Moussa Sow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sow.
Moussa Sow
Moussa Sow 2011 close-up.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Turquie Fenerbahçe SK
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Sénégal Sénégalais
Nat. sportive Drapeau : Sénégal Sénégalais
Naissance 19 janvier 1986 (29 ans)
Lieu Mantes-la-Jolie (France)
Taille 1,8 m (5 11)
Période pro. 2004-
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1997-2002 Drapeau : France FC Mantes
2002-2003 Drapeau : France Amiens SC
2003-2004 Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2004-2010 Drapeau : France Stade rennais 105 (21)
2007-2008 Drapeau : France CS Sedan 037 (10)
2010-2012 Drapeau : France Lille OSC 076 (36)
2012- Drapeau : Turquie Fenerbahçe SK 133 (56)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004-2005 Drapeau : France France -19 ans 005 0(2)
2007 Drapeau : France France espoirs 002 0(0)
2009- Drapeau : Sénégal Sénégal 031 (11)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 10 avril 2015

Moussa Sow, né le 19 janvier 1986 à Mantes-la-Jolie, est un footballeur international sénégalais qui évolue au poste d'attaquant au Fenerbahçe SK.

Il possède également la nationalité française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et Rennes[modifier | modifier le code]

Élevé dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie par ses parents sénégalais, il signe sa première licence dans l'équipe de sa ville natale à l'âge de dix ans.

Après quelques performances de qualité dans l'équipe d'Amiens où il ne s'impose pourtant pas en équipe première, il est repéré par le Stade rennais en 2003. Dans une équipe rennaise d'exception où il côtoie des joueurs tels que Yoann Gourcuff, Jacques Faty et Jimmy Briand, il est champion de France des réserves professionnelles. Il réalise quelques piges avec l'équipe première durant quatre ans et est ainsi souvent sollicité pour participer aux matchs de Coupe de France et Coupe de la Ligue. En 2006, contre Corte, lors du 32e de finale de Coupe de France, il marque deux buts alors que Rennes est mené 2-1. Les Bretons atteignent par la suite les demi-finales. En Coupe de la Ligue, il inscrit un but sur le terrain du Lille OSC. En 2007, il est de nouveau champion des réserves professionnelles avec les Rennais.

Prêt à Sedan[modifier | modifier le code]

Pour s'aguerrir, il est prêté durant l'été 2007 au CS Sedan-Ardennes jusqu'à la fin de la saison, club où il évolue en tant que milieu offensif gauche. Avec l'équipe ardennaise, il atteint les demi-finales de la Coupe de France, mais Sedan est éliminé par l'Olympique lyonnais (1-0), futur vainqueur. Ses performances avec les Sangliers durant cette saison apparaissent plutôt discrètes.

Retour au Stade rennais[modifier | modifier le code]

Après avoir acquis de l'expérience dans les Ardennes, il est de retour au Stade rennais pour la saison 2008-2009. Une expérience bénéfique puisqu'il gagne peu à peu la confiance de Guy Lacombe, s'impose comme un postulant crédible à une place en équipe première et marque plusieurs buts. Le 21 avril 2009, il marque le but victorieux face à Grenoble, synonyme de qualification en finale de la Coupe de France. Finalement, Moussa Sow est le meilleur buteur de l'équipe bretonne avec treize buts toute compétitions confondues.

À l'entame de la saison 2009-2010, Sow doit faire face à la rude concurrence en attaque d'Asamoah Gyan et d'Ismaël Bangoura nouvellement recruté. Aux yeux de son entraîneur Frédéric Antonetti qui vient d'arriver à Rennes, il apparaît seulement comme la troisième alternative et ne joue que 24 matchs dont seulement neuf en tant que titulaire (trois buts en championnat).

