Youssef El-Arabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Youssef El Arabi
Image illustrative de l’article Youssef El-Arabi
El Arabi avec Caen en 2010.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Grèce Olympiakos
Numéro 9
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (33 ans)
Lieu Caen (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2001-2002Drapeau : France SM Caen
2002-2004Drapeau : France SC Hérouville
2004-2005Drapeau : France USON Mondeville
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2005-2007Drapeau : France USON Mondeville004 0(0)
2007-2009Drapeau : France SM Caen B048 (13)
2008-2011Drapeau : France SM Caen079 0(30)
2011-2012Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal032 0(16)
2012-2016Drapeau : Espagne Grenade CF134 0(45)
2016-2019Drapeau : Qatar Al-Duhail SC089 (104)
2019- Drapeau : Grèce Olympiakos050 0(27)
Total 436 (235)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-Drapeau : Maroc Maroc041 (15)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 août 2020

Youssef El-Arabi né le à Caen (Calvados, France) est un footballeur international marocain évoluant au poste d'attaquant polyvalent à l'Olympiakos, depuis 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stade Malherbe Caen[modifier | modifier le code]

Youssef El-Arabi naît à Caen de parents marocains originaires de Ouarzazate. Il vit avec ses parents à Hérouville-Saint-Clair dans le quartier du Grand parc jusqu'à son départ pour l'Arabie saoudite en 2010[1].

El Arabi célébrant son but face à Nantes

Youssef El-Arabi intègre le centre de formation du Stade Malherbe Caen, le club de la ville dont il est natif, en moins de 16 ans, mais n'y est pas conservé au bout de sa première année et doit retourner au SC Hérouville-Saint-Clair, dans la banlieue de Caen. En 2004, il est recruté par l'USON Mondeville, promu en CFA, où il reste trois saisons avant d'être rappelé par le Stade Malherbe[2]. Après une saison en réserve, il intègre le groupe professionnel. Ses qualités techniques lui valent d'être sélectionné en équipe de France de futsal des moins de 21 ans en [3]. Il dispute son premier match de Ligue 1 le lors du match SM Caen - Olympique lyonnais (0-1). Il entre à la 77e minute en remplacement de Pablo Barzola.

La saison 2009-2010, en Ligue 2, est celle de son explosion au niveau professionnel. Le , il marque son premier but professionnel contre le Sporting Club de Bastia et permet ainsi au Stade Malherbe de s'imposer 2-1 au stade Armand-Cesari. Il s'impose progressivement comme titulaire au sein de l'attaque caennaise[4]. Il termine la saison en ayant inscrit treize buts (dont onze buts en championnat, ce qui en fait le meilleur buteur du club) et réalisé huit passes décisives.

Le , lors de la première journée de championnat, il marque son premier but en Ligue 1 contre l'Olympique de Marseille et permet ainsi au Stade Malherbe de s'imposer 2-1 au Stade Vélodrome. Il marque de nouveau lors du match suivant, face à l'Olympique lyonnais. Questionné alors sur ses éventuelles futures sélections en équipe nationale, il fait part de sa préférence pour le Maroc, pays de ses parents[5]. Quelques semaines plus tard, le , il honore sa première sélection avec la sélection marocaine face à l'équipe de République centrafricaine (0-0) en remplaçant Mounir El Hamdaoui à la 65e minute[6].

Al Hilal[modifier | modifier le code]

Ses nombreuses réalisations en championnat lui valent d'être approché par des clubs plus prestigieux, de sorte que le joueur annonce en avril son départ à la fin de la saison[7]. Après plusieurs semaines de tractations, il est finalement recruté par Al-Hilal FC, champion en titre d'Arabie saoudite, dans le cadre d'un transfert évalué à 7,5 millions d'euros avec un salaire de 13 millions d'euros sur 4 ans[8]. Ce choix de carrière est une surprise pour les observateurs[9].

Grenade CF[modifier | modifier le code]

En , Youssef El Arabi, s'engage avec le Grenade Club de Fútbol, équipe de première division espagnole pour 4 ans, avec un transfert de 5 millions d’euros qui est le transfert le plus gros de l'histoire de Grenade CF. Youssef El Arabi inscrit son premier but avec le Granada CF contre Vitória Sport Clube, dans le cadre de la finale du trophée amicale Diputación. Il marque son premier but en Liga BBVA le face au Real Saragosse lors d'une défaite deux buts à un.

Le , il devient le meilleur buteur de Grenade CF en Liga en inscrivant l'unique but du match contre le Deportivo La Corogne.

Lekhwiya SC, Al-Duhail Sports Club[modifier | modifier le code]

Au mois de , El-Arabi signe en faveur du club qatari Lekhwiya SC[10]. Une nouvelle fois, la décision du joueur est commentée par les médias qui voient en son départ au Qatar un gâchis de carrière pour un joueur qui aura été décisif en Liga.

