São Tomé (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir São Tomé (homonymie).
São Tomé
Blason de São Tomé
Héraldique
La cathédrale de São Tomé
La cathédrale de São Tomé
Administration
Pays Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe
Province Sao Tomé
District Água Grande
Démographie
Population 56 166 hab. (2005)
Géographie
Coordonnées 0° 20′ 07″ N 6° 43′ 51″ E / 0.3352, 6.7308 ()0° 20′ 07″ Nord 6° 43′ 51″ Est / 0.3352, 6.7308 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sao Tomé-et-Principe

Voir sur la carte Sao Tomé-et-Principe administrative
City locator 11.svg
São Tomé

São Tomé, voire la forme attestée mais peu usuelle de Saint-Thomas, est le nom de la capitale de la république démocratique de Sao Tomé-et-Principe située sur l'São Tomé. Elle est la plus grande ville du pays avec ses 53 000 habitants en 2003 et est en outre le chef-lieu du District d'Água Grande.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de São Tomé est localisée sur la côte Nord-Est de l'île de São Tomé, autour de la baie Ana Chaves.

Histoire[modifier | modifier le code]

Urbs S. Thomae (carte de 1647)

Elle a été découverte par les Portugais en 1485 et elle est bâtie autour de sa cathédrale datant du XVIe siècle. Le fort São Sebastião, construit en 1575 et aujourd'hui devenu le Musée national de Sao Tomé-et-Principe, présente un intérêt historique incontestable.

Parmi les autres bâtiments remarquables, on peut citer le palais présidentiel et l'église des pêcheurs.

Comme en témoigne l'histoire des Juifs à Sao Tomé, les Portugais déportèrent 2 000 enfants juifs espagnols à São Tomé en 1493.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Marché principal de São Tomé

La ville possède les infrastructures suivantes :

São Tomé est également un port, mais la faible profondeur de ses eaux l'empêche de recevoir des bateaux de fort tonnage. En attendant la réalisation d'un port en eaux profondes, un système de barges permet alors de récupérer les conteneurs au large.

On y pratique la pêche au gros (espadons et marlins) et au filet, celle des poissons volants ou exocets.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Francisco Costa Alegre, A cidade de S. Tomé : a cidade de todas as esperanças, Grupo Gibela, Sao Tomé?, 2008, 182 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]