Rachid Alioui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rachid Alioui
image illustrative de l’article Rachid Alioui
Rachid Alioui à l'entraînement avec l'EA Guingamp.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Nîmes Olympique
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (26 ans)
Lieu La Rochelle (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 2011
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1998-2004Drapeau : France OPMVS La Rochelle
2004-2006Drapeau : France Espoir La Rochelle
2006-2008Drapeau : France Saint-Xandre FC
2008-2009Drapeau : France OPMVS La Rochelle
2009-2011Drapeau : France EA Guingamp
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2011-2016 Drapeau : France EA Guingamp074 0(7)
2015-2016 Drapeau : France Stade lavallois038 0(9)
2016- Drapeau : France Nîmes Olympique072 (33)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011-2012 Drapeau : Maroc Maroc olympique002 0(0)
2014- Drapeau : Maroc Maroc 010 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 mai 2018

Rachid Alioui (en arabe : رشيد عليوي) est un footballeur international marocain né le à La Rochelle. Il évolue actuellement au Nîmes Olympique au poste d'attaquant.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Rachid naît en France de parents originaires deTanger au Maroc. Il commence le football dans le petit club de l'Olympique Petit Marseille de Villeneuve-les-Salines, un quartier de La Rochelle. alors en PH jusqu'en 2009. Un membre du club de l'époque, Najib Akhannich, contacte alors Lionel Rouxel, le directeur du centre de formation de l'En Avant de Guingamp, et parvient à lui obtenir un essai. Celui-ci s'avère concluant et Rachid Alioui s'engage alors pour 2 ans avec les U19 guingampais[1].

Durant la saison 2010-2011, il inscrit 10 buts chez les U19[2] et participe activement au bon parcours de son équipe en Coupe Gambardella, avec un succès 4-0 à Nantes et une défaite 2-4, en fin de match, à 10 contre 11, face à l'AS Monaco, futur vainqueur de l'épreuve[3],[4].

Durant l'été 2011, il signe un contrat de stagiaire professionnel[5] et réalise la préparation d'avant-saison avec le groupe professionnel. Il se fait alors remarquer en inscrivant 3 des 8 buts guingampais de la préparation estivale[6].

Son entraîneur, Jocelyn Gourvennec, le fait alors entrer en jeu pour le premier match de la saison en Coupe de la Ligue, face à Laval, au cours duquel il inscrit son premier but chez les professionnels[7]. Il marque ensuite un but (à Arles-Avignon) en 20 apparitions en championnat, et signe son premier contrat professionnel au début de l'année 2012[8].

La saison 2012-2013 est plus difficile et il peine à confirmer les espoirs placés en lui. De plus, la concurrence est plus rude, avec le retour en forme de Mustapha Yatabaré et les recrutements durant l'été de Christophe Mandanne et Cédric Fauré puis durant l'hiver de Ladislas Douniama.

Le 25 juin 2015, il est prêté une saison au Stade Lavallois sans option d'achat. Denis Zanko l'installe dès le début de saison en tant que titulaire, que ce soit en championnat ou en coupe. Il inscrit son premier but sous le maillot tango lors de sa quatrième titularisation, délivrant également une passe décisive, au cours de la victoire 3 à 2 face à l'AJ Auxerre, le 14 août 2015 et récidive la semaine suivante, en réalisant également une passe décisive et un but, face au Red Star lors de la 4e journée de championnat (victoire 2-1) puis le 25 août 2015, au deuxième tour de coupe de la Ligue, sa réalisation en prolongations qualifie le club en seizièmes de finale. Lors de la 5e journée de championnat, son quatrième but en quatre matchs consécutifs offre de nouveau la victoire, 1 à 0, face aux Chamois niortais.

L'international Marocain voit sa belle saison prendre fin subitement contre le Red Star FC après être évacué sur civière. À l’issue de la partie, l’entraîneur Nîmois Bernard Blaquart déclare que l'Attaquant Marocain souffre d'une fracture de la cheville.

En sélection[modifier | modifier le code]

Début octobre 2011, il est appelé en équipe du Maroc olympique pour les rencontres amicales face à la Gambie et la Côte d'Ivoire[9]. Puis, début novembre 2011, il est simultanément appelé en équipe de France des moins de 20 ans et en équipe du Maroc olympique. Il fait alors le choix de défendre les couleurs du Maroc, le pays de ses parents[10],[11]. Il compte 2 sélections en équipe du Maroc olympique, contre la Côte d'Ivoire le 11 octobre 2011 et contre le Vitesse Arnhem le 28 février 2012[12]. Il n'est retenu ni pour la CAN U-23 2011, tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques de 2012, ni pour les Jeux olympiques eux-mêmes[13].

Il connait sa première sélection chez les A le 5 mars 2014 lors d'un match amical à Marrakech contre le Gabon, où il est rentré à la 85e minute de jeu en remplacement de Youssef El-Arabi (score final acquis lors de sa rentrée : 1-1)[12]. Il marque son retour en sélection marocaine deux ans plus tard en fin d'année 2016 en inscrivant son tout premier but en sélection contre le Canada le 12 octobre 2016.

Le 24 janvier 2017, il rentre en jeu remplacer Aziz Bouhaddouz à la 42e minute face à la Côte d'Ivoire et marque le but de la victoire , seul but de la rencontre où même un match nul aurait permis aux Lions de l'Atlas de se qualifier aux quarts de final de la CAN Gabon 2017 , il est remplacé à la 90e+4 ème minute par Khalid Boutaïb sous l'acclamation des supporters.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Rachid Alioui au 21 avril 2018[14],[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Maroc Maroc Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2011-2012 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 20 1 - - 2 1 - - - - - - - 22 2
2012-2013 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 15 1 3 1 1 0 - - - - - - - 19 2
2013-2014 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 1 16 3 3 0 1 0 - - - - - 1 0 21 3
2014-2015 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 1 7 0 2 0 2 0 1 0 C3 1 0 - - 13 0
Sous-total 58 5 8 1 6 1 1 0 - 1 0 1 0 75 7
2015-2016 Drapeau de la France Stade lavallois (prêt) Ligue 2 33 8 1 0 4 1 - - - - - - - 38 9
Sous-total 33 8 1 0 4 1 - - - - - - - 38 9
2016-2017 Drapeau de la France Nîmes Olympique Ligue 2 26 13 - - 1 0 - - - - - 8 2 35 15
2017-2018 Drapeau de la France Nîmes Olympique Ligue 2 37 17 - - 1 0 - - - - - - - 38 17
Sous-total 41 18 - - 2 0 - - - - - 8 2 51 20
Total sur la carrière 132 31 9 1 12 2 1 0 - 1 0 9 2 164 36

En sélection[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Rachid Alioui a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec l'EA Guingamp

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rachid Alioui, l'éternel bosseur, Ouest-France, 28 octobre 2011
  2. Devant, ils apprennent vite, Le Télégramme, 15 juillet 2011
  3. Guingamp menait 2-0..., Le Télégramme, 11 avril 2011
  4. Guingamp tout près de l'exploit, Le Télégramme, 12 avril 2011
  5. Rachid Alioui, un timide qui se dévoile..., Ouest-France, 14 septembre 2011
  6. Après Guingamp - Brest (2-0), Le Télégramme, 15 juillet 2011
  7. Alioui, le tube de l'été, Le Télégramme, 24 juillet 2011
  8. EA Guingamp : Rachid Alioui passe pro, Le Télégramme, 1er janvier 2012
  9. Alioui : " C'est un rêve qui se réalise ! , lionsdelatlas.net, 1er octobre 2011
  10. Alioui refuse la France, Football365.fr, 1er novembre 2011
  11. Sélectionné en équipe de France des U20 Rachid Alioui préfère le Maroc, Le Télégramme, 2 novembre 2011
  12. a et b Rachid Alioui sur mountakhab.net
  13. Alioui : «Tout est allé très vite», France Football, 25 juillet 2012
  14. « Fiche de Rachid Alioui », sur footballdatabase.eu
  15. « Fiche de Rachid Alioui », sur LFP.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :