Oyace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oyace
Blason de Oyace
Héraldique
Oyace
Panorama d'Oyace en hiver.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de la Vallée d'Aoste Vallée d'Aoste 
Syndic Remo Domaine
2010
Code postal 11010
Code ISTAT 007047
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé rossons
Population 225 hab. (31-12-2010[1])
Densité 7,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 51′ 00″ nord, 7° 23′ 00″ est
Superficie 3 000 ha = 30 km2
Divers
Saint patron Saint Michel
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Oyace

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Oyace

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Oyace
Liens
Site web http://www.comune.oyace.ao.it/

Oyace est une commune italienne de la Vallée d'Aoste faisant partie de la communauté de montagne Grand-Combin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Oyace se situe dans le bas val de Bionaz, vallée latérale du Valpelline se départant du chef-lieu du même nom.

Localisation de la commune d'Oyace à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme latin est Castrum Agaciæ[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, la baronnie de Quart, Valpelline et Oyace a été parmi les plus importantes du Duché de Savoie : son territoire appartenait aux seigneurs de la Porte Saint-Ours (en latin De Porta Sancti Ursi)[3]

Le fief des seigneurs d'Oyace fut formé au Moyen Âge autour du château d'Oyace, dont aujourd'hui ne reste que la Tornalla.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • La Tornalla, une tour citée pour la première fois au XIIe siècle dominant la vallée ;
  • Le pont de la Bétende, au-dessus du gouffre du même nom, bâti pour la première fois en bois en 1352 et remplacé par celui d'aujourd'hui en pierre en 1688, enjambant le Buthier (qui recueille les eaux du glacier des Grandes-Murailles) ;
  • L'église paroissiale Saint-Michel ;
  • La chapelle de Verdonaz, appelée également sanctuaire Notre-Dame des Neiges ou sanctuaire de Verdonaz, à 2 317 mètres ;
  • Le hêtre de Voisinal, arbre remarquable centenaire ;

Société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

  • Le 5 août, pèlerinage au sanctuaire Notre-Dame-des-Neiges à Verdonaz.
  • Le Carnaval de la Combe Froide (Voir lien externe).

Sports[modifier | modifier le code]

Parmi les sports les plus répandus à Oyace on compte le fiolet et la pétanque.

Oyace est traversé par la Haute Route n°2 et sur son territoire s'étend aussi une partie du Tor des Géants.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suisse Vex (Suisse).

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Maxime Chenal   Syndic
24 mai 2010 en cours Remo Domaine Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Hameaux : Bérrioz, Chez les Brédy, Gallian, La Crétaz (chef-lieu), Sergnau, Condemine, Closé, Bouyoz, Chez les Chenaux, Grenier, Vernosse, Voisinal, Pied-de-Ville ;

Localités : La Risaz, Lier, Fiou, Raford, Pézon, Veyne, Treysau, Chanté des Combes, Prélé, Chalambé

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bionaz, Nus, Ollomont, Quart, Valpelline

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Baptiste de Tillier, Historique de la Vallée d'Aoste, Aoste, Ed. L. Mensio, (lire en ligne)
  • Jérôme Chenal, Oyace dans le temps, Aosta: Tipografia valdostana, 2010
  • Claudine Remacle, L'habitat rural valdôtain: étude de géographie historique et sociale: Torgnon, Oyace, Bionaz, Torino: Allemandi, 1994
  • Joseph-Marie Henry, Oyace en 1500, in Augusta Praetoria, 1, 1919, fasc. 3, pp. 158-164
  • Guida rurale della Valle d'Aosta: Comunità montana Grand Combin, Comunità montana Grand Combin, (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Vallée d'Aoste autrefois, recueil d'ouvrages de Robert Berton, 1981, Sagep éd., Gênes.
  3. Jean-Baptiste de Tillier, Historique de la Vallée d'Aoste.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]