Nus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir NUS.
Nus
Blason de Nus
Héraldique
Image illustrative de l'article Nus
Nom alémanique Nöis
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de la Vallée d'Aoste Vallée d'Aoste 
Syndic Elida Baravex
2010
Code postal 11020
Code ISTAT 007045
Code cadastral F987
Préfixe tel. 0165
Démographie
Gentilé neuveins
Population 2 965 hab. (31-12-2010[1])
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 00″ nord, 7° 28′ 00″ est
Altitude Min. 529 m
Max. 3 504 m
Superficie 5 700 ha = 57 km2
Divers
Saint patron Saint Hilaire de Poitiers
Fête patronale 13 janvier
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

Voir sur la carte administrative de Vallée d'Aoste
City locator 14.svg
Nus

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Nus

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Nus
Liens
Site web http://www.comune.nus.ao.it/

Nus est une commune alpine de la Vallée d'Aoste en Italie du Nord.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Contrairement aux règles de prononciation du français standard, le « s » final de Nus se prononce.

Le toponyme dérive du latin nonus, puisque Nus se trouve Ad nonum ab Augusta lapidem[2], près la neuvième pierre milliaire sur la route consulaire des Gaules, à neuf milles romaines d'Augusta Prætoria Salassorum (aujourd'hui Aoste). Voilà pourquoi les habitants de Nus sont appelés "neuveins".

Géographie[modifier | modifier le code]

Nus se trouve dans la vallée centrale de la Doire baltée, à 12 km d’Aoste.

Localisation de la commune de Nus à l'intérieur de la Vallée d'Aoste.

En amont du chef-lieu s'ouvre le vallon de Saint-Barthélemy, coincé entre le Valpelline et le Valtournenche.

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence d'un centre habité déjà à l'époque des Romains a été démontrée par des pièces de monnaie, des briques, et d'autres objets retrouvés dans le château de Pilate, ainsi nommé selon une légende, qui affirme que le procureur romain y séjourna lors d'un voyage vers Vienne, en Gaule.

Le Moyen Âge fut marqué par la domination de la Maison de Nus, qui exerça son pouvoir sur le territoire du XIe au XVIe siècle. Les seigneurs de Nus possédaient le château du bourg et la forteresse à l'embouchure du vallon de Saint-Barthélemy. Encore aujourd'hui, les figures des seigneurs de Nus jouent le rôle principal dans le défilé du carnaval médiéval neuvein.

Activités scientifiques[modifier | modifier le code]

Dans le vallon de Saint-Barthélemy, au hameau Lignan se trouve l’Observatoire astronomique de la Vallée d'Aoste.

Monuments et lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Architecture de Nus[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à Nus[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés



Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • Festival du Vien de Nus (deuxième dimanche de mai), fête traditionnelle du vin local avec des spectacles folkloriques

Sport[modifier | modifier le code]

Dans cette commune se pratiquent le tsan et le palet, deux des sports traditionnels valdôtains.

Transports[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'une gare sur la ligne de Chivasso à Aoste, desservie par un train toutes les heures environ.

Photographies[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les syndics successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 mai 2005 24 mai 2010 Jean-Marc Joseph Grange   Syndic
24 mai 2010 en cours Elida Baravex Liste civique Syndique
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Arlian, Blavy, Champagne, Clémensod, Cret, Fognier, Issologne, La Plantaz, Lavanche, Lignan, Mandollaz, Marsan, Martinet, Mazod, Messigné, Petit-Fénis, Pesse, Plane, Plaisant, Plantayes, Porliod, Praille, Praz, Ronchettes, Rovarey, Sacquignod, Tholasèche, Val, Vénoz

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bionaz, Fénis, Oyace, Quart, Saint-Marcel, Torgnon, Verrayes

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Vallée d'Aoste autrefois, recueil d'ouvrages de Robert Berton, 1981, Sagep éd., Gênes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]