Houssine Kharja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le joueur de football. Pour la procession mystique, voir Kharja.

Houssine Kharja
Image illustrative de l’article Houssine Kharja
Houssine Kharja avec la sélection marocaine en 2009
Biographie
Nom Houssine Kharja
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Drapeau : France Française
Nat. sportive Drapeau du Maroc Marocaine
Naissance (36 ans)
Lieu Poissy (France)
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Milieu défensif / relayeur
Meneur de jeu
Parcours junior
Saisons Club
1993-1998Drapeau : France Paris SG
1998-2000Drapeau : France Gazélec Ajaccio
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2001Drapeau : Portugal Sporting Portugal0 (0)
2001-2007Drapeau : Italie Ternana Calcio127 (9)
2005-2006 Drapeau : Italie AS Rome25 (1)
2007-2008Drapeau : Italie Piacenza FC18 (2)
2008 Drapeau : Italie AC Sienne15 (3)
2008-2009Drapeau : Italie AC Sienne38 (6)
2009-2011Drapeau : Italie Genoa CFC27 (5)
2011 Drapeau : Italie Internazionale20 (2)
2011-2012Drapeau : Italie ACF Fiorentina21 (0)
2012-2013Drapeau : Qatar Al-Arabi SC19 (2)
2014Drapeau : Italie Novara Calcio0 (0)
2014-2015Drapeau : France FC Sochaux24 (1)
2015-2016Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest11 (0)
2000-2016 Total 345 (31)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2015 Drapeau : Maroc Maroc078 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Houssine Kharja est un ancien footballeur international marocain né le à Poissy (Yvelines). Il évoluait au poste milieu de terrain. Il est également de nationalité française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Né à Poissy, il a grandi en banlieue parisienne à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines). Il intègre en 1993 le centre de préformation du Paris Saint-Germain[1] en compagnie de son frère jumeau. Il quittera le Paris Saint-Germain en 1998 pour continuer sa formation au Gazélec Ajaccio.

Il signe son premier contrat professionnel en 2001 dans le club de Ternana en Serie B, où il réalisera 4 saisons.

Il lance définitivement sa carrière lors de la saison 2005-2006 alors qu'il est prêté par Ternana à l'AS Rome, club avec lequel il dispute 25 matchs et sera vice-champion d'Italie ainsi que finaliste de la Coupe d'Italie en 2006.

Il est prêté par le Genoa à l'Inter en janvier 2011, club entrainé par Leonardo qui brillait en équipe première du Paris Saint-Germain quand Houssine Kharja était encore en préformation dans ce même club[2].

En août 2011, il signe un contrat de deux ans avec la Fiorentina mais le joueur reste en copropriété entre le Genoa et la Fiorentina[3]. Le transfert est évalué à 2,5 M€.

En 2012, il rejoint le club qatari de Al-Arabi. Lors du chaud derby entre son club et Al-Gharafa, Houssine Kharja empêche Nenê, qui vient de se faire expulser, de s'expliquer avec l'arbitre. Le brésilien lui assène alors une manchette. Après ce geste, Kharja frappe à son tour Nenê, et une bagarre générale éclate[4]. Dès le lendemain, les deux footballeurs publient une photo où on les voit se réconcilier. Il prend la plus lourde sanction en écopant de dix matchs et 78 000 euros d'amende tandis que Nenê est suspendu neuf matchs et doit s'acquitter d'une amende de 67 000 euros[5]. À la suite de cette bagarre, son club d'Al-Arabi résilie son contrat le 31 mars 2013[6].

Houssine Kharja a évolué en tant que capitaine au sein de l'équipe nationale du Maroc.

En 2014, il signe un contrat de trois mois avec Novara pour s'entrainer, en vue de se préparer pour la CAN 2015, au Maroc. Le 10 octobre 2014, il signe au FC Sochaux.

En septembre 2015, il est engagé par le Steaua Bucarest[7]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Internazionale

Drapeau : Italie AS Rome

Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest

Sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Maroc Maroc

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Co-meilleur buteur de la CAN 2012 (4 buts).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :