Verrayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien image illustrant la Vallée d’Aoste
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne et la Vallée d’Aoste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Verrayes
Blason de Verrayes
Héraldique
Vue de Verrayes de l'arboretum Pierre-Louis Vescoz
Vue de Verrayes de l'arboretum Pierre-Louis Vescoz
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Province Blason ville It Aoste.svg Aoste 
Syndic Erik Lavévaz
2005
Code postal 11020
Code ISTAT 007072
Préfixe tel. 0166
Démographie
Gentilé verrayon, -nne
Population 1 351 hab. (31-12-2010[1])
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 46′ 00″ Nord 7° 32′ 00″ Est / 45.76667, 7.53333
Superficie 2 200 ha = 22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Verrayes

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Verrayes

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Verrayes
Liens
Site web http://www.comune.verrayes.ao.it/

Verrayes est une commune italienne de la Vallée d'Aoste.

Elle fait partie de la communauté de montagne Mont-Cervin.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Verrayes s'étend à l'adret sur la gauche orographique de la Doire baltée.

Localisation de la commune de Verrayes à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Pape Lucius III cite la paroisse de Verrayes dans sa bulle du 7 mai 1184.

Le Cadastre Sarde de la paroisse de Verrayes, terminé le 24 novembre 1770, relève 15 791 parcelles pour 532 propriétaires contribuables.

Activité minière[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de Verrayes étaient autrefois actives deux mines de cuivre à Vencornère, tandis qu'une carrière de marbre (aujourd'hui désaffectée) se situait entre les hameaux Marseiller et Ollian.

Personnalités liées à Verrayes[modifier | modifier le code]

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

  • L'arboretum Pierre-Louis Vescoz, au lieu-dit Pointys
  • L'église paroissiale Saint-Martin de Tours
  • L'aire pic-nic à Champlong
  • La maison forte Saluard (XVe siècle), au hameau Marseiller, avec des fresques attribuées à Giacomino da Ivrea
  • La réserve naturelle de l'étang de Lozon
  • Chapelle de Gremey
  • Le de Marseiller
  • Le de Joux.

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • La Féta de la sarieula, du patois verrayon La fête du thym, à la mi-mai au lieu-dit Rapy.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratiquent le tsan et le palet, deux des sports traditionnels valdôtains.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Erik Lavévaz Union valdôtaine Syndic
24 mai 2010 en cours Erik Lavévaz Liste civique Syndic
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Aver, Charrère, Chérésoulaz, Chérolinaz, Chesseillé, Cort, Crétaz, Diémoz, Dorinaz, Frayé, Grand-Ville, Gros-Ollian, Grossaix, Grumey, Guet, Heré, Hers, Lauzon, Marseiller, Mont-de-Join, Moulin, Oley, Ollières, Payé, Petit-Ollian, Pignane, Pissine, Plan-d’Arey, Plan-de-Vesan, Plan-de-Verrayes, Promeillan, Rapy, Vencorère, Vevoz, Vieille, Voisinal, Vrignier

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Chambave, Fénis, Nus, Saint-Denis, Torgnon

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]