Temple luthérien de Metz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Temple luthérien
Image illustrative de l’article Temple luthérien de Metz
Présentation
Culte Luthérien (de la Confession d'Augsbourg)
Type Église
Rattachement Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine
Début de la construction 1893
Style dominant néoclassique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Ville Metz
Coordonnées 49° 07′ 00″ nord, 6° 10′ 56″ est
Géolocalisation sur la carte : Metz
(Voir situation sur carte : Metz)
Temple luthérien
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Temple luthérien
Géolocalisation sur la carte : Lorraine
(Voir situation sur carte : Lorraine)
Temple luthérien
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Temple luthérien

Le temple luthérien de Metz est une église protestante luthérienne situé à Metz. La paroisse est rattachée à l'Union des Églises protestantes d'Alsace et de Lorraine.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Pendant l’annexion, Metz se transforme sous l’action des autorités allemandes qui décident de faire de son urbanisme une vitrine de l’empire wilhelmien. L’éclectisme architectural se traduit par l’apparition de nombreux édifices de style néoroman tels la poste centrale, le temple protestant ou une nouvelle gare ferroviaire ; de style néogothique tels le portail de la cathédrale et le temple de garnison, ou encore de style néorenaissance tel le palais du Gouverneur.

Construction et aménagements[modifier | modifier le code]

La façade de l'édifice

Le terrain à bâtir est acheté en 1891, par un cheminot des chemins de fer. Le projet est confié à l'architecte Schulte, et sa réalisation à l'entreprise Mungenast[1]. L’église est construite en 1893 dans un style néo-classique. Situé au 41 rue Mazelle dans le quartier Outre-Seille (Ancienne Ville), il est le deuxième lieu de culte protestant construit à Metz, au cours de l’annexion allemande, après le temple de Garnison. mais avant le Temple Neuf.

Le temple a un plan basilical et est inséré entre deux immeubles. Cette configuration particulière explique les trois oculi percés dans la voûte, pour apporter de la lumière. La façade rue Mazelle est en pierre de Jaumont. À l’intérieur, les tribunes en bois sont disposées sur deux niveaux, supportés par des colonnettes en fonte[2]. Le mobilier, bancs et chaire à prêcher en bois, est de style néogothique. Les orgues sont placées au revers de la façade[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marie Antoinette Kuhn : Les temples protestant de Metz, Ars-sur-Moselle et Courcelles-Chaussy : architecture et mobiliers, Les cahiers lorrains, 1995, (pp. 203-204).
  2. « L’église luthérienne de la rue Mazelle » dans Metz Magazine, hors série Les Journées européennes du patrimoine 17 & 18 sept. 2011 à Metz, septembre 2011, Metz, p. 7.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie Antoinette Kuhn : Les temples protestant de Metz, Ars-sur-Moselle et Courcelles-Chaussy: architecture et mobiliers, Les cahiers lorrains, 1995, pp. 203-217 (en ligne).