El-Arabi remporte la Supercoupe du Qatar lors de son premier match pour Lekhwiya où il marque[11]. Il se montre efficace dès ses débuts en championnat le en marquant le premier but de son équipe contre le Muaither SC. Au mois d'octobre, il s'offre un triplé contre Al Arabi SC. El-Arabi réalise deux autres triplés au cours de la saison. Le marocain poursuit sur sa lancée en enchaînant les buts, cumulant 24 réalisations en 18 rencontres de championnat. El-Arabi finit sa première saison au Qatar avec 28 buts en seulement 23 matchs. Lekhwiya est sacré champion du Qatar au mois d'avril. Fort de sa belle saison, il est le meilleur buteur de la Qatar Super League[12]. En 2017, le club fusionne et change de nom redevenant Al-Duhail Sports Club.

Olympiakos[modifier | modifier le code]

Arrivé en début de saison à l’Olympiakos, Youssef El-Arabi a permis à son club d’arracher un repêchage en Ligue Europa. Pour le dernier match du vice-champion de Grèce contre l’Etoile rouge de Belgrade en Ligue des champions, le Marocain a inscrit un but capital dans les dernières minutes (1-0).

Avec un match nul et quatre défaites sur ses cinq premiers matches, l’Olympiakos n’a pas fait le poids dans la course aux huitièmes de finale de la Ligue des champions 2019-2020. Dans le groupe B, le Bayern Munich était bien trop fort (six matches, six victoires) et Tottenham a tenu son rang.

Grâce à El-Arabi, l’Olympiakos arrache la victoire (1-0) qui lui permet de souffler in extremis la 3e place du groupe B à l’Etoile rouge (4 points contre 3). Le Marocain est décidément essentiel au « Thrylos » (« Légende », surnom de l'Olympiakos), puisqu'il avait déjà qualifié son club lors du dernier tour des barrages de la Ligue des champions en août. Le buteur et son équipe grecque en seizièmes de finale de la Ligue Europa en [13].

Pour les huitièmes de finale de finale de la Ligue Europa, sur la pelouse d’Arsenal (1-2 a.p.) il qualifie dans les dernières secondes des prolongations. Arsenal semblait avoir fait le plus dur en faisant craquer, au match aller, une formation de l’Olympiakos très difficile à manier sur sa pelouse (0-1)[14].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Sollicité par le Maroc pour intégrer l'équipe nationale, il déclare : « Depuis que je suis petit je rêve de jouer pour le Maroc ». Il fait ses débuts contre la République centrafricaine et marque son premier but contre le Sénégal lors d'un match amical à Dakar, match qui se termine sur le score de 2-0 en faveur du Maroc.

Le , il inscrit son premier doublé en sélection lors d'un match amical contre le Mozambique.

Lors de la double confrontation du Maroc face à l'équipe du Cap-Vert (26 et ) comptant pour les Qualifications de la CAN 2017, il offre la victoire aux siens lors des deux rencontres, en marquant d'abord l'unique but du match aller (0-1) puis en signant un doublé au retour (2-0). Ainsi il assure la qualification du Maroc pour la compétition.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Youssef El-Arabi au 19 juillet 2020
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de la France SM Caen 1 3 0 0 0 0 0 - - - - 3 0 0
2009-2010 Drapeau de la France SM Caen 2 34 11 8 3 2 0 - - - - 37 13 8
2010-2011 Drapeau de la France SM Caen 1 38 17 4 1 0 0 - - - - 39 17 4
Sous-total 75 28 12 4 2 0 - - - - 79 30 12
2011-2012 Drapeau de l'Arabie saoudite Al-Hilal FC 1 21 12 4 5 0 0 AFC 6 4 1 32 16 5
Sous-total 21 12 4 5 0 0 - 6 4 1 32 16 5
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Grenade CF 1 31 8 1 1 0 0 - - - - 32 8 1
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Grenade CF 1 36 12 2 0 0 0 - - - - 36 12 2
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Grenade CF 1 28 8 2 0 0 0 - - - - 28 8 2
2015-2016 Drapeau de l'Espagne Grenade CF 1 35 16 2 3 1 0 - - - - 38 17 2
Sous-total 130 44 7 4 1 0 - - - - 134 45 7
2016-2017 Drapeau du Qatar Lekhwiya 1 18 24 4 1 1 0 AFC 4 3 0 23 28 4
2017-2018 Drapeau du Qatar Al-Duhail SC 1 20 26 4 8 10 0 AFC 9 9 3 37 45 7
2018-2019 Drapeau du Qatar Al-Duhail SC 1 22 26 0 1 0 0 AFC 6 4 0 29 30 0
Sous-total 60 76 8 10 11 0 - 19 16 3 89 103 11
2019-2020 Drapeau de la Grèce Olympiakos 1 34 20 7 3 0 0 C1+C3 9+3 5+2 0+0 49 27 7
Sous-total 34 20 7 3 0 0 - 12 7 0 49 27 7
Total sur la carrière 320 180 38 26 14 0 - 37 27 4 383 221 42

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous dénombre les rencontres de l'Équipe du Maroc de football auxquelles Youssef El-Arabi a pris part.

