Chamois (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chamois (homonymie).
Chamois
Blason de Chamois
Héraldique
Vue d'ensemble du territoire comunal avec le chef-lieu (hameau Corgnolaz) au centre
Vue d'ensemble du territoire comunal avec le chef-lieu (hameau Corgnolaz) au centre
Nom francoprovençal Tsamoué
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de la Vallée d'Aoste Vallée d'Aoste 
Syndic Remo Ducly
2010
Code postal 11020
Code ISTAT 007016
Code cadastral B491
Préfixe tel. 0166
Démographie
Gentilé Chamoisiens (fr. et it., officiel)
Population 100 hab. (31-12-2010[1])
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 50′ 00″ nord, 7° 37′ 00″ est
Altitude Min. 1 818 m
Max. 1 818 m
Superficie 1 400 ha = 14 km2
Divers
Saint patron Saint Pantaléon
Fête patronale 26 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Chamois

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Chamois

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Chamois
Liens
Site web http://www.comune.chamois.ao.it

Chamois est une commune italienne alpine de la région Vallée d'Aoste, située dans le moyen Valtournenche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chamois à 1 818 mètres d'altitude est la troisième commune la plus haute d'Italie, après Sestrières (2 035 m) et Livigno (1 826 m), et elle figure parmi les communes européennes situées sur la terre ferme qui ne sont pas accessibles en voiture.

On y accède :

  • par téléphérique à partir de Buisson, sur la commune de Antey-Saint-André ;
  • à pied ou en VTT à partir de Buisson, par le chemin muletier historiquement emprunté par les habitants avant la construction du premier téléphérique en 1955 ;
  • en jeep par la route non asphaltée au départ de La Magdeleine ;
  • en petit avion ou en hélicoptère.
Localisation de la commune de Chamois à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de Chamois, détachée d'Antey-Saint-André, n'a été constituée en paroisse que le . Le cadastre sarde, terminé le , relève 3 103 parcelles pour un total de 100 propriétaires-contribuables, porteurs de seulement 14 noms.

Chamois a eu le nom de « Camosio » durant le fascisme entre 1939 et 1945.

Il a été inséré dans la liste des Perles des Alpes.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale Saint-Pantaléon, reconstruite plusieurs fois, dont la dernière en 1838 ;
  • Le lac de Lod, un petit lac alpin, accessible à pied ou en télésiège.
  • Le sanctuaire Saint-Dominique Savio, sur le col Clavalité, à 2 535 mètres d'altitude, près de la limite avec la commune de Valtournenche. Chaque année, le premier dimanche d'août, ce sanctuaire est la destination d'un pèlerinage des habitants des deux communes.
  • L'Altiport, le premier en Italie, utilisé pour l'atterrissage de petits avions et d'hélicoptères du Secours alpin valdôtain.

Documentaires tournés à Chamois[modifier | modifier le code]

  • 2012 : La Suisse d'Emilio de Joseph Péaquin[2], sur la vie d'Émile Daudry, dernier habitant du hameau Suisse.

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
20 août 2006 24 mai 2010 Remo Ducly   Syndic
24 mai 2010 en cours Remo Ducly Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Corgnolaz, Crépin, Caillaz, Lac de Lod, La Ville, Lieusel, Suisse

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Antey-Saint-André, Ayas, La Magdeleine, Valtournenche

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Un petit domaine skiable a été aménagé. Il compte 16 km de pistes.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bonaventure Ducly, Instructions sur le cimetière adressées au peuple de Chamois, Aoste : Imprimerie Édouard Duc, 1887

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Chamois (Italie).

Sur les autres projets Wikimedia :