Dear Prudence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dear Prudence

Chanson par The Beatles
extrait de l'album The Beatles
Sortie
Enregistré 28, 29 et
Studios Trident, Londres
Durée 3:55
Genre Folk rock, pop rock
Auteur John Lennon
Paul McCartney
Producteur George Martin
Label Apple

Pistes de The Beatles

Dear Prudence est une chanson des Beatles, écrite par John Lennon et créditée Lennon/McCartney. Elle figure sur l'album The Beatles, surnommé « l'album blanc », paru le .

John Lennon compose Dear Prudence en à Rishikesh, en Inde, dans l'ashram du Maharishi Mahesh Yogi. Les Beatles y sont venus pour approfondir leur expérience de la Méditation transcendantale, accompagnés entre autres par le chanteur folk Donovan et le Beach Boy Mike Love. L'actrice américaine Mia Farrow est également présente, accompagnée de sa sœur cadette, Prudence, qui passe ses journées à Rishikesh cloîtrée dans son Bungalow, inspirant cette chanson à Lennon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Séjour des Beatles en Inde.

Prudence Farrow avait appris la Méditation transcendantale en 1966. Durant le cours de formation de professeurs de MT auquel participent les Beatles en 1968, Prudence passe tout son temps seule dans sa chambre pour méditer[1], à tel point que les autres participants de ce séminaire se demandent si elle va bien[2].

Ringo raconte :

« Prudence méditait et hibernait. Pendant les deux semaines où j'ai été là, on l'a vu deux fois. Tout le monde allait cogner à sa porte : "Tu es toujours en vie[3] ?" »

John Lennon raconte :

« Comme elle avait confiance en nous, George et moi avons été désignés pour essayer de la faire sortir. Elle devenait complètement dingue. En Occident, on l'aurait internée. On l'a fait sortir de sa maison. Elle était restée enfermée trois semaines dans sa chambre et ne voulait pas mettre le nez dehors pour atteindre Dieu plus vite que tous les autres... Car il y avait une compétition dans le camp du Maharishi ; c'était à qui deviendrait cosmique le premier[3]. »

Prudence se souvient ainsi de son séjour en Inde :

« C'était un moment très particulier pour moi. Je savais que l'opportunité d'étudier la méditation sous la tutelle directe d'un maître tel que Maharishi Mahesh Yogi n'arrive qu'une fois dans une vie. Ainsi, je retournais dans ma chambre après les cours et les repas afin de profiter au maximum de ce temps précieux. Dans la soirée, John, George, et Paul s'asseyaient, improvisaient et écrivaient. Je les entendais de ma chambre, qui était à côté de la leur. Parfois, ils venaient dans ma chambre pour jouer leur nouvelle composition, pensant qu'ils me réconfortaient. J'appréciais leur attention, mais je préférais rester seule pour méditer[4]. »

John Lennon et George Harrison amènent leurs guitares dans sa chambre pour l'inciter à sortir. Ce fut l'inspiration de leur chanson "Dear Prudence"[4], dans laquelle John chante : « Chère Prudence, ne veux-tu pas venir jouer dehors ? Le soleil est haut, le ciel est bleu, c'est merveilleux, tout comme toi, chère Prudence... ».

George Harrison mentionne à Prudence qu'ils avaient écrit une chanson sur elle, mais elle ne l'entendra pas avant qu'elle ne sorte sur l'album de 1968 "The Beatles", communément appelé le "White Album"[4].

Enregistrement[modifier | modifier le code]

La chanson est enregistrée le 28 aux studios Trident à Londres. Les overdubs et le mixage sont réalisés les 29 et 30 août 1968. En l'absence de Ringo Starr, parti pour cause de disputes incessantes[5], c'est Paul McCartney qui joue de la batterie. Ringo Starr a également manqué l'enregistrement de Back in the U.S.S.R.[6]. D'ailleurs sur l'album, les deux chansons s'enchaînent avec le bruit d'avion à l'atterrissage entendu tout du long de Back in the U.S.S.R., qui fait le lien à la fin de ce titre avec l'introduction en arpèges (picking) de Dear Prudence.

Pour la partie de guitare, Lennon utilise la technique de picking que Donovan lui a enseignée en Inde.

Interprètes[modifier | modifier le code]

  • John Lennon — chant, guitare rythmique, claquements de mains
  • Paul McCartney — chœurs, batterie, basse, tambourin, claquements de mains
  • George Harrison — chœurs, guitare, tambourin, claquements de mains

Reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 'Dear Prudence' meditates with The Beatles, teaches TM in South Walton
  2. (fr) Steve Turner, L’Intégrale Beatles: les secrets de toutes leurs chansons [« A Hard Day’s Write »], Hors Collection,‎ 1999 (ISBN 2-258-06585-2), p. 151-152
  3. a et b (fr) Collectif, The Beatles Anthology, Seuil,‎ 2000 (ISBN 2-02-041880-0), p. 284
  4. a, b et c (en) Dear Prudence: Won’t You Come Out to Play ?
  5. Mark Lewisohn, 1988, p. 151-152
  6. (en) Beatlesongs Par William J. Dowlding page 223

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]