Étage de fusée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir étage

Un étage est un élément séparable d'une fusée spatiale.

L'étage dit vernier - ou étage moteur vernier - est un étage additionnel, ne faisant pas partie du lanceur lui-même, d'un missile balistique multi-charges destiné à faire d'infimes corrections de trajectoire ou à injecter les différents corps de rentrée sur des trajectoires aboutissant aux objectifs qui leur sont respectivement assignés.

Vers 1591, un artificier allemand, Johann Schmidlap, inventa la fusée gigogne, un engin pyrotechnique à multiples étages allumés séquentiellement et permettant de faire atteindre au feu d'artifice une plus grande altitude. C'est l'ancêtre des fusées à multiples étages utilisées aujourd'hui.

Lors de la Première Guerre mondiale, elles refirent surface avec les ancêtres des roquettes, utilisées par les aviateurs pour toucher les ballons d'observation ennemis.

Les plus grands progrès de la fin du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale sont dus à Pedro Paulet, réalisateur du premier moteur à ergols liquides, puis à Louis Damblanc qui lança la première fusée à étages, et enfin, à Robert Goddard.