chêne. Il est ensuite nommé à la tête des Forces de défense côtières allemandes, pour le reste de la guerre.

Le général von Heeringen est mort le 9 octobre 1926 et inhumé au cimetière des Invalides de Berlin.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Précédé par Josias von Heeringen Suivi par
Karl von Einem
Ministre de la Guerre prussien
1909–1913
Erich von Falkenhayn