Lille OSC[modifier | modifier le code]

En fin de contrat et après un forcing infructueux auprès des dirigeants pour être augmenté, l'international sénégalais s'engage le 28 juin 2010 pour trois ans avec le Lille OSC[1]. Son début de saison est plutôt réussi avec neuf buts en treize journées dont un très beau but en ciseau retourné contre l'Olympique lyonnais le 17 octobre 2010, et un premier triplé en Ligue 1 contre le SM Caen (5-2) : trois buts inscrits en l'espace de vingt minutes (25e, 34e et 45e) le 13 novembre de la même année. Sow inscrit un second triplé contre le FC Lorient le 5 décembre lors de la 16e journée du championnat (6-3), portant son compteur à treize réalisations. Après une excellente seconde partie de saison, le LOSC remporte le doublé Coupe-championnat et Moussa Sow termine meilleur buteur du championnat avec 25 buts.

Fenerbahçe[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Le 27 janvier 2012, Moussa Sow signe un contrat de quatre ans et demi en faveur du Fenerbahçe SK. Le LOSC perçoit dix millions d'euros tout de suite, plus deux millions d'euros à la fin de la saison et un million d'euros supplémentaire de bonus[2]. À l'occasion de son premier match sous ses nouvelles couleurs le 4 février suivant, il marque le second but de Fenerbahçe face au Beşiktaş dans le temps additionnel (2-0)[3]. Terminant la saison avec 7 buts en championnat (8 toutes compétitions confondues), Sow aura été important pour son club dans la course au titre, perdue au dernier match face au rival, Galatasaray. Il remporte néanmoins la Coupe de Turquie, compétition lors duquel il aura été décisif surtout en quarts de finale, où il permettra à son équipe de revenir dans la partie avec un but dans les toutes dernières secondes. Le match, alors prolongé, prit fin après les tirs au buts qui ont vu la victoire du Fenerbahçe (Sow transformera son pénalty lors de cet exercice).

2012-2013[modifier | modifier le code]

Le début de saison 2012/13 est plus délicat pour le sénégalais qui se voit relegué au banc de touche, notamment en raison des superbes performances de la recrue estivale Dirk Kuyt. Sow inscrira seulement un but en championnat et deux dans les phases de qualification de la Ligue des champions. Cependant, l'ex-lillois parviendra à retourner la situation en inscrivant une série de buts en D1 turque et en Ligue Europa pour arriver à l'inter-saison avec 10 buts toutes compétitions confondues. Incontournable au sein de l'effectif d'Aykut Kocaman, Sow se distingue par ses courses derrière les défenses adverses, son agilité balle au pied et sa facilité à tromper le gardien quel que soit son emplacement au moment du tir. Pendant le mercato hivernal, plusieurs sources anglaises et turques rapportent que le géant anglais de Liverpool FC est entré en contact avec le Fenerbahçe pour s'attacher les services du buteur, qui exclue toutefois un départ : « Je suis très heureux à Fenerbahçe, je me sens chez moi ici et je n'ai aucune raison de partir. », bonne foi qu'il prouve en se montrant décisif lors de ses entrées en jeu en Coupe de Turquie et en D1 face à Sivasspor, Bursaspor et Elazığspor, en marquant deux fois et en délivrant deux passes décisives à son partenaire Cristian Oliveira Baroni. Le 24 février 2013, la femme du footballeur sénégalais accouche d'un enfant : c'est une fille. Sow et sa femme décident de l'appeler Sarah. Le même jour, le champion de Turquie 2010/2011 marque le dernier but de son équipe lors de la victoire trois buts à un des siens face à Kasımpaşa, but qu'il dédicace à sa fille. La semaine suivante, à l'occasion du derby contre Beşiktaş, il inscrit son premier doublé sous les couleurs de Fenerbahçe mais ne peut empêcher la défaite de son club (3-2). L'arbitre du match aura été fortement critiqué à cause notamment d'une décision de hors-jeu plus que douteux pendant une action de Pierre Webó qui se conclut donc avec un but annulé. Le jeudi suivant cette rencontre, il est muet lors de la victoire de son club contre les tchèques de Viktoria Plzeň mais offre la passe décisive qui permet à Webó de marquer le seul but de la rencontre (0-1). Il inscrit son 13e but en championnat lors de la large victoire des siens face au Bursaspor (4-1), ce qui lui fait quatre buts lors des trois derniers matchs de championnat. Il donne la victoire à son club sur le terrain d'Antalyaspor en inscrivant le deuxième but de son équipe. Il continue sur sa lancée en inscrivant un nouveau but la semaine suivante lors de la victoire de son club face à Akhisar Belediyespor (2-0). Ce but signera pour Sow un record personnel à Fenerbahçe : celui du plus grand nombre de matchs consécutifs où le sénégalais a été buteur (5). Il termine le championnat avec 15 buts et 1 passe décisive, et devient le meilleur buteur de la saison du club toutes compétitions confondues (19 buts) devant le hollandais Kuyt et ses 17 buts. Pour sa première saison complète passée sur les rives du Bosphore, Sow termine une deuxième fois à la seconde place du championnat turc, échoue aux portes de la finale de l'Europa League en perdant la revanche contre Benfica mais se console en remportant la Coupe de Turquie, le deuxième de son palmarès. C'est d'ailleurs lui qui permet au Fenerbahçe de l'emporter en finale de la compétition, en inscrivant l'unique but de la partie face à Trabzonspor. La clause libératoire du sénégalais est fixée aux alentours de 18 millions d'euros.

2013-2014[modifier | modifier le code]

Sow dispute sa première rencontre de la saison 2013-2014 en entrant après l'heure de jeu en Autriche, face au Red Bull Salzburg, pour le compte des matchs aller du 3e tour de qualification Ligue des Champions 2013-2014. Il ne marquera pas mais aura un grand impact sur le jeu : en effet, il manquera de peu les filets quand l'un de ses tirs surpuissants sera détourné par la transversale, puis quelques minutes après, lors de la dernière minute des prolongations, il provoquera un pénalty sur le flanc droit, qui permettra à Cristian d'égaliser dans les toutes dernières secondes et ainsi donner l'avantage au Fenerbahçe pour le match retour. La semaine suivante, à l'occasion du match retour, le Fenerbahçe, pourtant désavantagé par un but rapide de Jonathan Soriano en début de match, se qualifie pour les Play-offs en l'emportant sur un score de trois buts à un. Sow inscrira le deuxième but de son équipe sur un magnifique enchaînement contrôle-tir et fera la passe décisive du troisième, signé Pierre Webó. À l'instar de l'année dernière, l'ex-lillois connaît un début de saison très compliqué : en effet, il n'inscrit pas de buts lors de la double-confrontation avec le géant anglais d'Arsenal aux Play-Offs de la Ligue des Champions 2013/2014 (où son équipe s'incline 0-3 à domicile et 2-0 à l'extérieur), ni lors des deux premières journées de championnat ; puis, au troisième match de championnat opposant le Fenerbahçe au Sivasspor, il est écarté du groupe par l'entraîneur Ersun Yanal en raison des bonnes performances de Webó, de l'arrivée de Emenike, de la limitation d'étrangers en championnat imposée par la Fédération de Turquie de football qui oblige les clubs à ne garder que dix joueurs étrangers dans leurs effectifs, dont six sur le terrain ou au banc de touche et quatre dans les tribunes qui ne jouent pas, et surtout de ses performances personnelles : en effet, Yanal désire que chaque joueur fasse au moins 11 kilomètres à chaque rencontre. Or, Sow ne dépasse pas les 9 kilomètres en 90 minutes. À la suite de cela, juste avant que le match débute, il publie un message en anglais puis en turc sur son compte Twitter : « Neden kadroda olmadığımı bilmiyorum. Çok üzgünüm ama Elhamdülillah Fenerbahçe'yi çok seviyorum. » ce qui veut dire : « Je ne sais pas pourquoi je ne fais pas partie du groupe ce soir. Je suis très triste mais al hamdoulillah (louanges à Dieu) j'aime beaucoup Fenerbahçe. », ce à quoi l'entraîneur répond en fin de match (victoire 5-2 du Fenerbahçe) : « S'il (Sow) a une question à poser, qu'il me le pose à moi et non via des réseaux sociaux. Le Fenerbahçe est un très grand club. Chaque joueur est important et a sa place au sein de l'effectif. Aujourd'hui c'était Sow dans les tribunes, demain ce sera peut-être Kuyt, ou peut-être Webó. Nous ne nous occupons pas des noms, mais bien des performances. Maintenant, s'il a un problème, nous pouvons en discuter. Mais s'il ne se plie pas à nos besoins, on fera le nécessaire. » et c'est ainsi qu'une guerre froide éclate entre le joueur et son entraîneur. Ce dernier ne le réintègre pas dans le groupe pour le match face à Kasımpaşa (4è journée) à la surprise générale. La crise entre les deux hommes prend fin lors de la 5e journée, où Sow est de retour sur les terrains, et d'une fort belle manière : en effet, il inscrit, face à Elazığspor, son premier triplé sous les couleurs du Fenerbahçe (victoire 4-0 à la suite d'un autre but de Kuyt), et lors de la célébration de son premier but, le sénégalais va prendre son entraîneur dans ses bras, comme pour s'excuser. Il devance alors, en un match, des buteurs vedettes du championnat turc comme Didier Drogba (1 but/4 matchs), Burak Yılmaz (2 buts/4 matchs), son coéquipier Emenike (0 buts/4 matchs), et rattrape son autre coéquipier Webó (3 buts/5 matchs). Il reste néanmoins derrière Almeida (4 buts/4 matchs) et un autre de ses coéquipiers, Dirk Kuyt (4 buts/5 matchs).

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Peu après son arrivée au Stade rennais, Moussa Sow est sélectionné avec l'équipe de France des moins de 19 ans, avec laquelle il remporte l'Euro 2005 de la catégorie.

Au printemps 2007, ses progrès en club sont récompensés par deux sélections en équipe de France espoirs. Il ne marque pas à cette occasion, mais donne deux passes décisives[4].

Fin 2008, devant la progression constante du joueur, la Fédération sénégalaise de football essaye de le convaincre de porter le maillot des Lions de la Téranga[5]. En 2009, profitant d'une modification des règlements de la FIFA[6], Sow honore sa première sélection avec le Sénégal, à l'occasion d'un match disputé face au Congo.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Moussa Sow est un buteur ayant un sens du placement exceptionnel. Très complet, il est capable de remonter jusqu'au milieu de terrain pour slalomer entre les défenseurs et se procurer des occasions. Son style très technique lui permet de conserver aisément le ballon, et ce même s'il retrouve face à plusieurs défenseurs à la fois. C'est également un grand finisseur, doué d'une bonne frappe, habile près et dans la surface de réparation, et qui maîtrise exceptionnellement les retournés, digne des plus grands buteurs au monde.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Moussa Sow au 1er janvier 2014
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B M B C M B Équipe M B M B
2004-2005 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 3 0 - - 1 0 - - - - - Drapeau : France France -19 ans 3 2 7 2
2005-2006 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 7 0 3 2 - - - - C3 2 0 Drapeau : France France -19 ans 2 0 14 2
2006-2007 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 14 0 1 0 1 1 - - - - - Drapeau : France France espoirs 2 0 18 1
2007-2008 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 2 0 - - - - - - - - - - - - 2 0
2007-2008 Drapeau de la France CS Sedan (prêt) Ligue 2 30 6 7 4 - - - - - - - - - - 37 10
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 32 9 6 2 2 1 - - C3 5 1 - - - 45 13
2009-2010 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 24 3 2 2 - - - - - - - Drapeau : Sénégal Sénégal 5 0 31 5
2010-2011 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 36 25 5 0 2 0 - - C3 8 1 Drapeau : Sénégal Sénégal 6 3 57 29
2011-2012 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 18 6 - - - - 1 1 C1 6 3 Drapeau : Sénégal Sénégal 6 3 31 13
2011-2012 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 12 7 2 1 - - - - - - - Drapeau : Sénégal Sénégal 5 1 19 9
2012-2013 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 31 16 7 1 - - 1 0 C1+C3 4+12 2+1 Drapeau : Sénégal Sénégal 1 0 56 20
2013-2014 Drapeau de la Turquie Fenerbahçe SK Süper Lig 15 9 1 0 - - - - C1 4 1 - 3 1 23 11
Total sur la carrière 224 81 34 12 6 2 2 1 - 41 9 - 32 10 339 115

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :