Tallende

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tallende
Tallende
Mairie de Tallende.
Blason de Tallende
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Clermont-Ferrand
Intercommunalité Communauté de communes Mond'Arverne Communauté
Maire
Mandat
Éric Brun
2020-2026
Code postal 63450
Code commune 63425
Démographie
Population
municipale
1 503 hab. (2018 en diminution de 3,78 % par rapport à 2013)
Densité 251 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 16″ nord, 3° 07′ 32″ est
Altitude Min. 366 m
Max. 511 m
Superficie 5,99 km2
Type Commune rurale
Unité urbaine Saint-Amant-Tallende
(ville-centre)
Aire d'attraction Clermont-Ferrand
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton des Martres-de-Veyre
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Tallende
Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme
Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Tallende
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tallende
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tallende
Liens
Site web tallende.fr

Tallende est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Tallende est située au sud de Clermont-Ferrand.

Ses communes limitrophes sont[1] :

Communes limitrophes de Tallende
Le Crest
Saint-Amant-Tallende Tallende Veyre-Monton
Plauzat La Sauvetat

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par les routes départementales 3 (reliant après troncs communs Saint-Amant-Tallende à Plauzat), 74 (reliant Veyre-Monton à Saint-Sandoux), 96 (reliant Saint-Amant-Tallende à La Sauvetat) et 795. Cette dernière permet de rejoindre la RD 213 et l'autoroute A75, par l'échangeur no 5, en direction de Clermont-Ferrand et le sud de son agglomération[1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Tallende est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Saint-Amant-Tallende, une agglomération intra-départementale regroupant 3 communes[5] et 4 436 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Clermont-Ferrand, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 209 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[8],[9].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tallende, autrefois Telemat, fut sous les Carolingiens, l'un des cinq comtés secondaires de l'Auvergne, avec une viguerie particulière (Clermont, Turluron, Brioude et Carlat (comitatus Cartladensis))[10].

Au Moyen-Âge, on distinguait Tallende-le-Majeur de Tallende-le-Mineur avec deux seigneuries et deux paroisses.

Les Templiers et les Hospitaliers[modifier | modifier le code]

Quant aux Templiers puis aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, ils étaient installés à l'extérieur du bourg sur l'autre rive de la Monne mais possédaient une maison à l'intérieure de l'enceinte fortifiée de Tallende-le-Majeur. Au XVIIe siècle, ce membre de la commanderie de Courtesserre était désigné sous le nom de « Temple de Saint-Jean de Tallendes » et consistait en une seigneurie uniquement foncière[11].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1868 1888 Bohat-Combas    
1888 1892 Charles Chandezon    
1892 1895 Emile Derne    
1895 1896 David-Derne    
1896 1900 Charles Chandezon    
... ... ... ... ...
mars 2001   Paul de Saint Jean    
mars 2008   Serge Gaume    
mars 2014 En cours
(au 18 septembre 2020)
Éric Brun[12],[13]   Imprimeur[14]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[16].

En 2018, la commune comptait 1 503 habitants[Note 3], en diminution de 3,78 % par rapport à 2013 (Puy-de-Dôme : +2,82 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
685678652704716747631583555
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
490473472386439443468478515
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2018 -
6169701 1501 4781 5261 5741 5621 503-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[17] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Tallende dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Elle gère une école maternelle et une école élémentaire publiques[19].

Hors dérogations à la carte scolaire, les collégiens se rendent au collège des Martres-de-Veyre[20], et les lycéens[21] :

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre de Tallende.
  • Église paroissiale Saint-Pierre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte de Tallende sur Géoportail.
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 de Saint-Amant-Tallende », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 2 avril 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Clermont-Ferrand », sur insee.fr (consulté le 2 avril 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  10. Jean-Luc Bourdartchouk et Pierre Bonnassié (dir.), Le Carladez de l'Antiquité au XIIIe siècle : terroirs, hommes et pouvoirs (thèse), (présentation en ligne).
  11. Fournier 2019.
  12. Liste des maires 2014 [PDF], site de la préfecture du Puy-de-Dôme, 9 avril 2014 (consulté le 23 juin 2014).
  13. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme », sur amr63.asso.fr, Association des maires ruraux du Puy-de-Dôme (consulté le 18 septembre 2020).
  14. Supplément « Annuaire des maires Puy-de-Dôme », La Montagne, , p. 36 (édition du Puy-de-Dôme).
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  19. « Puy-de-Dôme, Tallende (63), écoles », Annuaire, Ministère de l'Éducation nationale (consulté le 18 décembre 2015).
  20. « SECTORISATION - DEPARTEMENT du PUY-DE-DÔME » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 5 juin 2016).
  21. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 5 juin 2016).