National Semiconductor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

National Semiconductor

Création 1959
Dates clés 2011(rachat par TI)
Personnages clés Brian L. Halla (PDG)
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargne
Siège social Drapeau des États-Unis Santa Clara, Californie (États-Unis)
Produits Semi-conducteur
Société mère Texas Instruments
Effectif 6 500 (en 2009)
Site web http://www.national.com

National Semiconductor est une société internationale qui développe, fabrique et commercialise des puces électroniques (semi-conducteurs). Elle est rachetée par Texas Instruments le pour un montant de 6,5 milliards de dollars américains[1].

Basé à Santa Clara, en Californie (États-Unis), National Semiconductor (généralement désigné sous le nom de "National"), est spécialisé dans les composants et sous-ensembles haute performance, à rendement énergétique optimisé.

National propose notamment des produits de gestion d'énergie, des amplificateurs opérationnels et audio, des produits d'interface de communication, des drivers d'afficheurs, et des solutions de conversion de données. Les circuits intégrés National, autorisent le son haute fidélité et les affichages aux couleurs vives. Les principaux secteurs d'application sont les téléphones sans fil, les afficheurs, ainsi que de l'électronique, parmi lesquels le médical, l'automobile, l'industrie, et le test et mesure.

Historique de l'entreprise[modifier | modifier le code]

National a été fondé le 27 mai 1959, à Danbury, dans le Connecticut, aux États-Unis par plusieurs ingénieurs venus de Sperry Rand Corporation. National a déplacé son siège social à Santa Clara, en Californie, aux États-Unis, en 1967.

Dans les années 1980, lorsque les entreprises électroniques américaine, choisiront de recourir presque exclusivement aux composants japonais alors plus compétitive, la National Security Agency, consciente du danger que représentait cette politique pour la souveraineté nationale, décide de fabriquer elle-même avec l'aide de National Semiconductor, les composants nécessaires à ses propres ordinateurs[2].

Au cours des années, National a acquis plusieurs entreprises, comme Fairchild Semiconductor (en 1987), et Cyrix (en 1997).

Néanmoins, actuellement, National s'est séparé de ces entreprises pour se concentrer sur la technologie analogique. Fairchild Semiconductor est redevenue une société indépendante en 1997, et la division des microprocesseurs Cyrix a été cédée à la société taiwanaise VIA Technologies, en 1999. La division systèmes d'information (Information Appliance Division) de National a été vendue à AMD en 2002. D'autres activités (principalement numériques) comme les chipsets sans-fil, les capteurs d'images ou les chipsets E/S pour PC, ont été fermées ou cédées, alors que National se positionnait comme une entreprise de semiconducteurs analogiques.

Optimisation énergétique[modifier | modifier le code]

Dans tous les domaines, les circuits intégrés National optimisent le rendement énergétique en générant moins de chaleur, en consommant moins d'énergie, et, dans le cas d'appareils mobiles, en permettant une meilleure autonomie de la batterie. Sa marque de PowerWise permet à des ingénieurs d'études d'identifier les solutions optimales pour leurs systèmes de rendement optimum.

Gestion d'énergie[modifier | modifier le code]

National est spécialisé dans les solutions système, pour des tensions allant de moins de 1 V à 100 V, offrant des compromis performance/rendement, une gestion thermique performante, et un encombrement réduit sur les cartes. National a introduit le premier régulateur linéaire LDO (Low Drop Out, ou faible chute) du marché, ainsi que les produits innovants Simple Switcher®. Le portfolio "Circuits de puissance" National propose des commutateurs et des contrôleurs de gestion d'énergie, des interfaces PoE (Power-over-Ethernet, ou alimentation par Ethernet), des circuits intégrés chargeurs de batterie, des sous-ensembles très intégrés, et des circuits de gestion d'éclairage pour toutes les applications, allant des "effets lumineux" pour téléphone portable, aux applications automobiles.

Amplificateurs opérationnels[modifier | modifier le code]

National propose des amplificateurs rapides et basse consommation. Ses amplificateurs LMH® s'appuient sur les procédés de fabrication brevetés VIP10. Le procédé propriétaire VIP50 National est un procédé BiCMOS SOI (Silicon-On-Insulator, ou silicium sur isolant). Le portfolio d'amplificateurs comprend des briques et des amplificateurs standard pour applications spécifiques, intègre aussi bien des amplificateurs de très haute précision, que des produits basse tension et basse consommation.

Amplificateurs audio[modifier | modifier le code]

L'entreprise produit des drivers de haut-parleur haute fidélité classe AB et classe D et des amplificateurs de casque, ainsi que des sous-systèmes audio pour combinés téléphoniques portatifs, lecteurs DVD, lecteurs MP3, baladeurs multimédia, et autres appareils électroniques portatifs.

Interfaces de communication[modifier | modifier le code]

National propose des solutions d'interconnexion pour transférer des signaux numériques haut-débit à l'aide d'une technologie analogique de pointe. Ces solutions permettent aux concepteurs de développer des applications de transmission de données et de distribution d'horloge pour différents segments du marché, notamment pour les secteurs industriel et des communications.

Conversion de données[modifier | modifier le code]

National est spécialisé dans les CAN (Convertisseur Analogique Numérique) permet l'applications de communication, d'imagerie médicale, de test et mesure, et de vidéo grand-public.

Implantations dans le monde[modifier | modifier le code]

Les sites de production National sont situés aux États-Unis (à Arlington, au Texas et à South Portland, dans le Maine), en Europe (Greenock, en Écosse) et en Asie (Melaka, en Malaisie et Suzhou, en Chine).

Entreprise certifiée[modifier | modifier le code]

Chaque site de production National est certifié ISO 14001 et OHSAS 18001 certifié, et ne fabrique que des produits sans plomb. La société a reçu le Prix Etoile du programme de protection volontaire de l'OSHA (Occupational Health and Safety Administration, ou Administration de la sécurité et de la santé au travail), ainsi que la Médaille d'or de la RoSPA (Royal Society for the Prevention of Accidents, ou Société royale britannique pour la prévention des accidents).[réf. nécessaire] National a établi sa fondation caritative en 2000 et offre des bourses à des organisations humanitaires et de santé, ainsi qu'à des écoles et des universités dans les régions où l'entreprise opère. Son initiative "Science in Action" (La science en action) subventionne et encourage les sciences expérimentales à l'école.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [Annonce du rachat de national par TI (page consultée le 5 avril 2011)]
  2. James Bamford, Body of Secrets - Anatomy of the ultra secret National Security Agency, from the cold war through the dawn of a new century, First Anchor Books Edition, 2001, (ISBN 0-385-49907-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]