Louis Simon du Ry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Simon Louis du Ry, né le 13 janvier 1726 à Cassel et mort le 23 août 1799 dans la même ville, est l'un des plus importants architectes allemands néo-classiques.

Fridericianum (Cassel)

Famille d'architectes[modifier | modifier le code]

  • Son père : Charles du Ry ;
  • Son grand-père : Paul du Ry, réfugié huguenot après la révocation de l'édit de Nantes, et venu se mettre au service du margrave Charles de Hesse, devenu architecte de la ville de Cassel ;
  • Son arrière-grand-père : Mathurin du Ry ;
  • Son arrière arrière-grand-père : Charles du Ry, architecte d'Argentan ;
  • Son fils : Jean-Charles-Étienne du Ry.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Après une formation à Stockholm et un voyage d’études en France et en Italie, Simon revint à Cassel. En 1757, à la mort de son père, il devint architecte de la cour.

Après la Guerre de Sept Ans, les fortifications furent abattues, étant devenues inutiles. De grandes surfaces furent alors disponibles pour édifier la place royale, la place Frédéric ainsi que le Fridericianum qui restent aujourd’hui ses œuvres les plus importantes. Le musée Fridericianum subit de nombreuses critiques de la part de Claude-Nicolas Ledoux.

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :