Applied Materials

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Applied Materials, Inc.

Création 1967
Direction James C. Morgan, Chairman
Michael R. Splinter, President, CEO, and Director
George S. Davis, CFO
Effectif 14 072 (2006)
Site web www.appliedmaterials.com
Chiffre d’affaires en augmentation$9.167 milliard USD (2006)
Résultat net en augmentation$1.516 milliard USD (2006)

Applied Materials (AMAT) est un équipementier majeur dans l'industrie du semiconducteur. Son siège est situé à Santa Clara, en Californie aux États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

En septembre 2013, Applied Materials et Tokyo Electron annonce la fusion de leurs activités, "respectivement numéro un et numéro trois du marché des équipements pour les fabricants de microprocesseurs et autres puces électroniques."[1]. Le groupe ainsi crée aura une capitalisation boursière de 29 milliards de dollars[2].

Activité[modifier | modifier le code]

Applied Materials, se concentrait jusqu'à peu à la fabrication de machines automatisées permettant la réalisation d'opération de métallurgie (dépôts et gravure) sur des tranches de silicium (silicon wafers) de diamètres variables (actuellement 150, 200 et 300 mm). Les procédés utilisés sont le PVD (Physical Vapor Deposition), le CVD (Chemical Vapor Deposition) ainsi que la gravure (Etch) et le CMP (Chemical Mechanical Polishing). L'inspection par microscope electronique (SEM), l'implantation ionique font aussi partie des domaines de compétence de la compagnie.

Les produits phares de la compagnie furent dans les années 1980, la fameuse Precision 5000 (alias P5000) puis l'Endura qui a révolutionné le process PVD en intégrant plusieurs chambres sur un bati (Mainframe) dont la fiabilité a fait sa réputation. La Centura quant à elle a pris la place de la P5000 pour les procédés CVD. Aujourd'hui la compagnie s'oriente aussi vers le service et les technologies émergentes solaires (Applied Films, ...), les piles à combustibles (?) via l'acquisition de sociétés de ces secteurs.

Via sa division AKT, Applied Materials est aussi présent sur le marché de réacteurs de dépôt et de gravure pour la fabrication des écrans plats.

Les principaux concurrents de la compagnie sont Lam-Research, Novellus-System, KLA-Tencor et Eaton. Dernier domaine dans lequel Applied n'était pas présent, la photo-lithographie, a fait l'objet d'un rapprochement avec ASML pour la mise au point d'équipement permettant la production de technologies 65 nm (nanomètres).

En France[modifier | modifier le code]

En France, la présence des équipements Applied Materials se situe principalement sur les pôles de Grenoble (Isère), de Rousset (Bouches du Rhone) et Corbeil-Essonnes (Région Parisienne).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mega fusion dans la nano industrie, Jean-Baptiste Jacquin, Le Monde, 25 septembre 2013
  2. Applied Materials va racheter Tokyo Electron, Les Échos, 24 septembre 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]