Logitech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Logitech est une société suisse fondée en 1981 à Apples en Suisse, spécialisée dans la production de périphériques informatiques : claviers, souris, trackballs, webcams, haut-parleurs...

La société est désormais une multinationale représentée par trois sièges sociaux dans le monde :

Depuis les années 1980, Logitech fabrique des souris d'ordinateurs et des claviers pour plusieurs entreprises informatiques : Apple, HP, Dell ou encore Sony (pour sa console de jeu PlayStation)

Nom de la marque dans le monde[modifier | modifier le code]

Au Japon, Logitech utilise le nom Logicool[2], afin d'éviter toute confusion avec Logitec, une société spécialisée dans les périphériques d'ordinateurs existant depuis 1982 (et dont le nom est réservé depuis 1972 par la société mère, Elecom). Pour éviter tout problème juridique (dû à des noms de sociétés trop proche dans le même secteur d'activités), Logitech a choisi de se nommer différemment dans ce pays uniquement.

Pour la même raison, Logitech commercialise ses produits sous la marque Logi (UK) Ltd. au Royaume-Uni, car une société nommé Logitech existe déjà à Glasgow. Cependant, l'entreprise utilise la marque Logitech au Canada, sans problème de conflits avec Logitech Electronics, qui commercialise également du matériel électronique depuis 1988.

Production[modifier | modifier le code]

Souris Logitech

Les premiers prototypes de souris Logitech ont été fabriqués au Lieu dans le canton de Vaud (Suisse) par Dubois Dépraz SA. La production en série a d'abord été effectuée en Irlande puis transférée en Chine.

En 2005, Logitech emploie plus de 8 000 personnes et la moitié des produits sont produits en Chine. Le reste de la production est délocalisée avec d'autres fabricants, essentiellement asiatiques.

Produits[modifier | modifier le code]

Enceintes de la marque Logitech
  • Claviers, microphones, manettes de jeu, et trackballs (modèles filaire et sans-fils).
  • Webcams QuickCam, LifeSize
  • Enceintes pour PC, en stéréo aussi bien en 2.1 qu'en 5.1 surround.
  • Accessoires pour joueurs PC
  • Accessoires pour joueurs pour PS2, PS3, Xbox, Xbox 360 et PSP : manettes de jeu, joysticks, clavier et volant.
  • Écouteurs et microphones pour bureau
  • Accessoires pour iPod, lecteur MP3
  • Accessoires pour tablettes et smartphone
  • Télécommande universelles programmable


Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1981, fondation à Apples, dans une vieille ferme des beaux-parents de Daniel Borel dans le but de développer des logiciels graphiques
  • Pour les besoins d'un projet demandé par Ricoh, la création d'une interface conviviale se fait sentir.
  • 1982, transfert des activités de développement dans la Silicon Valley à la demande de Ricoh
  • Daniel Borel, resté en Suisse, s'occupe de la réalisation de la souris, qui existe déjà en laboratoire. Il prend connaissance d'un prototype réalisé par le professeur Nicoud de l'EPFL
  • Les premières souris sont fabriquées par Dubois Dépraz SA à la Vallée de Joux
  • La génération suivante est fabriquée dans la ferme familiale à Apples.
  • 1984, première souris pour le compte de Hewlett-Packard
  • 1986, ouverture d'une usine à Taïwan, pour lutter contre les turbulences sur les prix.
  • 1994, transfert d'une grande partie de la production en Chine (Suzhou).
  • 1996, vente de la cent millionième souris
  • 1998, Guerrino De Luca prend la direction générale du groupe.
  • 2007, l'administration, la finance et les ventes sont déplacés dans un nouveau bâtiment à Morges depuis le site historique de Romanel-sur-Morges.
  • 2008, vente de la milliardième souris[3]
  • 2010, la société se lie avec Google et Sony pour proposer Google TV en septembre[4].
  • 2011, Logitech cesse son activité avec Google TV. La société confie que ce partenariat a été la plus grosse bourde de leur histoire, cela en perdant au passage, plusieurs millions de dollars.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]