Maureen Cox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maureen Cox Starkey (4 août 194630 décembre 1994) fut la première épouse du batteur Ringo Starr. Ils se marièrent en 1965 et divorcèrent en 1975. Le couple a eu trois enfants, Zak, Jason et Lee Starkey (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Mary Cox, née le 4 août 1946 à Liverpool est la fille de Joseph Cox et Florence Barrett. Elle quitte l'école à seize ans et change son prénom pour Maureen quand elle débute sa carrière de coiffeuse à Liverpool. Elle est aussi appelée "Mitch" par ses amis.

Fin de vie et décès[modifier | modifier le code]

C'est alors que Cynthia Lennon, l'ex-femme de Lennon, se trouve chez Maureen, à Londres, qu'elle reçoit un appel téléphonique de Ringo Starr[1] deux heures après l’assassinat de Lennon à New York[2].

Elle se marie le 27 mai 1989, à Monaco avec Isaac Tigrett, créateur du Hard Rock Cafe et du House of Blues[3]. Ils auront ensemble une fille Augusta King Tigrett, née le 4 janvier 1987, à Dallas, Texas[4].

Maureen Cox Starkey Tigrett décède le 30 décembre 1994, suite aux complications de sa leucémie[5]. Elle est soignée à l'institut de recherche contre le cancer Fred Hutchinson" de Seattle, dans l'État de Washington[6]. Elle avait reçu peu avant une greffe de moelle osseuse ainsi que des perfusions de globules rouges et de plaquettes sanguines dont le donneur était son fils Zak[5]. Ses quatre enfants, sa mère Florence, son mari Tigrett, et son ex-mari Ringo Starr étaient à son chevet quand elle décède[7].

Après sa mort, Paul McCartney écrit "Little Willow" en sa mémoire[8]. Cette chanson apparaît sur l'album Flaming Pie en 1997, avec une dédicace à ses enfants[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Keith Badman, The Beatles Diary, vol. 2 : After The Break-Up 1970-2001, Omnibus Press,‎ 2001 (ISBN 978-0-711-97520-0), p. 275
  2. (en) Jacqueline Edmondson, John Lennon: A Biography, Greenwood Publishing Group,‎ 2010 (ISBN 978-0-313-37938-3, lire en ligne), p. 173
  3. (en) Andrew Buncombe, « Hard Rock Cafe: The tribe that bought a billion dollar business », The Independent, London,‎ 8 December 2006 (lire en ligne)
  4. (en) « Official Biography: Isaac Burton Tigrett », Isaac Tigrett. (consulté le 23 April 2011)
  5. a et b (en) « Drummer's Girl », People (magazine),‎ 16 janvier 1995 (consulté le 23 April 2011)
  6. (en) « Obituaries - Former Wife Of Ringo Starr Dies In Seattle », Seattle Times Newspaper,‎ 1er janvier 1995 (lire en ligne)
  7. (en) Tim Walker, « A hard day's wife - The fab four wives' club », The Independent, Londres,‎ 22 mars 2008 (lire en ligne)
  8. (en) Bill Harry, The Ringo Starr encyclopedia, Virgin Books,‎ 2004 (ISBN 978-0-753-50843-5), p. 236
  9. (en) « Paul McCartney: The Extraordinary Activist, Part 2 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Kim W. Stallwood and Jill Howard Church, April 30, 1999. Consulté le 2011-02-06

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]