Avise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Avize.
Avise
Blason de Avise
Héraldique
Le chef-lieu avec le château d'Aviseet le château de Blonay.
Le chef-lieu avec le château d'Avise
et le château de Blonay.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste 
Syndic Maria Romana Lyabel
Code postal 11010
Code ISTAT 007006
Code cadastral A521
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé avisiens
Population 340 hab. (31-12-2010[1])
Densité 6,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 43′ 00″ nord, 7° 08′ 00″ est
Altitude Min. 775 m – Max. 775 m
Superficie 5 200 ha = 52 km2
Divers
Saint patron Saint-Brice
Fête patronale 13 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Avise

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Avise

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Avise
Liens
Site web http://www.comune.avise.ao.it

Avise est une commune alpine de la Vallée d'Aoste en Italie du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune Avise s'étend sur un éperon rocheux près du gouffre de Pierre-Taillée, à l'entrée du Valdigne, et à ses alentours.

Localisation de la commune d'Avise à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.

Histoire[modifier | modifier le code]

En raison de son emplacement, Avise a joué au fil des siècles un rôle stratégique très important pour la défense des trafics commerciaux le long de la route consulaire des Gaules vers le col du Petit-Saint-Bernard dès l'époque romaine. Selon Horace-Bénédict de Saussure dans ses Voyage dans les Alpes, le passage obligatoire à Pierre-Taillée était défendu par deux ponts-levis, un corps de bâtiment et un portail[2].

Au Moyen Âge, la position d'Avise a permis aux nobles d'Avise de s'enrichir en figurant parmi les familles, très peu nombreuses d'ailleurs, qui ne furent pas soumises à la maison de Savoie. Ils ont fait bâtir ici trois châteaux à une centaine de mètres de distance les uns des autres. Sur l'un d'eux, le château d'Avise, est marquée la devise des d'Avise : « Qui tost Avise, tart se repent ».

Au cours des invasions françaises de 1691 et de 1704, Avise a joué un rôle de premier plan.

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratique le fiolet, l'un des sports traditionnels valdôtains.

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

La Fiha de la fiocca (du francoprovençal valdôtain, Fête de la crème fouettée), le dernier dimanche de juin au village Baulin, dans le bas Valgrisenche. La crème est produite traditionnellement à l'aide d'un fouet dans une borna (grotte).

Personnalités liées à Avise[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 2005 en cours Maria Romana Lyabel   Syndique
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses figurent les toponymes en patois :

Vedun (Vedeun), Coudray (Lo Coudrai), Thomasset (Lo Tomassé), Cerellaz (Héla), Charbonnière (Tsarboniéra), Plan, Le Pré (Lo Prò), Le Cré (Lo Cri), chef-lieu (Oveuzo), Runaz (Runa), La Clusaz (La Cllusa)

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arvier, La Salle, La Thuile, Saint-Nicolas, Saint-Pierre, Saint-Rhémy-en-Bosses

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Lyabel, Notes historiques sur la paroisse d'Avise, Aoste : typographie valdôtaine, 1959
  • Nouvelles d'Avise, nouvelles par les soins de la bibliothèque communale
  • Julien Pignet, La famille d'Avise: notes généalogiques, Aoste : ITLA, 1963
  • Fausta Baudin, Inventaire du fonds d'Avise, Archivum Augustanum, 11, 2010, p. 255 et suiv.
  • Nicole Denarier et Lara Domaine, Comité des traditions d'Avise, 1972-2002, avec témoignages recueillis par Giorgio Concadoro, Nicole Denarier, Lara Domaine, Arturo Jacquemod et Elvis Milliéry, 2003.
  • Avise autrefois: le village de Cerellaz, Maison de Mosse, Runaz (Avise), 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. www.aoste.ialpes.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Avise.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]