Henri Ier de Hesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri Ier.

Henri Ier, dit « l'Enfant » (das Kind), est né le 24 juin 1244 à Marbourg et mort le 21 décembre 1308 dans cette même ville. Il est landgrave de Hesse de 1275 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri est le fils d'Henri II de Brabant et de Sophie, la fille du landgrave Louis IV de Thuringe.

En 1247, Henri le Raspon, frère et successeur de Louis IV, meurt sans héritiers. Un conflit se déclare pour la succession du landgraviat de Thuringe et de Hesse entre Sophie, fille de Louis et nièce d'Henri, et le margrave de Misnie Henri l'Illustre, également neveu d'Henri par sa mère. L'archevêché de Mayence réclame également le retour du landgraviat de Hesse, s'agissant d'un de ses anciens fiefs.

En fin de compte, Sophie parvient à conserver la Hesse grâce à l'appui de la noblesse, et l'héritage de Thuringe est partagé en 1264 : Henri l'Illustre obtient la Thuringe, tandis que le fils de Sophie, Henri l'Enfant, reçoit la Hesse. L'année suivante, l'archevêque Werner von Eppstein (de) reconnaît Henri comme vassal et landgrave de Hesse. Le landgraviat comprend alors le Wolfhagen, le Zierenberg, l'Eschwege, l'Asfeld, le Grünberg, le Frankenberg et Biedenkopf. En 1264, il s'agrandit des comtés de Gleiberg et Tübingen.

En 1277, Henri installe le gouvernement du landgraviat de Hesse et sa résidence à Cassel et à Marbourg, ville où est inhumée sa grand-mère, sainte Élisabeth. Il entreprend la construction du château de Marbourg.

Henri entre en conflit avec son suzerain, l'archevêque de Mayence, au sujet du territoire de Naumburg. Le roi des Romains Rodolphe Ier de Habsbourg rejette la demande du landgrave de Hesse et confie le territoire à l'archevêque, malgré l'aide apportée par le landgrave lors de la guerre contre Ottokar II et son soutien lors de la conquête de Vienne. En 1276, Rodolphe rétablit les droits d'Henri sur Naumburg. En 1290, il bat l'archevêque de Liège à Fritzlar et peut entrer en possession du territoire de Naumburg.

Henri abandonne le duché de Brabant mais soutient son neveu, le duc Jean Ier, dans sa lutte contre les Gueldres et le Luxembourg dans la guerre de succession du Limbourg.

Le 12 mai 1292, Henri Ier de Hesse est fait prince du royaume par Adolphe de Nassau, qui le libère ainsi de la suzeraineté de Mayence. Par une habile diplomatie, il acquiert les villes de Sooden-Allendorf, Kaufungen, Witzenhausen, Immenhausen, Grebenstein, Wanfried, Staufenberg, Trendelburg et Rheinhardswald.

En 1292, une guerre civile éclate concernant la succession d'Henri : sa deuxième femme, Mathilde de Clèves, exige une part pour ses fils, mais les fils du premier lit Othon et Henri le Jeune refusent. Ce conflit dure jusqu'à la mort du landgrave. Ses possessions sont alors partagées entre Othon, qui reçoit Cassel et la Haute-Hesse, et son demi-frère Jean, qui reçoit Marbourg et la Basse-Hesse.

Henri Ier de Hesse est inhumé à l'église Sainte-Élisabeth de Marbourg.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Henri épouse en 1263 Adélaïde (morte en 1274), fille d'Othon Ier. Sept enfants sont nés de cette union :

Veuf, Henri se remarie en 1276 avec Mathilde (morte en 1309), fille de Thierry VI de Clèves. Sept enfants sont nés de cette union :