Villeneuve (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Villeneuve
Blason de Villeneuve
Héraldique
Villeneuve (Italie)
Vue du bourg
Nom francoprovençal Veullanoua
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de la Vallée d'Aoste Vallée d'Aoste 
Province Vallée d'Aoste
Syndic Bruno Jocallaz
2010
Code postal 11018
Code ISTAT 007074
Code cadastral L981
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé Villeneuvois[1] ou Villeneuvien[2] (fr.)
Veullatsou (-ouye)[1] (patois)
Population 1 267 hab. (31-12-2010[3])
Densité 158 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 00″ nord, 7° 12′ 00″ est
Altitude Min. 670 m
Max. 670 m
Superficie 800 ha = 8 km2
Divers
Saint patron Blaise de Sébaste
Fête patronale 15 août
Localisation
Localisation de Villeneuve
Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste
Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Villeneuve
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Villeneuve
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Villeneuve
Liens
Site web http://www.comune.villeneuve.ao.it/

Villeneuve est une commune de la Vallée d'Aoste, en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Villeneuve se trouve dans la haute vallée d'Aoste, à une altitude de 640 mètres, à 10 km d'Aoste le long de la route nationale pour Courmayeur et le tunnel du Mont-Blanc. Elle se situe entre la commune de Saint-Pierre et celle d'Arvier, à l'entrée du Valsavarenche et du val de Rhêmes.

Localisation de la commune de Villeneuve à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.

En raison de sa position géographique, Villeneuve est le point de départ idéal pour les excursions dans le parc national du Grand-Paradis, aussi bien que pour rejoindre les pistes de ski de fond du Valsavarenche et du val de Rhêmes, avec leurs itinéraires de randonnée le long de la Haute Route n°2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chef-lieu au XIIIe siècle du bailliage de la vallée avec la tour du Châtel-Argent.

Villeneuve a été siège cantonal de l'Arrondissement d'Aoste, de 1802 à 1814.

Le Peintre anglais William Turner réalisa vers 1803, une aquarelle Le Château d’Argent, au-dessus de Villeneuve, Val d’Aoste, avec le Mont Émilius, conservée à la Tate Britain à Londres. Elle est basée sur un dessin du carnet de croquis de Grenoble où Turner a voyagé en 1802. Comme l’a observé David Hill, le Château d’Argent est vu lorsque Turner s’est approché de Villeneuve depuis la route du Fort Roch. Les tours du château se découpent sur les pentes enneigées du mont Émilie[4].

Il réalise en 1836 une deuxième aquarelle au-dessus de la route de Saint-Pierre avec l'église Saint-Roch sous le château à gauche. On peut voir au-delà, la rivière, le vieux pont et la ville de Villeneuve, adossés au Val de Rhêmes et au sommet de la Grande Rousse. Elle est conservée au Metropolitan Museum à New York[5].

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • L'ancienne église Notre-Dame-de-l'Assomption, près du cimetière, est l'un des exemples les plus anciens d'architecture romane au Val d'Aoste ;
  • Sur l'éperon rocheux qui domine le bourg, la tour cylindrique du Châtel-Argent et la chapelle Sainte-Colombe ;
  • La tour Colin (ou Maison forte Gontard), près du pont sur la Doire Baltée, le long de la Route nationale 26 près du hameau La Crête ;
  • Au cimetière, le tombeau de famille d'Émile Chanoux ;
  • L'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption sur la place du bourg ;
  • Une maison du XVe siècle, rue Jean-Baptiste Cerlogne ;
  • En localité Champrotard, la Maison Carmagne ;
  • En localité Martinet se trouvent les ruines d'une fonderie datant du XIXe siècle avec un haut-fourneau de 12 mètres de haut. Ici le minéral provenant des mines de Cogne était travaillé. La fonderie a atteint son développement majeur sous la propriété des frères Gervasone, lorsqu'elle comptait 100 salariés environ. La fontaine en fer sur place Émile Chanoux à Cogne, voulue par le syndic César-Emmanuel Grappein, a été fondue ici.
  • Gare de Villeneuve

Personnalités liées à Villeneuve[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

À Villeneuve, place Émile Chanoux, se situe le siège de l'unité des communes valdôtaines du Grand-Paradis.

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1990 24 mai 2010 Clemente Dupont   Syndic
24 mai 2010 11 mai 2015 Roberta Quattrocchio Liste civique Syndique
11 mai 2015 En cours Bruno Jocallaz   Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Balmet, Bertolaz, Bruillen, Champagne, Champagnole, Champleval, Champlong-Dessus, Champlong-Martignon, Champlong-Rosaire, Champlong-Vaillon, Champrotard, Chavonne, La Cloutraz, La Côte, La Crête, Croix-Blanche, Cumiod, Montovert, Peranche, Saburey, Saint-Roch, Trépont, Véreytaz

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arvier, Aymavilles, Introd, Saint-Nicolas, Saint-Pierre, Valsavarenche

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]