TiVo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un boîtier TiVo de 2e génération.

Le TiVo est un magnétoscope numérique à disque dur, qui permet d’enregistrer les programmes télévisés sur disque dur, pour une lecture différée (appelé aussi timeshifting). Le TiVo enregistre également des programmes auxquels l’utilisateur pourrait s’intéresser. En outre, les programmes regardés en direct peuvent être mis en pause ou lus à nouveau afin de répéter une séquence qui vient juste d’être vue.

L’appareil a été créé par TiVo Inc. une société créée par des anciens employés de Silicon Graphics et du système de vidéo numérique Full Service Network de Time Warner. TiVo peut aussi bien faire référence à la société qu’au service TiVo, qui est le réseau avec lequel l’enregistreur communique.

Après plusieurs années de rumeurs de rachat de Tivo par Google, c'est finalement un accord commercial qui a été signé entre les parties en novembre 2009[1].

Programmation Tcl avec TiVo[modifier | modifier le code]

TiVo utilise le langage de programmation Tcl afin d'automatiser certaines tâches.

Exemple: fixer tous les enregistrements à leur date originale de diffusion (OriginalAirDate).

#!/tvbin/tivosh
#episode_sort.tcl
set db [dbopen]
ForeachMfsFile fsid name type "/Recording/NowShowingByBucketTitle/" "" {
   RetryTransaction {
      set oad ""
      set recording [db $db openid $fsid]
      set showing [dbobj $recording get Showing]
      set program [dbobj $showing get Program]
      catch {set oad [dbobj $program get OriginalAirDate]}
      if {$oad!=""} {
        dbobj $showing set Date $oad
      }
   }
}

Controverse sur la licence des logiciels[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tivoisation.

Cet appareil a donné lieu en 2006 à une controverse entre deux des grands mentors du Logiciel libre, Richard Stallman et Linus Torvalds, débouchant sur la création du néologisme tivoisation et d'une nouvelle version de la licence GPL, la version 3, destinée à éviter aux logiciels sous licence GPL de subir les mêmes écueils que les logiciels sous GPLv2. En effet, le TiVo utilise de tels logiciels, que l'utilisateur est donc censé pouvoir modifier à loisir. Cependant, l'utilisation par l'appareil d'une signature numérique interdit toute modification, ce qui selon Stallman est contraire aux principes de la GPL[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Raffi Krikorian, TiVo Hacks: 100 Industrial-Strength Tips & Tools, O'Reilly Edition, ISBN 0-596-00553-9 , 2003.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]