Adil Hermach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adil Hermach
Image illustrative de l’article Adil Hermach
Situation actuelle
Équipe Stade Beaucairois
Numéro 6
Biographie
Nationalité Français
Marocain
Nat. sportive Marocain
Naissance (36 ans)
Nîmes (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Milieu de terrain défensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2003-2004 Nîmes Olympique
2004-2006 RC Lens
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2011 RC Lens100 (5)
2008 KSV Roulers012 (0)
2011-2014 Al-Hilal FC066 (7)
2013 Toulouse FC010 (0)
2014-2015 Al Wahda033 (3)
2015 Nîmes Olympique010 (0)
2016-2018 Al Dhafra045 (5)
2018-2019 Ajman Club016 (3)
2019- Stade Beaucairois055 (3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2004 France -18 ans003 0(0)
2005-2008 Maroc -20 ans16 (2)
2008- 2014 Maroc24 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 17 décembre 2019

Adil Hermach, né le à Nîmes est un footballeur international marocain également de nationalité française. Il occupe actuellement le poste de milieu de terrain défensif au Stade Beaucairois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Débuts avec Lens[modifier | modifier le code]

En 2004, Adil Hermach signe un contrat au Racing Club de Lens, après avoir été formé au Nîmes Olympique, et évolue en équipe réserve jusqu'à la saison 2005-2006. Le 14 septembre, il dispute son premier match avec Lens face à l'Ethnikos Achna, un club chypriote, lors du premier tour de la Coupe UEFA. Il rentre en cours de jeu (à la soixante-dix-neuvième minute) à la place de Jonathan Lacourt. Lors de cette même saison, le Marocain prend part à une rencontre de Coupe de la Ligue, puis à quelques minutes des seizièmes de finale de Coupe d'Europe contre le Panathinaïkos à Athènes (match nul et vierge).

L'année suivante, Adil Hermach n'est pas désiré par Guy Roux puis par Jean-Pierre Papin[1], et trouve à l'hiver un point de chute en Belgique, au KSV Roulers[2]. Prêté, il joue onze matches en Jupiler League et découvre la sélection marocaine lors d'un match amical joué le contre la Belgique[3], lors duquel il remplace Youssef Safri à la soixante-et-unième minute.

Dans le collectif et capitaine[modifier | modifier le code]

À l'été 2008, Adil Hermach revient à Lens, descendu en Ligue 2. Il y gagne du temps de jeu et tend à devenir un titulaire au sein de l'équipe sang et or. Au milieu de terrain, il est aligné aux côtés de Nenad Kovačević, prenant la place de Sidi Keita. Mais à la suite d'une inflammation de la paroi abdominale, le jeune joueur est contraint d'être écarté des terrains durant trois mois. Le , il fait son retour sur les pelouses de Ligue 2. Auteur d'un très bon match face à Châteauroux, il regagne sa place de titulaire pour les journées suivantes, son association avec Kovačević étant parfaitement complémentaire.

Champion de deuxième division, Adil Hermach ne perd pas sa place une fois le club revenu en Ligue 1. Il joue quasiment tous les matches, et parvient à maintenir le RC Lens dans l'élite. Mais fatigué, le groupe lensois déchante l'année suivante, et intègre très tôt la zone de relégation. Le , lors du match opposant son équipe au Stade rennais, il est promu capitaine du Racing Club de Lens par son entraîneur Jean-Guy Wallemme[4]. Quelquefois décisif à l'avant comme sur coup franc, il est élu « joueur lensois de l'année 2010 » par le quotidien La Voix du Nord[5],[6] et garde logiquement la confiance du successeur de Wallemme, László Bölöni. Cependant, il ne peut éviter la descente de son club, et décide de le quitter une fois la saison terminée.

Nouvelle orientation[modifier | modifier le code]

En juin 2011, il signe un contrat de quatre ans avec le club saoudien du Al-Hilal FC sur les conseils de son sélectionneur Éric Gerets[7],[8], ancien entraîneur du club. Néanmoins, Éric Gerets a démenti ces propos.

Retour en France[modifier | modifier le code]

Adil Hermach retrouve le Championnat français en s'engageant pour le Toulouse Football Club sous forme de prêt de 6 mois.

Passage aux Émirats arabes unis[modifier | modifier le code]

Fin , le club de Dubaï, Al Wahda, fait une offre de 3 M€ pour s'offrir ses services afin de remplacer Marco Estrada, blessé[9].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2022-2023, il suit au CNF Clairefontaine la formation au DESJEPS mention football[10].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Ayant participé à la Coupe du monde des moins de 20 ans 2005 avec le Maroc junior, il accepte l'offre de Fathi Jamal pour rejoindre le Maroc et fait ses débuts lors d'un match amical opposant le Maroc à la Belgique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

Sélection Nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Adil Hermach veut être prêté sur lensois.com, le 4 décembre 2007.
  2. Adil Hermach signe en Belgique sur lensois.com, le 1er janvier 2008.
  3. Bruxelles était à l'heure de Rabat sur lensois.com, le 27 mars 2008.
  4. Adil Hermach en mode capitaine sur marocfootball.info, le 15 octobre 2010.
  5. Adil Hermach, un capitaine qui a passé un cap sur le site de La Voix des Sports, le 29 décembre 2010.
  6. Hermach meilleur lensois de l'année sur mountakhab.net, le 29 décembre 2010.
  7. (en) Adil Hermach est un Hialista pour quatre ans sur le site officiel du Al-Hilal FC, le 22 juin 2011.
  8. Adil Hermach à Al Hilal sur le site officiel du RC Lens, le 28 juin 2011.
  9. « Adil Hermach (ex-Lens) : « Un an de salaire à Abu Dhabi, c’est trois ou quatre ans en Ligue 1 » » (consulté le )
  10. Thibaut CHESNEAU, « DESJEPS - Liste des candidats admis » Accès libre, sur fff.fr, (consulté le )
  11. (en) « Fiche de Adil Hermach », sur national-football-teams.com
  12. « Fiche d’Adil Hermach », sur footballdatabase.eu
  13. http://mountakhab.net/www/modules/article_une/article-french-461166.php

Liens externes[modifier | modifier le code]