Philémon Cousineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Philémon Cousineau
Philémon Cousineau.png
Philémon Cousineau
Fonction
Député de l'Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Philémon Cousineau (25 octobre 1874 - 3 mars 1959 à l'âge de 84 ans) est un homme politique québécois né à Saint-Laurent (Montréal). Il a été député de la circonscription de Jacques-Cartier à l'Assemblée législative du Québec de 1908 à 1916, sous la bannière du Parti conservateur du Québec.

Après des études en droit à l'Université Laval, il pratique brièvement la profession d'avocat avec Joseph-Gédéon-Horace Bergeron. Il obtient son doctorat en droit de la même université en 1901 et entreprend une carrière de professeur de droit administratif et constitutionnel, qu'il mène parallèlement à sa carrière politique[1].

Il est d'abord élu comme maire de Saint-Laurent en 1905, puis trois ans plus tard, remporte le siège de Jacques-Cartier à l'Assemblée législative. Il devient brièvement chef du Parti conservateur du Québec et de l'Opposition officielle, en 1915, avant d'être défait à l'élection provinciale de 1916.

Il est nommé juge de la Cour supérieure du Québec, en 1920. Il revient à l'enseignement du droit en 1940, à titre de doyen de la Faculté de droit de l'Université de Montréal.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Parmi ses élèves, on trouvera notamment un certain Maurice Duplessis. Conrad Black, Duplessis, L'Ascension, Éditions de l'Homme, 1977, t. 1, p. 28-29.

Lien externe[modifier | modifier le code]