Pontey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pontey
Pontey
Vue d'ensemble du territoire communal
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de la Vallée d'Aoste Vallée d'Aoste 
Syndic Rudy Tillier
2005
Code postal 11024
Code ISTAT 007051
Préfixe tel. 0166
Démographie
Gentilé pontesans (fr.), pontesani (it.)
Population 821 hab. (31-12-2013[1])
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 00″ nord, 7° 35′ 00″ est
Altitude Min. 821 m
Max. 821 m
Superficie 1 500 ha = 15 km2
Divers
Saint patron Martin de Tours
Fête patronale 11 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Pontey

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Pontey

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Pontey
Liens
Site web http://www.comune.pontey.ao.it/

Pontey est une commune italienne de la région Vallée d'Aoste, appartenant à l'unité des communes valdôtaines du Mont-Cervin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pontey est une commune de 16 km2, située à l'envers (droite orographique) de la Doire Baltée, en face des communes de Chambave et de Châtillon, et à 24 km d’Aoste.

Le territoire communal jouxte les communes de Chambave, Saint-Denis, Châtillon et Champdepraz. Son territoire culmine au mont Ruvic (2 922 mètres) et comprend trois torrents dénommés Molinaz, Eau-Noire et Vau.

Localisation de la commune de Pontey à l'intérieur de la Vallée d'Aoste

Climat[modifier | modifier le code]

La position à l'envers du territoire de Pontey fait en sorte que le climat se différencie beaucoup des autres communes sur la gauche orographique de la Doire Baltée. En hiver, Pontey se trouve à l'ombre des montagnes pendant 2 mois environ, du 20 novembre au 30 janvier. La température peut descendre jusqu'à −10 °C même en plein jour, avec des pointes la nuit de −30 °C. En été, Pontey jouit d'un exposition meilleure au soleil par rapport au communes limitrophes, donc la moyenne des heures d'ensoleillement par an est plus ou moins à parité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le toponyme semble dériver du latin « Ponticulus » (= Petit pont), créé par les Romains lors de leur colonisation de la Vallée d'Aoste.

Il constitue une étape de la Via Francigena (Mansio XLVI - Publei Pontey).La paroisse de Pontey existait déjà en 1176 d'après la bulle du Pape Alexandre III du 20 avril 1176 qui dresse une liste des paroisses valdôtaines.

Le Cadastre Sarde terminé le 2 novembre 1771 par le prud'homme Jean-Louis Champion de la paroisse de Saint-Marcel relève 4.559 parcelles pour 201 propriétaires contribuables

Pendant la période fasciste, Pontey a été uni à la commune de Châtillon (appelée à cette époque Castiglione Dora). La commune actuelle a été rétablie en 1946.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Architecture religieuse[modifier | modifier le code]

La première citation de l'église de Pontey se trouve dans une bulle pontificale d'Alexandre III de 1176, en tant que partie du Diocèse d'Aoste.

Sur le territoire communal sont présents trois édifices religieux :

Architecture civile[modifier | modifier le code]

  • Au lieu-dit Plan-Coca, les ruines d'archéologie industrielle Le Grand Fourneau, un haut fourneau carré remontant au XVIIIe siècle ;
  • Au hameau Ussert, les ruines de l'ancienne fonderie Gervasone[2].

Sites archéologiques[modifier | modifier le code]

  • Les restes d'un tombeau de l'époque barbare à Proley ;
  • Les restes de meules en pierre ollaire à Valmerianaz.

Société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés[3]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Les événements les plus importants, organisés par le syndicat d'initiative local, sont :

  • La Fête du sanglier, à la mi-août à Mesaney ;
  • La Saint-Martin ;
  • Le carnaval, lorsqu'on brûle un pantin appelé « Ferpafrape ».

Éducation[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une école élémentaire dédiée à Jean-André Arbenson et une crèche dédiée au père Laurent-Samuel Henriod.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique le palet, l'un des sports traditionnels valdôtains.

Accès[modifier | modifier le code]

Pour accéder à Pontey on emprunte soit la route régionale 10 à partir de la RN26 (traversant la commune tout au long jusqu'à la bifurcation pour les hameaux Banchet et Valérod, près de la chapelle de l'exaltation de la Sainte-Croix), soit on descend la rue de la gare à Châtillon et on procède tout droit après la bifurcation pour Ussel.

La commune est desservie par un service de cars de la société SAVDA. Pontey ne dispose pas d'une gare ferroviaire, mais celle de Châtillon se trouve en fait près du chef-lieu.

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 En cours Rudy Tillier Liste Civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Clapey, Cloutraz, Crétaz, Épinay, Labovaye, Lassolaz (chef-lieu), Lézin, Prélaz, Prolex, Semon, Torin, Tzésanouva, Valérod

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Chambave, Champdepraz, Châtillon, Saint-Denis

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]