Unité urbaine de Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unité urbaine de Saint-Étienne
Saint-Étienne, troisième unité urbaine d'Auvergne-Rhône-Alpes
Saint-Étienne, troisième unité urbaine d'Auvergne-Rhône-Alpes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Auvergne-Rhône-Alpes
Département(s) Loire, Haute-Loire
Arrondissement(s) Saint-Étienne, Yssingeaux
Aire urbaine Saint-Étienne
Nombre de communes 33
Code Insee 00753
Démographie
Population 372 308 hab. (2014)
Densité 889 hab./km2
Variation  +0.21 % (2008)
Géographie
Coordonnées 45° 26′ 05″ nord, 4° 23′ 25″ est
Superficie 418,70 km2
Statistiques
Nombre de logements 191 640 (2013)
 +3.39 % (2009)
Nombre d'emplois 151 428 (2013)
 -2.59 % (2009)
Taux de chômage 16,4 % (2013)
en augmentation 2.9 point(s) (2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
Unité urbaine de Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
Unité urbaine de Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
Unité urbaine de Saint-Étienne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
Unité urbaine de Saint-Étienne
Agglomérations de plus de 100 000 habitants en France en 2013.

L'unité urbaine de Saint-Étienne est une unité urbaine française interdépartementale centrée sur la ville de Saint-Étienne, préfecture du département de la Loire au cœur de la troisième unité urbaine d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Par sa population, l'unité urbaine de Saint-Étienne fait partie des grandes agglomérations de la France se situant au seizième rang national.

Données démographiques[modifier | modifier le code]

Selon les dernières données de l'INSEE établies sur le nouveau zonage effectué en 2010, l'unité urbaine de Saint-Étienne regroupe 33 communes[1] qui s'étendent sur deux départements, la Loire avec 30 communes et la Haute-Loire avec 3 communes. Elle est de fait une agglomération interdépartementale.

Son unité urbaine s'étend sur 418,70 km² portant la densité de population à 889 hab/km².

En 2014, l'unité urbaine de Saint-Étienne rassemble 372 308 habitants, ce qui la place au 3e rang régional en Auvergne-Rhône-Alpes après Lyon (1er rang régional et capitale régionale) et Grenoble (2e rang régional).

L'unité urbaine de Saint-Étienne se situe au 16e rang national en 2009 juste après celle de Montpellier (15e rang national) et avant celle de Béthune (17e rang national).

Entre 1999 et 2010, l'unité urbaine s'est étendue, la construction de nouveaux logements ayant permis la connexion avec l'ancienne unité urbaine de Saint-Chamond[2]. C'est ainsi que l'unité urbaine s'est élargie alors que, à périmètre constant, sa population a diminué dans la décennie.

Délimitation de l'unité urbaine de 2010[modifier | modifier le code]

Liste des communes appartenant à l'unité urbaine de Saint-Étienne selon la nouvelle délimitation de 2010 et leur population municipale (liste établie par ordre alphabétique) :

Liste des communes de l’unité urbaine
Nom Code
Insee
Statut Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Aurec-sur-Loire 43012 22,44 6 035 (2014) 269
Çaloire 42031 4,70 351 (2014) 75
Cellieu 42032 12,11 1 695 (2014) 140
Chagnon 42036 2,48 491 (2014) 198
Le Chambon-Feugerolles 42044 17,51 12 582 (2014) 719
Châteauneuf 42053 13,65 1 539 (2014) 113
L'Étrat 42092 8,48 2 625 (2014) 310
Farnay 42093 7,93 1 396 (2014) 176
Firminy 42095 10,45 16 931 (2014) 1 620
Fraisses 42099 4,63 3 762 (2014) 813
Genilac 42225 8,67 3 895 (2014) 449
La Grand-Croix 42103 4,05 5 076 (2014) 1 253
L'Horme 42110 4,40 4 822 (2014) 1 096
Lorette 42123 3,41 4 754 (2014) 1 394
Pont-Salomon 43153 8,43 2 031 (2014) 241
La Ricamarie 42183 6,95 7 848 (2014) 1 129
Rive-de-Gier 42186 7,33 14 730 (2014) 2 010
Roche-la-Molière 42189 17,44 9 925 (2014) 569
Saint-Chamond 42207 54,88 35 097 (2014) 640
Saint-Étienne 42218 79,97 170 761 (2014) 2 135
Saint-Ferréol-d'Auroure 43184 10,85 2 430 (2014) 224
Saint-Genest-Lerpt 42223 12,68 6 119 (2014) 483
Saint-Jean-Bonnefonds 42237 11,59 6 682 (2014) 577
Saint-Joseph 42242 8,05 1 900 (2014) 236
Saint-Martin-la-Plaine 42259 9,70 3 739 (2014) 385
Saint-Paul-en-Cornillon 42270 3,72 1 352 (2014) 363
Saint-Paul-en-Jarez 42271 19,98 4 656 (2014) 233
Saint-Priest-en-Jarez 42275 3,07 6 152 (2014) 2 004
Sorbiers 42302 12,19 7 985 (2014) 655
La Talaudière 42305 7,63 6 502 (2014) 852
La Tour-en-Jarez 42311 5,05 1 464 (2014) 290
Unieux 42316 8,58 8 927 (2014) 1 040
Villars 42330 5,72 8 054 (2014) 1 408

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution démographique ci-dessous concerne l'unité urbaine selon l'ancienne délimitation de 1999 jusqu'en 2006 et avec les délimitations de 2010 à partir de 2009.

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2009
419 185 426 331 409 938 407 359 381 602 371 513 371 728
2011 2012 2013 2014 - - -
369 586 371 937 373 346 372 308 - - -
De 1968 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2006 : population municipale légale.
(Source : Insee[3])

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Données générales
Données générales en rapport avec l'unité urbaine de Saint-Étienne

Liens externes[modifier | modifier le code]