Romain Hamouma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Romain Hamouma
Image illustrative de l’article Romain Hamouma
Romain Hamouma
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Saint-Étienne
Numéro 21
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (32 ans)
Lieu Montbéliard (France)
Taille 1,78 m[1]
Période pro. 2009 -
Poste Aillier
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1993-1998Drapeau : France JS Lure
1998-2001Drapeau : France ASM Belfort
2001-2005Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard
Parcours amateur
Saisons Club
2005-2009Drapeau : France Besançon RC109 (26)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009-2010Drapeau : France Stade lavallois040 (12)
2010-2012Drapeau : France SM Caen070 (13)
2012-Drapeau : France AS Saint-Étienne262 (51)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 10 novembre 2019

Romain Hamouma, né le à Montbéliard, est un footballeur français évoluant en Ligue 1 au poste de milieu offensif à l'AS Saint-Étienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière amateur[modifier | modifier le code]

Il intègre son premier club, à Lure, la ville de sa mère et sa ville natale, à cinq ans. À 11 ans, il rejoint l'ASM Belfort, à une trentaine de kilomètres, puis intègre deux ans plus tard le centre de formation du FC Sochaux, le grand club de la région Franche-Comté. Il y fait notamment la rencontre de Jérémy Ménez, qui devient un de ses meilleurs amis dans le monde du football[2].

À 15 ans, il souffre d'une rupture des ligaments croisées puis, à 17 ans, il n'est pas conservé par le club sochalien, qui le considère trop irrégulier et trop instinctif[3]. A posteriori, il décrit la difficulté de suivre un parcours de formation aussi exigeant : « Je ne remets jamais en question le fait qu'on ne m'ait pas gardé, c'est la façon dont ça s'est fait qui était un peu plus discutable. On m'a dit que j'étais irrégulier, ce qui est très possible, et que je jouais trop à l'instinct. Ça, ça m'a vraiment marqué parce que tous les joueurs disent qu'il y a une part d'instinct dans le football. Je n'ai pas accepté ce reproche. Mais je veux bien prendre 40 % de l'échec pour moi. ».

Romain Hamouma rejoint alors le Besançon RC, un club voisin évoluant en Championnat de France amateur de football (CFA). Il devient rapidement un cadre de l’équipe première, avec laquelle il remporte le championnat lors de sa dernière saison, en 2009. Malgré ses bonnes performances, il se refuse à quitter son club pour un autre de National[3]. Après quatre ans passés dans le club bisontin, il est finalement recruté à l'orée de la saison 2009-2010 par le Stade lavallois, qui vient d'accéder à la Ligue 2.

Découverte du professionnalisme à Laval[modifier | modifier le code]

À Laval, Romain Hamouma s'adapte très vite et s'impose comme le meilleur joueur du club. Il marque dix buts en championnat, et termine ainsi meilleur buteur de son équipe. Ses performances saluées par les observateurs[4], lui valent d'être nommé dans la catégorie Meilleur Joueur de Ligue 2 aux Trophées UNFP du football 2009-2010 et d'apparaitre dans l'équipe type de Ligue 2 à la fin de saison.

Après une saison à Laval, il est recruté par le Stade Malherbe Caen, de retour dans l'élite[5]. Le transfert est évalué à 1,2 million d'euros.

Découverte de la Ligue 1 à Caen[modifier | modifier le code]

Le 15 août 2010, il joue son premier match de Ligue 1 contre l'Olympique lyonnais. Les premiers mois sont assez délicats pour Romain Hamouma qui, sans être catastrophique sur le terrain, n'est pas aussi décisif qu'espéré. Au cours de l'automne, le club normand enchaîne les mauvais résultats, mais Romain Hamouma s'impose progressivement comme un titulaire incontournable. Le 22 décembre, il marque son premier but en Ligue 1, face au Stade rennais et donne ainsi les trois points aux Caennais après plusieurs mois sans victoire.

Après une petite période d'indisponibilité pour cause de blessure, Romain Hamouma enchaîne les buts : en l'espace de 4 journées, de la 30e à la 33e journée de Ligue 1, il marque à cinq reprises, dont son premier doublé en Ligue 1 à Nice lors de l'écrasante victoire malherbiste (0-4). Il contribue ainsi largement au maintien du club dans l'élite, dans lequel il reste la saison suivante malgré un certain nombre de rumeurs à l'intersaison.

Lors de la saison 2011-2012, il n'inscrit que 2 buts en Ligue 1 mais ils sont décisifs puisqu'ils permettent au Stade Malherbe de Caen d'empocher 6 points en déplacement à Sochaux (1-2, 2e journée) et à Lyon (1-2, 23e journée).

Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

À l'été 2012, Romain Hamouma est suivi par de nombreux clubs, notamment l'AS Saint-Étienne, dont il fait sa destination favorite, et le LOSC Lille Métropole. Le transfert se fait finalement vers le club stéphanois le . Il signe un contrat de quatre ans pour une valeur de 4 millions d'euros[6]. Entré en cours de jeu, il marque dès le premier match avec les Verts à Geoffroy-Guichard après un très bon une-deux avec une autre recrue, Renaud Cohade, lui aussi rentré en cours de jeu, le  ; son but n’empêchera pas son équipe de perdre contre Lille (1-2) lors de la première journée de Ligue 1. Titularisé lors de la 3e journée contre le Stade Brestois à domicile, il inscrit le deuxième but de la rencontre, après avoir adressé une passe décisive à son coéquipier Pierre-Emerick Aubameyang (victoire 4-0).

Grâce à deux buts inscrits (19e et 68e) contre Sochaux avec les Verts dans le cadre d'un huitième de finale de Coupe de la Ligue le 30 octobre 2012, il signe son premier doublé avec son nouveau club. Le club ligérien s'imposera finalement 3-0 en terre sochalienne.

Il finit l'année 2014 en beauté : lors du dernier match de l'année civile, il est buteur et délivre 2 passes décisives face à Evian pour le compte de la 19e journée de Ligue 1[7].

Lors de la saison 2017-2018 il joue à 29 reprises dont 22 fois en tant que titulaire. Il marque 5 buts et délivre 4 passes décisives.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Romain Hamouma possède des origines algériennes par son grand-père paternel, ce qui explique qu'il ait été sollicité pour évoluer en équipe d'Algérie[8]. Il refuse cependant de jouer pour l'Algérie car il se sent français et n'a aucune attache avec l'Algérie[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Romain Hamouma au 3 novembre 2019[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2005-2006 Drapeau de la France Besançon RC CFA (B) 24 5 - - - - - - - - - - - 24 5 0
2006-2007 Drapeau de la France Besançon RC CFA (A) 27 7 - - - - - - - - - - - 27 7 0
2007-2008 Drapeau de la France Besançon RC CFA (B) 24 6 - - - - - - - - - - - 24 6 0
2008-2009 Drapeau de la France Besançon RC CFA (A) 33 8 0 1 0 0 - - - - - - - 34 8 0
Sous-total 108 26 - 1 0 0 - - - - - - - 109 26 0
2009-2010 Drapeau de la France Stade lavallois Ligue 2 35 10 5 3 2 0 2 0 0 - - - - 40 12 5
Sous-total 35 10 5 3 2 0 2 0 0 - - - - 40 12 5
2010-2011 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 32 9 8 1 0 0 1 0 0 - - - - 34 9 8
2011-2012 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 31 2 3 1 1 0 3 1 0 - - - - 35 4 3
Sous-total 63 11 11 2 1 0 4 1 0 - - - - 69 13 11
2012-2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 31 5 3 3 0 0 4 2 0 - - - - 38 7 3
2013-2014 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 34 9 4 0 0 0 1 0 0 C3 4 2 0 39 11 4
2014-2015 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 26 3 8 4 1 0 2 1 0 C3 6 0 2 38 5 10
2015-2016 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 24 3 3 0 0 0 0 0 0 C3 9 5 1 33 8 4
2016-2017 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 29 7 4 2 1 1 1 0 0 C3 8 0 3 40 8 8
2017-2018 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 29 5 4 2 0 0 1 0 0 - - - - 32 5 4
2018-2019 Drapeau de la France AS Saint-Etienne Ligue 1 27 4 4 1 0 0 1 0 0 - - - - 29 4 4
2019-2020 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 9 3 0 0 0 0 0 0 0 C3 3 0 2 12 3 2
Sous-total 209 39 30 12 2 1 10 3 0 - 30 7 8 261 51 39
Total sur la carrière 414 85 46 18 5 1 16 4 0 - 30 7 8 478 101 55

Palmarès[modifier | modifier le code]

Il remporte la Coupe de la Ligue 2013 avec l'AS Saint-Étienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]