Aziz Bouhaddouz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aziz Bouhaddouz
Image illustrative de l’article Aziz Bouhaddouz
Bouhaddouz avec le FC Sankt Pauli en 2017
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Arabie saoudite Al-Batin FC
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Drapeau : Allemagne Allemande
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocaine
Naissance (31 ans)
Lieu Berkane (Maroc)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2007
Poste Attaquant pointe / milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1996-2003Drapeau : Allemagne FC Dietzenbach
2003-2004Drapeau : Allemagne Neu-Isenburg
2004-2006Drapeau : Allemagne FSV Francfort
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2007-2011Drapeau : Allemagne FSV Francfort051 0(3)
2008-2011Drapeau : Allemagne FSV Francfort II038 (33)
2008-2009 Drapeau : Allemagne Erzgebirge Aue009 0(1)
2011-2012Drapeau : Allemagne Wehen Wiesbaden028 0(4)
2012-2013Drapeau : Allemagne Viktoria Cologne026 (14)
2013-2014Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen II027 (24)
2014-2016Drapeau : Allemagne SV Sandhausen059 (18)
2016-2018Drapeau : Allemagne FC Sankt Pauli068 (22)
2018-Drapeau : Arabie saoudite Al-Batin FC000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2016-Drapeau : Maroc Maroc017 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 juin 2018

Aziz Bouhaddouz, né le à Berkane[1], est un footballeur international marocain. Pouvant évoluer au poste d'attaquant ou de milieu offensif, il joue pour l'Al-Batin FC. Il possède également la nationalité allemande[2].

Après de remarquables performances en club avec le SV Sandhausen, le joueur qui était sportivement allemand se fera très vite appelé par le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, avec lequel il jouera son premier match sous les couleurs des Lions de l'Atlas en août 2016 face à l'Albanie[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bouhaddouz naît à Berkane de parents marocains originaires des montagnes du Rif qui ont choisi d'appeler leurs fils Aziz en référence à l'ancienne star du football marocain Aziz Bouderbala[4]. À l'âge d'un an, il immigre avec sa mère à Dietzenbach, en Allemagne[5]. Son père était à ce moment, décédé suite à une maladie grave. Ayant un seul grand frère, il passe sa jeunesse en Allemagne avant de voir sa mère décéder à l'âge de 13 ans[6]. L'enfant orphelin sera alors placé dans une famille d'accueil qui inspireront le jeune joueur à une carrière footballistique suite à sa démotivation scolaire et ses mauvaises fréquentations[7]. Le jeune joueur commencera alors sa carrière en 1996 dans un petit club de sa ville, le FC Dietzenbach[8]. Âgé de 17 ans sans école et travail, il deviendra vendeur de journaux[9],[10] dans les rues de sa ville jusqu'à son transfert en 2004 à l'âge de 20 ans dans le club du FSV Francfort, après être passé pendant une saison dans le club du SpVgg 03 Neu-Isenburg[11].

En club[modifier | modifier le code]

Débuts et carrière actuelle en Allemagne[modifier | modifier le code]

Bouhaddouz commence sa carrière professionnel en 2007 en deuxième division allemande avec son club formateur du FSV Francfort[12]. Il passera deux saisons dans ce club avant d'être prêté pendant une mi-saison, en janvier 2017 dans le club du FC Erzgebirge Aue en troisième division allemande où il jouera très souvent dans l'équipe B[13]. Dans la saison 2009-10 et 2010-11, Bouhaddouz trouve du temps de jeu en tant qu'attaquant dans l'équipe première du FSV Francfort où il jouera un nombre de 51 matchs en marquant 3 buts[14]. Très souvent mis en concurrence avec les autres attaquants qui étaient à cette époque très nombreux dans l'effectif, Bouhaddouz sera souvent rétrogradé en équipe B du FSV Francfort.

En 2011, Bouhaddouz trouve l'intérêt du club du SV Wehen Wiesbaden[15] où il passera une saison très mitige avant de signer dans un meilleur club qui était à l'époque le Viktoria Cologne. Il enchaîne les matchs et les buts et se révèle en tant que meilleur buteur de l'équipe (14 buts en 26 matchs). Cette bonne performance attirera l'intérêt de nombreux clubs dont le Bayer Leverkusen[16] qui le fera signer pendant 3 saisons. Avec une concurrence irréprochable en effectif première, le joueur jouera toute la saison 2013-14 en équipe B et fera preuve de beaucoup d'efficacité en finissant meilleur buteur de la quatrième division allemande en marquant 24 buts en 27 matchs[17]. Dans la saison qui suit, une équipe de troisième division verra Bouhaddouz étant l'unique attaquant de pointe à recruter, notamment le SV Sandhausen où il passera deux saisons en tant que titulaire en pointe. Le joueur continuera à faire parler de lui avec un grand nombre de passes décisifs et de buts en 59 matchs.

Bouhaddouz finira par signer un contrat de trois ans au FC Sankt Pauli, un club de deuxième division allemande où il enchaînera les matchs de championnat en tant que titulaire principale en pointe de l'attaque. Il finira la saison 2016-2017 à la 7ème[18] place du classement de deuxième division et termine la saison avec 15 buts et 6 passes décisives[19]. Il sera courtisé à la fin de 2017 par le club du SV Darmstadt 98 qui évolue également en deuxième division allemande[20]. Aziz jouera la saison 2017-18 en tant que titulaire indiscutable. Une blessure à la fin de 2017 empêchera le joueur de retrouver le terrain pendant plusieurs mois. Il reviendra en début 2018 et jouera l'entièreté de la fin de saison 2017-18 en marquant 4 buts en 32 matchs, ce qui est clairement très peu par rapport à la saison passée dans le même club (18 buts en 39 matchs)[21].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Le but contre son camp de Bouhaddouz face à l'Iran en 2018.

Ayant grandi et étant formé en Allemagne, le joueur ne verra jamais le haut niveau de première division et n'attirera donc jamais les intérêts de la Fédération allemande de football. Aziz Bouhaddouz fait ses débuts avec l'équipe du Maroc le 31 août 2016, lors d'un match amical face à l'Albanie (score nul 0-0)[22]. Quelques jours plus tard, le 4 septembre, il inscrit son premier but en sélection contre l'équipe de Sao Tomé-et-Principe, dans le cadre des qualifications à la Coupe d'Afrique des nations 2017 (victoire 2-0)[22].

En janvier 2017, Hervé Renard l'inclut dans sa liste des 23 joueurs retenus pour prendre part à la Coupe d'Afrique des nations 2017[23]. Il fait ses débuts dans cette Coupe d'Afrique des nations de football 2017 dans le 2e match contre le Togo en égalisant (victoire 3-1). Il mettra un terme avec ses coéquipiers à une équipe absente depuis 2004 des Coupes d'Afrique en atteignant les quarts de finale face à l'Égypte (défaite, 1-0)[24]. Le joueur continuera sa carrière international au fin de la saison 2017-2018 en prenant part à plusieurs matchs amicaux ainsi qu'éliminatoires pour la Coupe du monde 2018 en Russie[25].

En juin 2018, il est le seul joueur de la deuxième division allemande à prendre part à la Coupe du monde 2018. Hervé Renard le sélectionne parmi les quatre attaquants de pointe (avec Boutaïb, El Kaabi et En-Nesyri) pour prendre part à la compétition. Le 15 juin, il entre pour la première fois de sa carrière en jeu dans un match de Coupe du monde en remplaçant son coéquipier Ayoub El Kaabi à la 77e minute[26]. A la toute du fin de match, sur coup franc adverse résultant d'une faute commise par Sofyan Amrabat, Aziz commet un but contre son camp[27] à la 95e minute (une minute avant le coup de sifflet final)[28],[29].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne Avec le FSV Francfort

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous récapitule les statistiques d'Aziz Bouhaddouz lors de sa carrière en club :

Statistiques d'Aziz Bouhaddouz au 4 janvier 2017[30]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Total
Division M B M B M B
2006-2007 Drapeau de l'Allemagne FSV Francfort 4 3 2 - - 3 2
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne FSV Francfort 3 10 0 - - 10 0
2008-2009 Drapeau de l'Allemagne FC Erzgebirge Aue 3 9 1 - - 9 1
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne FSV Francfort 2 17 0 1 0 18 0
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne FSV Francfort 2 19 1 1 0 20 1
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne SV Wehen Wiesbaden 3 27 4 1 0 28 4
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Viktoria Cologne 4 26 14 - - 26 14
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen II 4 27 24 - - 27 24
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne SV Sandhausen 2 28 9 1 0 29 9
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne SV Sandhausen 2 28 9 2 0 30 9
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne FC Sankt Pauli 2 14 5 1 0 15 5
Total sur la carrière 208 69 7 0 215 69

En sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Aziz Bouhaddouz a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Aziz vit tout seul en Allemagne dans la ville d'Hambourg[31]. Sachant parler seulement l'allemand et le rifain, il se servira souvent des joueurs comme Nordin Amrabat ou encore Munir El Kajoui pour les traductions en équipe nationale.

Ayant évolué au Bayer Leverkusen entre 2013 et 2014, le joueur fera la connaissance d'Emre Can, joueur qui deviendra un grand ami à lui.

Documentaires et interviews[modifier | modifier le code]

  • Interview au SV Sandhausen, interview de Marcel Pramschüfer en 2015
  • Interview avec le Maroc, réalisé par la FRMF en 2016
  • Koulouna Oussoud, Al Aoula, 2018

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Aziz Bouhaddouz », sur lequipe.fr (consulté le 20 juin 2018)
  2. http://www.goal.com/de/news/971/afrika-cup/2017/01/10/31340482/st-pauli-kicker-zum-afrika-cup-im-ersten-moment
  3. http://www.afrik-foot.com/amical-maroc-et-albanie-se-quittent-bons-amis
  4. https://www.huffpostmaghreb.com/entry/aziz-bouhaddouz-de-retour-sur-les-reseaux-sociaux-remercie-ses-soutients_mg_5b255261e4b0783ae129a30e
  5. http://www.abendblatt.de/sport/fussball/st-pauli/article207823915/Aziz-Bouhaddouz-Ich-bin-jetzt-im-besten-Profialter.html
  6. http://www.sofoot.com/maroc-les-lions-de-la-casse-456812.html
  7. http://www.welovebuzz.com/westilllovebouhaddouz-qui-est-vraiment-le-jeune-joueur-au-centre-de-toutes-les-discussions-des-marocains/
  8. http://www.fr.de/sport/fussball-wm-2018/aziz-bouhaddouz-das-stehaufmaennchen-bouhaddouz-a-1528112
  9. https://www.bolzplatzkind.com/das-statement/bolzplatzkinder-im-interview/aziz-bouhaddouz/
  10. https://www.11freunde.de/artikel/rene-higuita-wird-50
  11. https://www.hessenschau.de/sport/fussball/darmstadt-98/aziz-bouhaddouz-vom-gummiplatz-auf-die-wm-buehne,bouhaddouz-wm-100.html
  12. https://www.hessenschau.de/sport/fussball/nach-eigentor-trost-fuer-bouhaddouz-aus-der-heimat,bouhaddouz-unterstuetzung-100.html
  13. http://www.fr.de/sport/rhein-main/fsvfrankfurt/fsv-pizarros-kumpel-kommt-nach-bornheim-a-1128446
  14. http://www.kicker.de/news/fussball/bundesliga/startseite/551963/artikel_bouhaddouz-kommt-triadis-wird-zum-profi.html
  15. http://www.wiesbadenaktuell.de/startseite/news-detail-view/article/aziz-bouhaddouz-verlaesst-den-svww.html
  16. https://www.fupa.net/berichte/bayer-04-leverkusen-bouhaddouz-verstaerkt-bayer-04-86094.html
  17. http://www.kicker.de/news/fussball/2bundesliga/startseite/603904/artikel_svs-angelt-sich-bouhaddouz.html
  18. http://www.footipedia.com/Sankt-Pauli/statistiques-saison-2016-2017/bilan-saison#.WyWzXqczbcc
  19. http://www.kicker.de/news/fussball/2bundesliga/startseite/649847/artikel_bouhaddouz-entscheidet-sich-fuer-st-pauli.html
  20. http://www.football365.fr/st-pauli-bouhaddouz-belle-perf-depart-3860395.html
  21. http://www.footballdatabase.eu/fr/joueur/details/42076-aziz-bouhaddouz
  22. a et b (en) « Fiche d'Aziz Bouhaddouz », sur national-football-teams.com (consulté le 4 janvier 2017)
  23. « Liste finale pour la CAN Total Gabon 2017 », sur frmf.ma (consulté le 4 janvier 2017)
  24. https://www.lemonde.fr/football/article/2017/01/29/can-2017-l-egypte-met-fin-a-l-aventure-marocaine_5071088_1616938.html
  25. https://telquel.ma/2017/02/08/aziz-bouhaddouz-roi-venu-au-gabon-avions-battu-legypte_1534806
  26. http://fr.allafrica.com/stories/201806160196.html
  27. https://www.huffpostmaghreb.com/entry/les-joueurs-iraniens-consolent-bouhaddouz-sur-les-reseaux-sociaux_mg_5b2453efe4b0783ae1295920
  28. https://www.francefootball.fr/news/Aziz-bouhaddouz-maroc-je-suis-l-idiot/911742
  29. https://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2018/maroc-iran-0-1-le-cauchemar-de-bouhaddouz_sto6809230/story.shtml
  30. « Fiche d’Aziz Bouhaddouz », sur footballdatabase.eu
  31. https://www.focus.de/regional/hamburg/hamburg-st-pauli-stuermer-bouhaddouz-konkurrenz-belebt-das-geschaeft_id_8372781.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :