Château Wilhelmshöhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château Wilhelmshöhe
Image illustrative de l'article Château Wilhelmshöhe
La façade occidentale du château.
Période ou style XVIIIe siècle
Architecte Louis Simon du Ry
Début construction 1786
Fin construction 1798
Coordonnées 51° 18′ 54″ N 9° 24′ 58″ E / 51.315, 9.41611151° 18′ 54″ Nord 9° 24′ 58″ Est / 51.315, 9.416111  
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land (Allemagne) Drapeau du Land de Hesse Hesse
Localité Cassel

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Château Wilhelmshöhe

Le château Wilhelmshöhe est un château situé près de Cassel en Allemagne.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il se trouve au bas du parc Wilhelmshöhe, le plus grand de la ville, inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO en 2013.

Il s'élève dans la partie inférieure du parc Wilhelmshöhe, à l'extrémité ouest de l'avenue Wilhelmshöher, qui forme un axe est-ouest qui se poursuit au centre du parc jusqu'à la statue d'Hercule qui domine l'ensemble à l'ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de nuit

Le château actuel est construit entre 1786 et 1798 selon les plans de l'architecte Louis Simon du Ry pour les deux ailes latérales et Heinrich Christoph Jussow pour le corps central. Il est réalisé pour le compte du landgrave Guillaume IX de Hesse-Cassel.

Entre 1806 et 1813, le château est rebaptisé Napoléonshöhe et sert de résidence à Jérôme, roi de Westphalie.

Après s'être constitué prisonnier lors de la bataille de Sedan durant la guerre franco-allemande, Napoléon III est placé en résidence surveillée au château, où il arrive le 5 septembre 1870 et y demeure jusqu'au 19 mars 1871, lorsqu'il part en exil en Angleterre. L'impératrice Eugénie de Montijo lui rend visite le 30 octobre 1870.

Alors adolescent et étudiant à Cassel, le futur Guillaume II y loge pendant ses études.

Largement endommagé au cours de la Seconde Guerre mondiale, le château est reconstruit sans son dôme central d'origine.

Musées[modifier | modifier le code]

Le château abrite aujourd'hui des musées, comme la collection d'antiquités et de peintures, la galerie des maîtres anciens, avec notamment des œuvres d'Hans Dürer, Rembrandt et Rubens. Quant à la Weißensteinflügel (aile de pierre blanche), elle abrite des meubles des XVIIIe et XIXe siècles.

Depuis juin 2000, l'édifice a été réaménagé afin de donner un nouvel éclat à la galerie des maîtres anciens qu'il abrite, notamment grâce à l'adjonction d'un toit en bâtière en verre.