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Youssef El-Arabi[2]
# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Stade Léopold Sédar Senghor, Dakar (Sénégal) Drapeau : Sénégal Sénégal 0-2 0-2 Match amical
2 Stade de Marrakech, Marrakech (Maroc) Drapeau : Burkina Faso Burkina Faso 2-0 2-0 Match amical
3 Stade de Marrakech, Marrakech (Maroc) Drapeau : Mozambique Mozambique 3-0 4-0 Qualifications CAN 2013
4 Stade Moses-Mabhida, Durban (Afrique du Sud) Drapeau : Cap-Vert Cap-Vert 1-1 1-1 CAN 2013
5 Benjamin Mkapa National Stadium, Dar es Salam (Tanzanie) Drapeau : Tanzanie Tanzanie 3-1 3-1 Qualifications Coupe du monde 2014
6 Stade de Marrakech, Marrakech (Maroc) Drapeau : Tanzanie Tanzanie 2-0 2-1 Qualifications Coupe du monde 2014
7 Stade Félix-Houphouët-Boigny, Abidjan (Côte d'Ivoire) Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1-0 1-1 Qualifications Coupe du monde 2014
8 Stade de Marrakech, Marrakech (Maroc) Drapeau : Gabon Gabon 1-0 1-1 Match amical
9 Campo de São Luís, Faro (Portugal) Drapeau : Mozambique Mozambique 2-0 4-0 Match amical
10 4-0
11 Estádio Nacional 12 de Julho, São Tomé Drapeau : São Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe 0-3 0-3 Qualifications CAN 2017
12 Stade Adrar, Agadir (Maroc) Drapeau : Guinée équatoriale Guinée équatoriale 1-0 2-0 Qualifications Coupe du monde 2018
13 Estádio Nacional de Cabo Verde (Cap Vert), Praia (Cap-Vert) Drapeau : Cap-Vert Cap-Vert 0-1 0-1 Qualifications CAN 2017
14 Stade de Marrakech, Marrakech (Maroc) Drapeau : Cap-Vert Cap-Vert 1-0 2-0 Qualifications CAN 2017
15 2-0

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec le Stade Malherbe Caen, il est Champion de France Ligue 2 en 2010.

Avec le Al Hilal Riyad, il remporte la coupe d'Arabie saoudite en 2012.

El-Arabi remporte la Supercoupe du Qatar avec Lekhwiya en 2016. En 2017, il bat le record de but inscrit lors de la phase aller du championnat du Qatar avec 17 réalisations sous les couleurs du Lekhwiya SC. En fin de saison, il remporte le championnat.

Lors de la saison 2017-2018, Youssef El-Arabi réalise le triplé domestique avec son club Al Duhail en remportant le championnat du Qatar, la Coupe du Qatar ainsi que la Coupe de l'Émir. À titre individuel, il termine meilleur buteur du championnat avec 26 buts.

Lors de la saison 2018-2019, Youssef El-Arabi réalise avec son club Al Duhail en remportant le Coupe du Qatar

Il remporte le championnat de Grèce en 2020 avec l'Olympiakos[15] et termine meilleur buteur du championnat avec 20 buts. Il remporte aussi le Coupe de Grèce en 2020 avec l'Olympiakos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Les lieux fétiches de Youssef El-Arabi », Bulletin d'Hérouville Saint-Clair, no 42,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c (en) « Fiche de Youssef El-Arabi », sur national-football-teams.com
  3. Ligue 2 – Youssef El Arabi donne la victoire à Caen, espoirsdufootball.com
  4. Youssef El-Arabi, les dessous d'une éclosion, caen.maville.com, 19 avril 2010
  5. El-Arabi, plutôt le Maroc, France Football, 10/08/2010
  6. Fiche Maroc 0-0 Centrafrique
  7. Entretien dans l’Équipe, 2 avril 2010
  8. El-Arabi, 13 millions sur 4 ans, L'Équipe.fr, 14 juillet 2011
  9. « El-Arabi à Al Hilal (off.) », L'Équipe,
  10. « Youssef El-Arabi signe au Lekhwiya Sports Club (Qatar) », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  11. « Lekhwiya : El Arabi et Msakni remportent la Supercoupe du Qatar », sur afrik-foot.com,
  12. Reda Mouhsine, « Youssef El-Arabi sacré meilleur buteur du championnat qatari », sur h24info.ma,
  13. « Le Marocain Youssef El-Arabi envoie l’Olympiakos en Ligue Europa », sur http://www.rfi.fr/,
  14. « EL ARABI (OLYMPIAKOS) CRUCIFIE ARSENAL / LIGUE EUROPA (16EMES RETOUR) », sur https://www.football365.fr/,
  15. L'Olympiakos sacré champion de Grèce mais..., www.lequipe.fr, 29 juin 2020.

Liens externes[modifier | modifier le code]